Comment parler à un adulte de ce qui te préoccupe

Publié le
Updated on
Volume Print

Ça peut être très stressant d’avoir une conversation difficile. Tu peux avoir peur ou ressentir de l’anxiété à l’idée de partager ce qui te préoccupe, surtout si tu parles à une personne qui compte beaucoup pour toi. Si tu as un parent ou un fournisseur de soins à qui tu aimerais faire part de quelque chose, il y a des façons de rendre la conversation un peu moins difficile.

Avis important : Jeunesse, J’écoute fait référence à la notion d’un parent ou d’un fournisseur de soins pour faciliter la lecture de ce texte. Cependant, la structure et les relations familiales de chaque personne sont différentes. Ce terme pourrait donc être adapté afin de s’appliquer à n’importe quel fournisseur de soins ou aidant dans ta vie (p. ex., une famille d’accueil, un grand-parent, des parents adoptifs, des beaux-parents, d’autres membres de la famille, etc.). L’important, c’est d’utiliser les mots qui te conviennent.

Stress à l’école. Relations. Racisme. L’avenir. COVID-19. Les jeunes de partout au pays doivent faire face à divers enjeux et préoccupations, et certains aimeraient sans doute en discuter avec un adulte. Selon ta relation et les circonstances, apprendre comment parler à un parent/fournisseur de soins peut demander de la pratique. Te sentir assez à l’aise/confiant pour aller chercher ce dont tu as besoin lors d’une conversation aussi peut prendre un certain temps, surtout si le sujet en question s’avère particulièrement difficile pour toi ou suscite beaucoup d’émotions.

Jeunesse, J’écoute offre ici des astuces et des idées de phrases qui pourraient t’aider à discuter avec un parent/fournisseur de soins et rendre ces échanges plus efficaces et moins stressants.

N’oublie pas. Si toi ou quelqu’un que tu connais est en danger, il est important d’obtenir immédiatement de l’aide. Tu peux communiquer avec un adulte de confiance, le service d’urgence de ta région ou le soutien mobile en cas de crise (si disponible) pour demander de l’assistance.

Es-tu prêt à parler de ce qui te préoccupe à un parent/fournisseur de soins?

Si tu es prêt et que tu te sens en sécurité, tu peux utiliser les astuces et les exemples de phrases ci-dessous, qui sont inspirés d’un jeune qui a de la difficulté à gérer son stress à l’école en temps de COVID-19, pour t’aider à parler à ton parent/fournisseur de soins de ce qui se passe. Suis les suggestions et les exemples (voir les exemples en italique et entre guillemets); ça pourrait t’aider à identifier des sujets et des phrases à utiliser lors de ta conversation. D’ailleurs, tu peux toujours essayer ce qui t’apparait le plus approprié.

Rappelle-toi que chaque conversation est unique. Ton parent/fournisseur de soins et toi pouvez utiliser un autre langage ou vivre une expérience différente de ce qui se trouve ci-dessous. Nous fournissons des exemples de formulation pour te donner une idée de ce que tu pourrais dire, mais ça ne représente pas toutes les situations ou toutes les relations dans la vraie vie. Si tu as besoin d’autres idées ou d’inspiration, tu peux toujours communiquer avec Jeunesse, J’écoute!

Jeune tenant un cahier, assise dans une chaise près d’une fenêtre.

Astuce no 1 : Établis des buts et des attentes

Prends le temps de réfléchir, question de déterminer tes attentes en lien avec cette conversation. De quoi as-tu besoin à ce moment précis? Que penses-tu qui pourrait arriver? Tu peux écrire des buts réalistes pour t’aider à guider la conversation. Des buts qui reviennent souvent sont de partager des sentiments, de parler de quelque chose qui arrive, de trouver des idées, etc. Tu peux aussi écrire certaines de tes attentes sur la façon dont tu aimerais être traité afin que ton parent/fournisseur de soins et toi soient sur la même longueur d’onde. Par exemple, tu peux expliquer que si la conversation devient trop intense ou hors sujet, tu vas prendre une pause. Cette conversation peut être la première de plusieurs et tu peux avoir différents buts/attentes pour chacune de ces conversations.

« OK, je dois parler à un adulte de ce que je vis à l’école. J’ai besoin de quelqu’un qui va m’aider à mieux planifier; l’apprentissage à distance, c’est difficile. Je veux quelqu’un qui va m’écouter, m’aider et qui ne sera pas fâché parce que j’ai manqué certaines dates de remise. »

Jeune qui regarde dans un miroir.

Astuce no 2 : Pratique

Ça peut être difficile de dire (et de se rappeler!) tout ce que tu veux ou que tu as besoin de partager. Essaie d’écrire les choses les plus importantes dont tu veux parler et les façons de les dire à un parent/fournisseur de soins. Tu peux faire une liste en ordre de priorité et amener tes notes avec toi pendant la conversation. Tu peux pratiquer ce que tu veux dire par toi-même, avec un ami ou avec une personne de confiance pour t’habituer. (Jeunesse, J’écoute est là si tu veux pratiquer au téléphone avec un intervenant professionnel. Tu peux aussi consulter notre site internet pour plus de ressources et d’outils!)

« Hey! Je veux pratiquer ce que je vais dire à quelqu’un à propos des projets que j’ai ratés à l’école. Ça me stresse un peu. Est-ce que je peux revoir certaines des choses que je veux dire avec toi? »

Jeune assis sur un divan et se servant d’un téléphone.

