L’identité de genre et l’expression de genre

Published on
Mis à jour le
Utilise un haut-parleur de lecture Imprime un document

En savoir plus au sujet de l’identité de genre et de l’expression de genre peut t’aider à mieux te comprendre et à mieux comprendre les gens qui t’entourent.

L’identité de genre, c’est quoi?

L’identité de genre est une sensation ou un sentiment interne que nous avons tous concernant le fait d’être homme, femme, ni un ni l’autre, les deux ou de se trouver n’importe où ailleurs dans le spectre de genre. Si les normes habituelles nous enseignent qu’il n’y a que deux options (c.-à-d. le genre binaire homme/femme), dans les faits, les gens vivent et expriment leur genre de façons beaucoup plus variées et complexes.

Il y a plusieurs identités de genre différentes, y compris, mais sans s’y restreindre :

  • Agenre : une personne qui ne se définit pas comme étant un genre en particulier ou qui se définit comme n’ayant aucun genre. Leur identité de genre peut être en dehors des catégories binaires de genre. Certaines personnes agenrées peuvent s’identifier comme transgenre (trans) ou non-binaire, mais ce n’est pas le cas de tous.
  • Androgyne : une personne dont l’expression du genre (p. ex., les vêtements, la coiffure, etc.) ne correspond pas au genre binaire, ou se situe quelque part entre homme et femme.
  • Bispirituel : une personne avec un esprit féminin et un esprit masculin qui vivent dans le même corps. C’est un terme important dans certaines cultures autochtones, et pour certains Autochtones, qui l’utilisent pour décrire leur orientation sexuelle, leur identité de genre ou leur identité spirituelle.
  • Cisgenre : une personne dont l’identité de genre et l’expression de genre correspondent au sexe qui lui a été assigné à la naissance.
  • Genre fluide : une personne dont l’identité de genre et l’expression de genre ne sont pas statiques et peuvent fluctuer avec le temps et/ou les circonstances.
  • Genre queer : une personne qui se décrit comme n’étant ni homme ni femme, les deux, ou un mélange d’homme et de femme. Les personnes qui se considèrent comme genderqueer peuvent ou non s’identifier comme transgenre.
  • Non-binaire : une personne qui refuse une société qui ne reconnaît que le genre binaire d’homme et de femme, et définit son genre à l’extérieur de ces normes. Les gens non-binaires peuvent s’identifier comme n’ayant pas de genre, comme étant entre les genres ou comme ayant un genre qui n’est pas toujours le même. Les personnes qui se considèrent comme non-binaires peuvent aussi s’identifier comme transgenre.
  • Transgenre (trans) : une personne dont l’identité de genre ne correspond pas au sexe qui lui a été assigné à la naissance. Les personnes dont l’identité de genre ne se situe pas dans le genre binaire peuvent s’identifier comme transgenre.

Ce ne sont là que quelques-unes des identités de genre auxquelles tu peux t’identifier – chaque personne est unique.

L’expression de genre, c’est quoi?

Tout le monde a une expression de genre. C’est la façon dont les personnes dévoilent leur genre au monde entier. Cela peut vouloir dire de t’exprimer de manière féminine, de manière masculine, quelque part au milieu ou à l’extérieur du genre binaire (c.-à-d. homme/femme). Voici différentes façons dont les gens expriment leur genre :

  • La manière dont tu t’habilles et ton style : Cela peut vouloir dire de porter des vêtements ou des accessoires qui, d’après toi, représentent le mieux ton genre intérieur. Parfois, les gens qui ne se sentent pas prêts à s’habiller d’une manière qui exprime ouvertement leur genre commencent par porter des sous-vêtements qui leur conviennent.
  • Cheveux et poils (visage, tête ou corps) : Cela peut vouloir dire d’éliminer les poils à certains endroits, de les laisser pousser ailleurs ou d’essayer différentes coiffures ou perruques.
  • Soutien-gorge rembourré ou compression de la poitrine : cela peut impliquer le port de sous-vêtements qui accentuent ou réduisent l’apparence/la taille de ta poitrine. Il est important d’effectuer des recherches ou de parler à un expert pour bander ta poitrine de manière sécuritaire. Consulte notre outil Ressources Autour de Moi pour trouver des services de soutien 2SLGBTQ+ dans ta région.
  • Rembourrage : cela peut impliquer de rembourrer tes sous-vêtements, pour avoir l’impression d’avoir un pénis. Tu peux fabriquer ton rembourrage à la maison (avec une chaussette, par exemple). Si tu as atteint l’âge de la majorité dans ta province ou ton territoire, tu peux aussi envisager d’en acheter un en ligne ou dans une boutique érotique (les boutiques qui vendent des produits reliés au sexe ou à la sexualité), surtout si elle s’adresse plus spécifiquement à la communauté 2SLGBTQ+.
  • Exercice : cela peut impliquer d’adapter ton programme d’entraînement pour prendre de la masse ou améliorer/tonifier certains muscles spécifiquement.
  • Les noms utilisés : cela peut signifier le changement de ton nom (légalement ou non) pour un nom qui est plus aligné avec ton identité de genre. Certaines personnes trans peuvent trouver que le nom qui leur a été donné à la naissance (connu comme leur « morinom » [« deadname » en anglais] après le choix de leur nouveau nom) ne leur convient pas. Avoir un nom qui affirme son identité et son expression de genre peut être une grande étape dans le processus de dévoilement/coming out, de transition, etc. Si tu partages ton nouveau nom avec un ami, un parent/tuteur ou quelqu’un d’autre, ces astuces pour commencer une conversation pourront peut-être t’aider à te préparer.
  • Les pronoms utilisés : les pronoms peuvent servir à identifier ton identité de genre tout en indiquant comment tu préfères que les gens t’appellent (p. ex., il, elle, etc.). Les pronoms sont adoptés par bien des personnes pour exprimer leur identité de genre au quotidien.

La dysphorie de genre, c’est quoi?

La dysphorie de genre est un terme qui est parfois utilisé pour décrire l’angoisse émotionnelle queressentie par les personnes trans et non-binaires quand le sexe qui leur a été assigné à la naissance et leur corps ne correspondent pas au genre qu’ils savent être le leur. La transition peut aider à calmer ces sentiments de détresse, puisque cela permet à une personne de se respecter et d’exprimer qui elle est réellement. Si la terminologie évolue continuellement, il est important de noter que « dysphorie de genre » est un terme fréquemment utilisé par les médecins et autres professionnels de la santé pour désigner l’épreuve psychologique à laquelle certaines personnes trans font face. Tous ne s’entendent pas sur la définition ou l’utilisation, donc si cela ne te convient pas, il n’y a aucune obligation de l’utiliser. Nous t’encourageons, en fait, à utiliser le vocabulaire qui te convient le mieux.

Il est crucial pour ta santé mentale et ton bien-être de te sentir en sécurité et à l’aise d’exprimer ton identité de genre. Si tu as des questions concernant l’identité de genre, tu peux en parler à un adulte en qui tu as confiance, comme un parent ou un proche aidant, un professionnel de la santé, un ami ou une autre personne bien informée en qui tu as confiance. Souviens-toi que tu peux appeler Jeunesse, J’écoute 24 heures par jour, sept jours par semaine, pour obtenir de l’aide.

Rétroaction sur la ressource
Cette page t’a-t-elle aidé?
Cette page t’a-t-elle permis d’apprendre quelque chose que tu pourrais appliquer dans ta vie?
As-tu reçu le soutien que tu cherchais de Jeunesse, J’écoute aujourd’hui?