La réconciliation : 12 moyens d’y participer

Tous les citoyens du pays peuvent participer à la réconciliation avec les Inuits, les Métis et les membres des Premières Nations. Jeunesse, J’écoute travaille avec le Gord Downie & Chanie Wenjack Fund. Et ce, dans le but d’échanger sur les moyens possibles pour s’impliquer.

Qu’est-ce que la réconciliation?

Il s’agit du processus visant à établir une relation respectueuse entre les Autochtones et les non-Autochtones au Canada. De ce fait, à collaborer pour surmonter les effets dévastateurs de la colonisation.

Pour favoriser la réconciliation, il importe de reconnaître les politiques et pratiques préjudiciables envers les Autochtones. (telles que les pensionnats indiens, le vol de leurs terres, l’accès inéquitable à des services essentiels, l’interdiction de pratiquer leurs traditions et de parler leurs langues, etc.) et de trouver des moyens d’aller de l’avant tous ensemble.

Comment puis-je m’impliquer pour la réconciliation?

Tous les jeunes, Autochtones et non-Autochtones, peuvent y prendre part. De ce fait, voici des choses que tu peux faire pour contribuer aux efforts en lien avec la réconciliation :

  1. Apprends-en davantage à propos de l’histoire et de la contribution sociale des Inuits, Métis. Des membres de Premières Nations. Fais des recherches pertinentes.
  2. Regarde des films produits par des réalisateurs autochtones. En addition, lis des romans écrits par des Autochtones ou à propos de ce peuple.
  3. Découvre l’art et les artistes autochtones.
  4. Prends part à des événements culturels autochtones pour le public.
  5. Effectue de plus amples recherches. Fais un exposé sur la réconciliation pour ta classe ou pour un organisme dans lequel tu t’impliques.
  6. Renseigne-toi sur la reconnaissance territoriale dans ta région. S’il n’en existe pas, entreprend des démarches auprès de ton gouvernement pour faire participer les Autochtones à sa formulation. De plus, encourage ton école ou un organisme à intégrer une formule de reconnaissance des terres dans sa routine matinale et lors d’événements importants.
  7. Rends-toi à un Centre d’amitié ou à un organisme autochtone local.
  8. Souligne la semaine Secret Path, la Journée du chandail orange, la Journée de l’ourson témoin, la Journée nationale des peuples autochtones. En outre, tout autre événement important de sensibilisation aux Autochtones, organisé au niveau local ou national.
  9. Demande à un représentant autochtone ou à un aîné de venir à ton école ou à l’organisme de ton choix pour partager ses connaissances. Ainsi, avant de formuler ta demande, renseigne-toi sur les règles à observer pour cette visite (p. ex., tu pourrais devoir offrir du tabac à un aîné, voire le rémunérer).
  10. Apprends une langue autochtone (notamment une parlée dans ta région).
  11. Si tu es étudiant, demande à ton professeur de s’inscrire au nouveau programme Legacy Schools du Gord Downie & Chanie Wenjack Fund (site Web en anglais seulement).
  12. Organise une activité de financement au profit d’un organisme de bienfaisance qui soutient les peuples autochtones.

Le meilleur contact

Il est important que tous les citoyens du pays trouvent des façons d’appuyer la réconciliation. Pour plus de renseignements, y compris sur les manières de s’impliquer, tu peux communiquer avec l’organisme Gord Downie & Chanie Wenjack Fund. Par conséquent, si tu as besoin d’aide, tu peux communiquer avec un intervenant de Jeunesse, J’écoute, 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Peu importe le sujet que tu souhaites aborder.

Lis Trouver l’espoir : Stratégie d’action de Jeunesse, J’écoute pour soutenir les jeunes des Premières Nations, Inuits et Métis pour en apprendre davantage sur la façon dont nous soutenons la réconciliation.

Jeunesse, J’écoute aimerait remercier le Gord Downie & Chanie Wenjack Fund pour sa contribution à la réconciliation par l’éducation.

Crédit photo : David Bastedo


Besoin de plus d'infos ou de soutien? Communique avec Jeunesse, J'écoute 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.