Comment discuter de santé sexuelle avec son partenaire

Il est important d’aborder le sujet de la santé sexuelle au moment où tu te sens prêt à avoir des relations sexuelles. Cela peut t’aider à te protéger physiquement et affectivement. Voici des astuces pour entamer la conversation.

Si tu penses avoir des relations sexuelles, être au courant des pratiques sécuritaires est essentiel. Avoir une conversation franche avec ton ou tes partenaire(s) au sujet de la santé sexuelle peut t’aider à obtenir l’information nécessaire pour te protéger. En ayant cette discussion à l’avance, ton ou tes partenaire(s) et toi serez mieux préparés et sur la même longueur d’onde. Voici quelques pistes de réflexion qui pourraient s’avérer utiles :

  • Prévois d’avoir cette conversation dans un endroit privé où vous vous sentirez à l’aise.
  • Explique à ton ou tes partenaire(s) que ce dont vous allez discuter doit rester confidentiel.
  • Informe ton ou tes partenaire(s) de la raison de votre discussion (p. ex., pour mieux connaître la santé sexuelle de tout le monde afin de pratiquer du sexe sécuritaire).
  • Rappelle à ton ou tes partenaire(s) qu’il n’est pas nécessaire de partager des informations avant de se sentir prêts. C’est normal de prendre le temps pour que chacun se sente à l’aise de parler avant de s’adonner à des activités sexuelles.

N’oublie pas que les informations partagées peuvent influencer la manière dont tu choisis d’avoir une relation sexuelle, il est donc important de faire preuve d’honnêteté. Lors de vos échanges, vous voudrez peut-être discuter des sujets suivants :

  • Attentes : prenez le temps de discuter de vos attentes respectives. Par exemple, cherches-tu à avoir une aventure, à pratiquer le sexe entre amis ou aimerais-tu vivre une relation à long terme? Connaître les attentes de chacun peut aider à clarifier les choses avant et après votre expérience.
  • Consentement : c’est important de parler de consentement chaque fois qu’un contact physique se produit. Discutez ensemble du consentement enthousiaste et de ce que cela veut dire pour vous (p. ex., dire « oui » et hocher la tête avec enthousiasme). Cela peut aussi être le bon moment pour parler des limites de chacun (ce que tu es prêt à faire et les limites que tu n’es pas prêt à franchir). Si un partenaire ne respecte pas tes limites concernant le sexe sécuritaire, tu peux prendre le temps de réfléchir pour savoir s’il s’agit d’une personne avec laquelle tu veux encore avoir des relations sexuelles.
  • Passé sexuel : tu peux demander à ton ou tes partenaire(s) s’il y a quelque chose d’autre que tu devrais savoir sur leur passé sexuel. Tu peux aussi partager tout ce que tu te sens à l’aise de dire à ton ou tes partenaire(s).
  • Les infections transmissibles sexuellement (ITS) : les ITS se propagent par les contacts sexuels. Tu peux demander à ton ou à tes partenaire(s) s’ils ont déjà passé des tests pour les infections transmissibles sexuellement (ou s’ils ont déjà été infectés). Certaines ITS ne présentent aucun symptôme que l’on peut voir ou sentir, il est donc important de passer des tests régulièrement. (Tu peux même suggérer à ton ou à tes partenaire[s] d’aller passer des tests ensemble.) Si toi ou ton ou tes partenaire(s) avez (ou avez eu) une ITS, vous pouvez parler ensemble des manières sécuritaires d’avoir des relations sexuelles. L’utilisation d’un condom demeure l’un des moyens les plus efficaces de se protéger des ITS (et de prévenir la grossesse, si cela s’applique à toi ou à ton ou tes partenaire[s]).
  • Contraception : s’il y a une possibilité que les relations sexuelles mènent à une grossesse, tu pourrais discuter de moyens de contraception avec ton ou tes partenaire(s). Si prévenir une grossesse est une priorité, demande à ton ou tes partenaire(s) quel(s) type(s) de contraception est privilégié (et dis aussi ce que tu préfères). Tu peux choisir ou continuer d’utiliser une méthode qui te convient.
  • Plaisir sexuel : le plaisir sexuel joue un rôle important dans ta santé sexuelle. Tu peux demander à ton ou tes partenaire(s) s’ils savent ce qu’ils aiment ou n’aiment pas en matière de sexe. Tu peux aussi dire ce que tu aimes ou ce que tu n’aimes pas à ton ou tes partenaire(s). Tu peux aussi communiquer ce que tu es prêt ou non à essayer.

Avoir de bonnes discussions avec ton ou tes partenaire(s) au sujet de la santé sexuelle peut t’aider à te protéger (et rendre l’expérience plus agréable). Souviens-toi d’être honnête et ouvert envers ton ou tes partenaire(s) et de demander de l’aide au besoin. Ton ou tes partenaire(s) et toi pouvez obtenir du soutien et l’information auprès d’un médecin, une infirmière, un intervenant de Jeunesse, J’écoute ou une clinique de santé sexuelle.


Besoin de plus d'infos ou de soutien? Communique avec Jeunesse, J'écoute 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.