Sécurité en ligne : Astuces pour adulte et jeune proche

Pour la plupart des gens, la technologie numérique et les médias sociaux font partie intégrante de leurs communications quotidiennes. Ces outils peuvent en fait nous aider à rester en contact avec nos amis et notre famille, à nous détendre, à retirer un sentiment d’appartenance et à apprendre de nouvelles choses. Cependant, Internet peut également être un lieu où les problèmes, tels que la cyberintimidation et l’exploitation sexuelle en ligne, se produisent. Nous avons regroupé quelques astuces utiles pour favoriser la sécurité en ligne de tout le monde.

Informez-vous

Il est important d’être informé en ce qui concerne la sécurité en ligne et de parler avec le jeune; il y a des moyens et astuces disponibles plutôt que de l’empêcher d’utiliser ses appareils électroniques. Si vous n’utilisez pas régulièrement les médias sociaux ou les plates-formes en ligne, il est conseillé d’apprendre à naviguer dans ces espaces de manière à mieux comprendre ce que les jeunes font lorsqu’ils sont « connectés ». Éduquez votre enfant.

Communiquez avec le jeune

  • Intéressez-vous à ce qui se passe dans sa vie, y compris ses activités en ligne.
  • Évitez de l’effrayer par rapport aux risques liés au monde virtuel. Les tactiques alarmistes véhiculent malheureusement le message que les adultes ne comprennent pas, tout en décourageant les enfants à chercher de l’aide quand ils en ont besoin. Dites plutôt au jeune que s’il tombe sur quelque chose ou quelqu’un qui le rend mal à l’aise en ligne, il peut s’adresser à vous et ce, sans craindre votre réaction.
  • Assurez-vous que le jeune sait qu’Internet est un lieu public et que des informations tels que son nom, sa photo, son âge, son adresse, son numéro de téléphone ou son école peuvent être utilisées pour l’identifier.
  • Faites-lui savoir que son instinct est son meilleur guide. Vous pouvez apprendre au jeune à bloquer, ignorer ou signaler les personnes rencontrées en ligne qui font ou disent quoi que ce soit qui le dérange (p. ex., qui lui posent des questions sur le sexe, lui demandent des photos, etc.).

Astuces précises pour les parents/tuteurs d’enfants plus jeunes

  • Assurez-vous que toutes les activités en ligne de vos jeunes enfants ou des jeunes dont vous êtes tuteur soient supervisés par un parent/tuteur ou un autre adulte de confiance. Veillez également à ce que les jeunes n’utilisent que des sites Web/applications que vous avez approuvés.
  • Créer une liste de règles relatives à la technologie avec vos enfants, en particulier les plus jeunes. Fixez des temps limites à vos enfants par rapport aux visites de site Internet, aux applications qu’ils sont autorisés à utiliser, etc.
  • Configurez les comptes et les consoles de jeu de vos enfants. Activez les contrôles parentaux ainsi que les restrictions par rapport à qui peut jouer ou discutez-en avec vos enfants. Savoir les mots de passe de vos enfants.

Astuces particulières pour les parents/tuteurs d’adolescents

  • Encouragez vos adolescents à réfléchir aux impacts possibles de la publication de toutes informations ou images, et ce avant qu’ils passent à l’acte. Rappelez-leur que tout ce qu’ils publient en ligne peut être distribué à grande échelle en quelques secondes et qu’il est très difficile de maintenir un contrôle sur ces informations une fois qu’elles sont diffusées.
  • Équilibrez le respect de la vie privée et votre suivi des activités en ligne de vos adolescents. Pour la plupart des familles, la confiance et la communication sont plus efficaces que la surveillance. En tant que parent/tuteur, déterminez à quel point vous êtes à l’aise d’accéder aux divers comptes de vos adolescents, puis indiquez-leur clairement les actions que vous prendrez et la fréquence à laquelle vous effectuerez des vérifications.
  • Encouragez vos adolescents à réfléchir de manière critique sur les personnes qu’ils rencontrent en ligne. Insistez sur le fait que certaines personnes prétendent être d’autre en ligne.
  • Insistez pour que les adolescents soient accompagnés d’une personne de confiance lorsqu’ils rencontrent en personne quelqu’un qu’ils ont connu en ligne. Si ceci s’avère impossible, soulignez qu’ils doivent, à tout le moins, informer quelqu’un d’autre de l’heure et du lieu de leur rencontre et établir un plan de sécurité au cas où ils se sentiraient en danger pendant celle-ci.
  • Expliquez à vos adolescents qu’il est illégal :
    • de menacer quelqu’un, en ligne ou de toute autre manière;
    • de s’adonner à des jeux de hasard en ligne ou hors ligne en tant que mineur;
    • d’envoyer, de posséder ou de distribuer des photos/vidéos à caractère sexuel de quelqu’un (de tout âge) sans son consentement.
      • Parlez avec vos adolescents des lois sur le « sextage » et la pornographie juvénile. Il est important, par exemple, qu’ils sachent qu’il peut être illégal de posséder ou de partager une photo/vidéo à caractère sexuel d’une personne âgée de moins de 18 ans, même si cette dernière a donné son consentement.

Il existe de l’aide

Si un jeune est menacé en ligne et que vous craignez pour sa sécurité, agissez immédiatement. Si vous pensez que le jeune est physiquement à risque ou est la cible d’exploitation sexuelle en ligne, appelez immédiatement la police. Vous pouvez également signaler les abus sur le site Web (ou l’application) où ils se produisent. Apprenez-en davantage sur ce qu’il faut faire si vous ou une personne de votre entourage subi les conséquences négatives d’une image ou d’une vidéo à caractère sexuel partagée en ligne à l’adresse AidezMoiSVP.ca. Il est possible de signaler un cas d’exploitation sexuelle en ligne à l’adresse Cyberaide.ca.

Si vous connaissez un jeune aux prises avec un problème, petit ou grand, encouragez-le à contacter Jeunesse, J’écoute pour obtenir de l’aide. Nous sommes toujours disponibles : 24  heures par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par année.

Offert grâce à l’appui de :