Les menstruations : ce qu’il faut savoir

Mes règles vont débuter quand? Comment vais-je vivre avec ça? Je devrais me sentir comment? Il est normal d’avoir des questions à propos des menstruations. Continue de lire pour des informations importantes au sujet des règles, des produits d’hygiène personnelle et du syndrome prémenstruel (SPM).

Tout au long de cet article, Jeunesse, J’écoute utilise les termes personnes assignées au sexe féminin à la naissance et personnes assignées au sexe masculin à la naissance pour désigner les personnes nées avec certains organes sexuels, certaines hormones et/ou certains chromosomes. Cependant, il est important de noter qu’une personne peut avoir une identité de genre différente de celle qui lui a été attribuée à la naissance. De même, les personnes peuvent utiliser des mots différents pour désigner les parties de leur corps que ceux utilisés dans ce document. Jeunesse, J’écoute soutient toute personne dans l’utilisation des termes qui lui conviennent le mieux.

À mesure que le corps d’une personne assignée au sexe féminin à la naissance mûrit et se développe, l’un des plus grands changements qu’elle subit est le début des règles (également connues sous le nom de menstruations). Essentiellement, les règles sont un phénomène qui fait en sorte que du sang et des tissus quittent le corps en sortant du vagin tous les mois. Une fois que tu commences à avoir tes règles (et parfois même juste avant), tu peux tomber enceinte.

Comment les règles fonctionnent-elles?

Bien qu’il n’y ait aucun moyen de dire quand surviendront les premières règles, elles se produisent généralement pendant la puberté et environ deux ans après le début du développement des seins. Cependant, tes règles peuvent commencer plus tôt ou plus tard — tout le monde développe à leur propre rythme. Habituellement, on peut remarquer des petites pertes claires ou blanches jusqu’à six mois avant les premières règles. À partir du moment où tu as tes premières règles, tu peux t’attendre à en avoir jusqu’à l’âge de 50 ans environ.

Voici comment les règles fonctionnent :

  1. Au cours de la puberté, une partie de ton cerveau (l’hypophyse) produit des substances chimiques connues sous le nom d’hormones. Ces hormones indiquent aux ovaires (deux sacs au niveau du bassin qui produisent/libèrent des œufs et des hormones) de commencer à produire d’autres hormones appelées œstrogène et progestérone. Ces hormones aident le système reproducteur à se développer et à se préparer à une éventuelle grossesse.
  2. Environ une fois par mois, l’un des ovaires libère un ovule (l’ovulation). L’œuf se déplace dans une trompe de Fallope (un canal qui transfère des oeufs dans l’utérus). L’utérus (un organe creux, musclé et en forme de poire situé dans le bassin) est connecté aux deux ovaires par des trompes de Fallope qui se trouvent de chaque côté.
  3. Pour se préparer à une éventuelle grossesse, la paroi de l’utérus (appelée endomètre) s’épaissit pour devenir un coussin de vaisseaux sanguins et de tissus. Si l’ovule est fécondé par un spermatozoïde (un composant du sperme émis par le corps des personnes assignées au sexe masculin à la naissance), il peut s’attacher à la paroi de l’utérus et devenir un fœtus. Si l’ovule n’est pas fécondé par un spermatozoïde, cette paroi quitte le corps par le vagin. C’est ce processus qui est connu sous le nom de règles ou de menstruations.

Les règles se produisent généralement environ une fois par mois et peuvent durer entre deux à sept jours. Les règles peuvent être plus longues, plus courtes, consistantes ou irrégulières, selon les individus. Tu es plus susceptible de tomber enceinte certains jours du mois (ton cycle menstruel). Les choses qui peuvent affecter ton cycle comprennent :

Pendant les règles, l’utérus perd de 30 à 80 millilitres (entre deux cuillerées à soupe et un tiers de tasse) de sang et de tissus. Certaines personnes choisissent d’utiliser des produits d’hygiène personnelle pendant leurs règles, notamment :

  • les serviettes hygiéniques (réutilisables ou jetables);
  • les tampons;
  • les coupes menstruelles;
  • les culottes menstruelles;
  • les éponges menstruelles.

Ces produits peuvent aider à prévenir les fuites; il est important d’utiliser le type de produit qui te convient le mieux. Si tu as des questions à propos de ton cycle ou des produits d’hygiène personnelle, parle avec un professionnel de la santé, un parent/fournisseur de soins, un professeur ou un autre adulte de confiance.

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel (SPM)?

Dans les semaines précédant leurs règles, certaines personnes souffrent du syndrome prémenstruel (SPM), qui est constitué d’une série de symptômes émotionnels et physiques qui se manifestent lorsque le corps se prépare à perdre sa paroi utérine. Les symptômes possibles de SPM comprennent :

  • des crampes (causées par la contraction de l’utérus alors qu’il perd sa paroi);
  • de la sensibilité au niveau des seins;
  • des problèmes de digestion;
  • des ballonnements;
  • des maux de tête;
  • des boutons;
  • des troubles du sommeil;
  • des changements d’humeur (des hauts et des bas émotionnels);
  • des fringales;
  • des maux de dos;
  • des douleurs musculaires et articulaires;
  • des problèmes de concentration.

Le syndrome prémenstruel varie en intensité et en fréquence — certaines personnes éprouvent très peu de symptômes tandis que d’autres éprouvent de nombreux symptômes graves qui nécessitent un traitement par un professionnel de la santé. Bien qu’un soulagement complet ne soit pas toujours possible, il y a des façons de mieux faire face au syndrome prémenstruel. Voici des trucs qui pourraient atténuer les symptômes de SPM pour certaines personnes :

  • faire de l’exercice sur une base régulière;
  • manger des aliments nutritifs (c’est-à-dire, réduire les quantités de sucre, de sel et de caféine);
  • boire de l’eau;
  • méditer;
  • prendre un bain chaud;
  • prendre des analgésiques en vente libre (selon les recommandations d’un professionnel de la santé);
  • placer une bouillotte ou un coussin chauffant sur le ventre ou le dos.

Si tu as des questions ou des préoccupations à propos de tes règles, nous t’encourageons à en discuter avec un professionnel de la santé ou un autre adulte de confiance. 


Besoin de plus d'infos ou de soutien? Communique avec Jeunesse, J'écoute 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.