Être là pour les jeunes durant la crise de la COVID-19

Comment se portent les jeunes de votre entourage pendant la pandémie de COVID-19? Partout dans le monde, le niveau de stress, de peur et d’anxiété augmente. Il est donc naturel que vous et les jeunes que vous côtoyez ayez des questions et préoccupations concernant le nouveau coronavirus et ses conséquences. Jeunesse, J’écoute offre des astuces en lien avec cette situation inédite.

  • Communiquez : entamez des discussions ouvertes avec les jeunes. Assurez-vous qu’ils sachent que vous ferez votre possible pour répondre à leurs questions. Le simple fait de tenir une discussion honnête et ouverte avec eux les aidera sûrement à y voir clair tout en les rassurant à propos de ce qui leur semble insurmontable ou sans espoir. Cela pourra aussi les aider à se préparer aux défis qu’ils pourraient avoir à relever dans les semaines et les mois à venir.
    • Prenez en compte leur stade de développement et les questions qui les préoccupent lors de vos échanges avec eux. Exemple : « Je voulais te parler du virus qui est le sujet de toutes les conversations. En bref, c’est un microbe qui peut rendre certaines personnes gravement malades. Nous devons tous être hypervigilants, question de ne pas contracter le virus ou le transmettre aux autres. C’est pour cette raison qu’il est important de rester chez soi. Je peux te montrer d’autres moyens de se protéger. Mais d’abord, as-tu des questions? »
  • Effectuez fréquemment des suivis : les jeunes passent peut-être par toute la gamme des émotions, en ce moment. Ils sont possiblement déçus de voir certaines activités annulées ou inquiets pour la santé de leurs amis et de leurs parents. Dites-leur qu’ils peuvent vous parler de n’importe quoi, n’importe quand. Vérifiez régulièrement leur santé et leur bien-être émotionnels. Rappelez-leur que tout ce qu’ils pensent ou ressentent est normal.
  • Apaisez leurs craintes : si les jeunes s’inquiètent de l’avenir, de ce qu’ils devront peut-être vivre, insistez sur le fait qu’ils ne sont pas seuls. Il est parfaitement normal de se poser des questions et de vivre un peu d’anxiété en ce moment. Essayez de leur donner espoir et de les amener à faire preuve de résilience; écoutez-les avec empathie, dites-leur qu’ils ne sont pas seuls, que vous êtes sur le même bateau qu’eux. Il est important de montrer le bon exemple sur la façon de bien gérer l’anxiété et le stress durant cette période, car les jeunes apprennent à maîtriser leurs émotions en observant les adultes attentionnés qui évoluent autour d’eux.
  • Obtenez les faits : il est essentiel que vos connaissances sur le sujet proviennent de sources fiables. Vous pouvez visiter ensemble le site Web du gouvernement du Canada pour obtenir les faits concernant la COVID-19 et la façon dont vous pouvez vous protéger (par exemple, en adoptant une bonne technique de lavage des mains, etc.). Vous pouvez également prendre le temps d’acquérir des connaissances médiatiques avec eux et de voir comment ils peuvent faire face aux manchettes parfois affolantes.  
  • Surveillez ce qu’ils regardent : compte tenu des fermetures des écoles, les jeunes seront probablement plus fréquemment à la maison. Ils passeront donc sans doute plus de temps que d’habitude devant les écrans. Il est important de discuter avec eux de la sécurité en ligne et d’établir des directives claires. Leurs appareils peuvent également être un moyen de rester en communication avec leurs amis, leurs pairs et les membres de leur famille. Cela peut les aider à lutter contre la solitude tout en respectant les consignes de distanciation sociale.
  • Enseignez-leur l’acceptation : malheureusement, la pandémie engendre la discrimination au sein de certains groupes. Rappelez aux jeunes qu’un comportement du genre n’est jamais acceptable et que la COVID-19 n’est la faute de personne. Montrez-leur les effets des stéréotypes, des préjugés et de la discrimination et discutez de la façon dont ils peuvent prendre position.
  • Faites-leur sentir que vous êtes là : faites savoir aux jeunes qu’ils ne sont jamais seuls, même dans les moments les plus sombres. Pour de l’aide, communiquez avec Jeunesse, J’écoute. Nous sommes un service numérique de santé mentale, ce qui signifie que les jeunes peuvent nous joindre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans avoir à se présenter en personne.
  • Prenez soin de vous : aujourd’hui plus que jamais, nous devons prendre soin de notre santé mentale, physique, émotionnelle et spirituelle. Vous pouvez faire des recherches avec les jeunes de votre entourage sur les activités que vous pouvez faire ensemble, à la maison. Vous trouverez également des outils, des jeux et des ressources ci-dessous pour aider les jeunes à rester occupés et à prendre soin d’eux pendant cette période difficile.

Il est essentiel que nous prenions tous soin des jeunes pendant la pandémie de COVID-19. Offrons-leur notre soutien, en ouvrant les voies de communication et en les rassurant sur le fait que nous allons traverser cette épreuve ensemble.

*Publié en mars 2020

 

Contenu favori