Astuce no 3 : Détermine le moment (jour, heure)

Demande à ton parent/fournisseur de soins s’il a du temps pour échanger avec toi. Fais-le en utilisant le moyen de communication avec lequel tu es le plus à l’aise (texto, courriel ou autre). Si tu vis avec cette personne (lors de la COVID-19), vous pourriez toujours discuter face à face. Si ce n’est pas possible ou si tu le préfères, propose d’échanger virtuellement (p. ex., vidéoclavardage, appel téléphonique, etc.). Essaie de choisir un moment qui t’adonne et un lieu calme, sans distraction et privé.

« J’ai besoin de te parler de quelque chose. C’est assez important. Est-ce qu’on peut prévoir du temps pour en parler aujourd’hui ou demain? »

Jeune qui discute avec un adulte (dans une pièce, à l’intérieur).

Astuce no 4 : Vas-y tranquillement au début

Au moment d’avoir une conversation, tu peux commencer en remerciant ton parent/fournisseur de soins de prendre le temps de parler avec toi. Tu peux aussi lui dire comment tu te sens.

« Salut! Merci de prendre le temps de me parler ce soir. Je suis content qu’on fasse ça, mais je suis vraiment stressé. »

Jeune qui discute avec un adulte (assis sur un banc, dehors).

Astuce no 5 : Sois ouvert

Tu peux avertir ton parent/fournisseur de soins lorsque tu seras prêt à parler de ce qui te préoccupe. Essaie de prendre de grandes respirations pour t’aider à te calmer si tu en as besoin.

« J’ai besoin de te parler de quelque chose, mais c’est vraiment difficile pour moi. J’avais peur de t’en parler au cas où tu serais fâché. »

Jeune, assise à une table et écrivant dans un cahier.

Astuce no 6 : Partage ce qui te préoccupe

Utilise tes notes au besoin et parle à ton parent/fournisseur de soins de ce qui se passe. Prends ton temps et commence par ce qui est le plus important.

« Depuis le début de la COVID-19, j’ai de la difficulté à suivre à l’école. Ça me semble impossible de gérer tous mes projets et j’ai même manqué deux dates de remise parce que je ne les avais pas vues. J’ai vraiment peur de couler. »

Jeune assis sur un divan avec un téléphone devant les yeux.

Astuce no 7 : Vérifie comment tu vas.

Quand on vit une situation ou des émotions troublantes ou préoccupantes, ça peut être difficile de penser clairement. Vérifie comment tu te sens – au besoin – au cours de la conversation. C’est correct si tu montres tes émotions, et tout aussi correct si tu préfères ne pas le faire. Si les choses deviennent trop intenses, si vous vous emportez ou si ça ne va pas comme prévu, tu peux prendre une pause et revenir plus tard. Si tu commences à sentir que ton parent/fournisseur de soins n’est pas la bonne personne avec qui avoir cette conversation ou que le moment n’est pas propice, tu peux demander de prendre une pause afin de voir s’il n’y aurait pas une autre personne qui pourrait mieux t’aider. Tu peux aussi impliquer quelqu’un d’autre (p. ex., un intervenant chez Jeunesse, J’écoute, un thérapeute, un leader communautaire, etc.) si tu te sens pris.

« J’ai l’impression que c’est trop pour moi de parler de ça en ce moment. Est-ce qu’on peut prendre une pause et en reparler demain matin avant l’école? »

Un jeune et un adulte assis ensemble sur un banc, dehors.

Astuce no 8 : Parle de tes buts

Pendant la conversation, tu peux partager tes buts en ce qui concerne cet échange avec ton parent/fournisseur de soins. Tu peux aussi le mentionner si tu as besoin de son aide. Ceci peut servir à mettre au clair ce que tu espères tirer de la discussion. Ton parent/fournisseur de soins peut t’aider à identifier des options. N’oublie pas, tu peux écrire l’essentiel de votre conversation pour y réfléchir plus tard. Tu peux aussi essayer de répéter ce que l’autre te dit pour confirmer que tu as bien compris. Et pourquoi ne pas inviter ton parent/fournisseur de soins de faire la même chose?

« Je me demandais si tu pouvais m’aider avec l’école pour que je n’oublie plus de faire mes devoirs. J’aimerais qu’on regarde ce que j’ai à compléter ensemble et qu’on trouve une façon pour que je sois plus organisé. »

Un jeune et un adulte qui regardent un portable.

Astuce no 9 : Passe aux prochaines étapes

Vous pouvez décider de ce que chacun de vous doit faire pour résoudre le problème/atteindre tes buts et obtenir de l’aide au besoin. Ces étapes peuvent avoir lieu tout de suite ou après que vous ayez chacun pris le temps d’y penser.

« Je pense que d’écrire un calendrier m’aiderait à me calmer et à revenir sur la bonne voie. On pourrait aussi essayer de parler à mon enseignant ensemble. Est-ce qu’on peut aller à l’ordinateur et regarder ça? »

Parler à ton parent/fournisseur de soins de quelque chose qui te préoccupe peut être difficile, mais ça n’est pas obligé d’être angoissant. Pour avoir de l’aide avec une conversation difficile, tu peux te tourner vers une personne de confiance.

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?

Rétroaction sur la ressource
Cette page t’a-t-elle aidé?
Cette page t’a-t-elle permis d’apprendre quelque chose que tu pourrais appliquer dans ta vie?
As-tu reçu le soutien que tu cherchais de Jeunesse, J’écoute aujourd’hui?