Identité et genre : 5 façons de soutenir les jeunes

Published on
Mis à jour le
Volume Print

Pour les jeunes, grandir signifie découvrir qui ils sont. Une grande partie de ce processus peut être de déterminer leur identité et leur expression de genre. Et ce n’est pas toujours facile, surtout lorsqu’on commence à réaliser que cette identité peut ne pas correspondre aux attentes (p. ex., celles de la société, des amis, de la famille, etc.).

Vivre en incarnant qui l’on est vraiment (surtout lorsque cela va à l’encontre des normes dominantes) peut être un défi pour les personnes de tout âge. Dans cet article, Jeunesse, J’écoute présente cinq astuces pour vous aider à soutenir un jeune que vous connaissez dans l’exploration de son identité et de son expression de genre. Nous espérons qu’en lisant ces astuces, vous découvrirez de nouvelles façons de nouer des liens authentiques avec les jeunes de votre entourage qui commencent à faire leur chemin dans le monde.

5 façons de soutenir un jeune dans son identité et son expression de genre

Astuce no 1 : Soyez ouvert

Un bon point de départ consiste à faire  savoir au jeune que votre porte est toujours ouverte. Créez un espace propice au partage en lui permettant de choisir le moment et le lieu de la conversation. Faites-lui savoir que vous êtes disponible pour discuter (même si vous donnez parfois l’impression de ne pas l’être) et essayez de prendre des nouvelles régulièrement. Faire preuve d’ouverture signifie également de s’ouvrir à tout ce qu’il vous dit. Prendre le temps de s’arrêter, de réfléchir ou d’être curieux pour mieux comprendre les choses, c’est normal. Efforcez-vous de ne pas réagir à quelque chose avant d’avoir une vue d’ensemble. Faites de votre mieux pour soutenir, écouter et aider ce jeune à vivre son identité de la manière qui lui convient le mieux.

Astuce no 2 : Préparez-vous

Avant d’amorcer une conversation sur l’identité et l’expression de genre, il est important de connaître les faits. Rafraîchissez vos connaissances sur un vocabulaire plus inclusif (lequel est en constante évolution!). La liste de définitions de Jeunesse, J’écoute peut constituer un bon point de départ. Faites-lui savoir que vous souhaitez en apprendre davantage et vous défaire de vos vieilles habitudes. Lors d’une conversation, écoutez et employez les mêmes mots que le jeune pour montrer que vous êtes à son écoute et que vous désirez apprendre. Suivez son exemple, car cette personne est la mieux placée pour parler de sa propre vie (et les choses peuvent changer avec le temps).

Astuce no 3 : Soyez bienveillant

Expliquez au jeune qu’il n’a pas à subir de pression pour déterminer son identité ou son expression de genre. Il n’y a aucune urgence à partager quoi que ce soit avec vous ou quelqu’un d’autre, à moins que le jeune le désire ou soit prêt à entreprendre cette démarche. Faites preuve de compassion en lui rappelant que tout le monde cherche à se sentir bien dans sa peau (même certaines personnes plus âgées). Manifestez votre acceptation en partageant des médias (p. ex., livres, films, musique, etc.) mettant en scène des personnes de toutes les identités, en mettant le jeune en relation avec des gens qui ont vécu des expériences similaires et en vous impliquant dans des groupes communautaires qui vous conviennent.

Astuce no 4 : Soyez respectueux  

Lorsque vous parlez à un jeune, évitez de porter des jugements ou de tirer des conclusions trop rapides. Il est important de ne pas faire de suppositions ou de lui attribuer une étiquette. Utilisez les pronoms personnels ou les noms auxquels le jeune s’identifie pour contribuer à renforcer, valider et affirmer son identité. Si le jeune n’a pas partagé certains aspects de son identité avec vous, vous pouvez l’inciter doucement à le faire et lui demander si vous pouvez faire quelque chose pour le soutenir. Vous pouvez dire : « J’aime que les gens me parlent en utilisant “lui/il”. Es-tu assez à l’aise pour me dire quels sont tes pronoms? Ce n’est pas grave si tu ne le sais pas, je veux juste m’assurer que je ne fais pas de suppositions. »

Astuce no 5 : Soyez courageux

Il ne faut jamais oublier que tout le monde fait des erreurs lors d’échanges avec les jeunes qu’ils connaissent. Si cela vous arrive, il est important de le reconnaître et de remercier les personnes qui vous l’ont rappelé, de vous corriger et de passer à autre chose. N’oubliez pas que certains jeunes peuvent trouver difficiles les expériences et les conversations sur le genre. Vous pouvez consulter ensemble des ressources et des histoires sur les sujets qui vous préoccupent (p. ex., l’espoir, la discrimination, l’intersectionnalité, la Fierté, la transition, la sortie du placard, etc.) pour en savoir plus. Voici quelques ressources d’organismes canadiens à consulter :

Démontrer sa solidarité avec le jeune est essentiel. Cela implique de faire preuve de soutien à l’égard de son identité lorsqu’il évolue dans le monde (p. ex., à l’école, dans la communauté, avec ses amis ou sa famille, etc.) Utiliser ses pronoms et son nom, corriger gentiment les autres (si nécessaire) et participer aux activités qui l’intéressent en public sont autant de preuves que vous êtes son allié.

Lorsque vous apportez votre soutien à un jeune de votre entourage en ce qui concerne son expression de genre, il est important de se souvenir de ces astuces. Montrez-lui que vous vous efforcez de faire preuve d’ouverture, de préparation, de bienveillance, de respect et de courage pendant qu’il vit et explore son identité. Pour plus d’information et de soutien, vous pouvez visiter le site Web JeunesseJecoute.ca/Fierte et celui d’Espace mieux-être Canada.

Rétroaction sur la ressource
Cette page t’a-t-elle aidé?
Cette page t’a-t-elle permis d’apprendre quelque chose que tu pourrais appliquer dans ta vie?
As-tu reçu le soutien que tu cherchais de Jeunesse, J’écoute aujourd’hui?