Qu’est-ce qu’est une clinique de santé sexuelle?

Les jeunes qui se questionnent à propos de la santé en matière de sexualité peuvent ne pas savoir vers qui se tourner ou à quelles ressources se fier. Plusieurs communautés à travers le Canada disposent de cliniques de santé sexuelle qui offrent une panoplie de services (en matière de santé sexuel, physique et mentale) tels :

  • contraception (offerte gratuitement ou à un coût réduit);
  • tests et traitements pour les infections transmissibles sexuellement (ITS);
  • contraception d’urgence;
  • hormonothérapie;
  • tests de grossesse;
  • recommandations (pour les traitements que la clinique n’offrent pas);
  • avortements;
  • tests de VIH;
  • examens;
  • vaccins.

Les jeunes qui se présentent à une clinique de santé sexuelle peuvent également voir un professionnel de la santé, soit :

  • un médecin;
  • un infirmier;
  • un infirmier praticien (infirmier une formation plus poussée);
  • un travailleur social.

Jeunesse, J’écoute a interrogé Planned Parenthood Toronto (PPT) pour savoir ce à quoi les jeunes peuvent s’attendre d’une clinique de santé sexuelle.

« Les cliniques de santé sexuelle ne sont pas toutes exactement pareilles. Chez PPT, nous offrons une variété de services concernant la santé sexuelle et la santé de la reproduction en plus des services de santé mentale, des soins de base et des programmes communautaires. »

« Les clients de PPT peuvent s’attendre à une expérience respectueuse et positive par rapport à la sexualité. Lorsque les jeunes arrivent, ils s’inscrivent puis sont dirigés vers une salle d’examen, accompagnés de leur fournisseur de soins. Dans la salle d’examen, ils peuvent dire au fournisseur la raison pour laquelle ils sont là. Nos fournisseurs de soins ont tout vu, tout entendu; la meilleure chose à faire pour un client est de leur dire pourquoi ils sont venus à la clinique. Il sera par la suite possible de collaborer et planifier pour l’avenir. »

« Nous croyons qu’ils devraient venir à chaque fois qu’ils ont une question concernant leur santé sexuelle ou reproductive, même s’ils ne sont pas actifs sexuellement. »

« Les raisons les plus fréquentes de visiter PPT sont la contraception et les examens ou les traitements pour des ITS. »

« Nos services sont gratuits pour les personnes âgées de 13 à 29 ans qui sont couvertes par le Régime d’assurance-maladie de l’Ontario (RAMO) ou qui vivent à Toronto. »

« Non. En fait, nous n’avons pas l’habitude de voir les clients en urgence. Bien que nous offrons des services de contraception d’urgence, les clients devraient se rendre à l’urgence le plus près. »

« Les jeunes peuvent apporter avec eux une liste des médicaments qu’ils prennent (le cas échéant). Alternativement, ils peuvent prendre des photos des bouteilles ou autres contenants dans lesquels se trouvent leurs médicaments et montrer celles-ci au personnel de la clinique. S’ils ont aussi leur carnet de vaccination, ça peut être utile. »

« Nous recevons un mélange de sans rendez-vous et de rendez-vous. Nous pouvons aussi offrir des services de télémédecine pour certains services, mais ils sont limités et au cas par cas. »

« Chez PPT, nous nous assurons que notre environnement est positif pour les jeunes. Nous essayons de garder une ambiance informelle avec de la musique et des fiches d’information dans la salle d’attente. Personne n’est vêtue d’une blouse de laboratoire, et les prénoms sont privilégiés. Tous les rendez-vous sont dans des salles privées. C’est dans notre nature de ne pas porter de jugement. »

« Nous offrons des tests de dépistage anonyme pour le VIH; sinon, les clients doivent s’inscrire pour recevoir des services. L’inscription demande le nom, les coordonnées, le numéro de téléphone, la carte santé (le cas échéant) et les renseignements démographiques. Il est très important pour nous de garder ces renseignements privés et confidentiels. Seuls ceux qui ont besoin de ces renseignements y auront accès. »

« Pas du tout. Toute personne âgée de 13 à 29 ans peut se présenter à la clinique seule; nul besoin d’être accompagnée, ni d’avoir une permission quelconque ou de parler à qui que ce soit de la visite. Cependant, s’ils veulent être accompagnés, ils peuvent le faire. »

*incluant les jeunes garçons, les autochtones, les personnes non binaires/trans ou queer, ceux qui parlent une langue autre que l’anglais, etc.

« Oui. Nous formons notre personnel pour qu’il puisse offrir des services qui respectent les différences culturelles à des clients ayant des expériences diversifiées. Nous offrons aussi des services de traduction pour ceux qui préfèrent recevoir leurs services dans une autre langue. »

« Que les seuls services offerts par ces cliniques sont des avortements. »

« Ils doivent savoir que les soins de santé sont un droit et que les fournisseurs de soins sont là pour les aider. Ils ne doivent pas avoir peur de parler et de donner leur opinion si le service reçu n’est pas ce à quoi ils s’attendaient ou s’il n’était pas respectueux et sans jugement. »

Si tu as besoin d’aide concernant la santé sexuelle, tu peux en parler à une personne de confiance, comme un ami ou un membre de ta famille. Tu peux toujours communiquer avec Jeunesse, J’écoute au 1-800-668-6868 ou consulter l’outil Ressources autour de moi pour trouver des services en matière de santé sexuelle, physique ou mentale dans ta région.

Jeunesse, J’écoute veut remercier Planned Parenthood Toronto pour avoir contribuer à la rédaction de cet article.

*Cet entretien a été réalisé en anglais.


Si vous voudriez en connaître davantage sur ce sujet, vous pouvez communiquer avec un intervenant par téléphone ou Clavardage en direct.

Sexe