Est-ce que je vis un épisode de psychose?

Published on
Mis à jour le
Utilise un haut-parleur de lecture Imprime un document

La psychose peut être difficile à comprendre, surtout avec la façon dont elle est décrite dans les médias et la stigmatisation qui l’entoure. Si tu penses que tu vis un épisode de psychose, il peut être utile d’en savoir plus à ce sujet et d’apprendre comment et où tu peux obtenir de l’aide pour ce qui te tracasse. Ici, Jeunesse, J’écoute partage des renseignements sur les définitions, les signes et les options de traitement pour la psychose afin que tu puisses te soutenir de la manière qui te convient le mieux. 

Qu’est-ce que la psychose?

Les personnes atteintes de psychose peuvent avoir de la difficulté à distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas. Elles peuvent voir, entendre, sentir, goûter ou ressentir des choses que les autres ne peuvent pas. Les symptômes de psychose vont souvent se manifester lorsqu’une personne est adolescente ou adulte. Les personnes qui vivent un épisode de psychose peuvent parfois être diagnostiquer avec d’autres troubles ou maladies aussi comme la schizophrénie, le trouble bipolaire ou autre.

La psychose affecte les gens différemment. Certaines personnes peuvent ne vivent aucun épisode de psychose, un seul épisode, un épisode de temps en temps, des épisodes souvent ou tout le temps. Le niveau de détresse et d’interruption à la vie quotidienne que la psychose entraîne peut également varier selon ceux qui la vivent.

Qu’est-ce qui cause la psychose?

La psychose peut être le résultat de choses comme un stress extrême, un traumatisme, la consommation de substances, une expérience spirituelle, des troubles médicaux et (moins fréquemment) la génétique. Seul un professionnel de la santé (p. ex., un médecin, un psychologue, un psychiatre, un neurologue, etc.) est en mesure de déterminer – en procédant à une évaluation approfondie – s’il s’agit d’une psychose, d’une autre maladie ou d’un trouble quelconque.

Quels sont les signes de psychose?

Une personne en état actif (vivant un épisode) de psychose peut éprouver :

  • de l’anxiété;
  • des idées délirantes (p. ex., des croyances faussées sur soi-même et sur le monde, des pensées inhabituelles, etc.);
  • des hallucinations (p. ex., entendre des voix, voir des choses, ressentir des sensations étranges, sentir une odeur que les autres ne peuvent pas sentir, éprouver des goûts inhabituels, etc.);
  • des troubles du sommeil;
  • des sautes d’humeur;
  • de la paranoïa (p. ex., avoir l’impression d’être surveillé, d’être victime d’un complot ou qu’on parle de nous);
  • des changements dans la personnalité (p. ex., une sensation de « vide » ou d’impassibilité, des réactions inappropriées comme rire sans raison apparente, des sentiments de colère ou d’irritabilité);
  • des troubles de mémoire, de concentration, de résolution de problèmes et de jugement.

Nous voulons que tu saches que ces expériences ne signifient pas nécessairement que tu vis un épisode de psychose. Elles peuvent également être une manifestation d’un trouble ou d’une maladie mentale, ou une réaction à la vie en général. Nous les avons incluses ici pour t’aider à comprendre ce qui pourrait se passer.

Est-ce que la psychose peut être traitée?

Oui! La guérison d’une psychose est possible et du soutien est offert partout au Canada. Un traitement peut être utile et efficace, surtout lorsque des ressources sont accédées tôt.

Bien qu’il existe une variété de méthodes de guérison, l’option la plus courante est la combinaison de médicaments et d’interventions. Les médicaments permettent habituellement de gérer les symptômes de la psychose, tandis que les interventions peuvent aider à comprendre la psychose et à découvrir des façons de mieux y faire face.

Existe-t-il d’autres moyens de gérer la psychose?

Les stratégies suivantes peuvent faire partie de la gestion de la psychose. Tu peux suivre ces conseils par toi-même, ou avec des personnes qui te soutiennent, pour travailler à ton rétablissement.

1 : Entoure-toi d’un réseau de personnes qui se soucient de toi et soutiennent ton rétablissement. (Comme point de départ, tu peux communiquer avec d’autres jeunes qui peuvent avoir vécus des expériences semblables en consultant la Communauté Jeunesse de Jeunesse, J’écoute.)

#2: Établis une routine pour prendre soin de soi afin de porter attention à ton esprit et à ton corps. Ceci peut comprendre dormir davantage, faire plus d’exercice ou pratiquer la pleine conscience plus souvent afin de te sentir mieux.

#3: Pratique un exercice d’anti-stress instantané / exercice de prise de conscience pour t’aider à gérer les sentiments difficiles sur le moment. Trouver des moyens de réduire et de gérer le stress peut être très efficace dans la gestion de la psychose.

#4: Sois attentif à tes émotions en prenant des notes dans un journal. (Tu peux même apporter ton journal si tu décides de voir un professionnel de la santé.)

5 : Apprends-en plus sur la psychose pour mieux la comprendre. Voici quelques ressources canadiennes que tu peux consulter :

Si tu penses que tu vis un épisode de psychose, souviens-toi que tu n’es pas seul. Si tu as des questions au sujet de ta santé mentale et ton bien-être, ou si tu aimerais discuter des impacts de la psychose sur ta vie, tu peux toujours parler avec une personne de confiance. Tu peux obtenir du soutien en communiquant avec Jeunesse, J’écoute 24 heures par jour, 7 jours par semaine!

Rétroaction sur la ressource
Cette page t’a-t-elle aidé?
Cette page t’a-t-elle permis d’apprendre quelque chose que tu pourrais appliquer dans ta vie?
As-tu reçu le soutien que tu cherchais de Jeunesse, J’écoute aujourd’hui?