Consommer des substances tout en prenant soin de soi

Nous cherchons quotidiennement à protéger notre santé physique et mentale. Nous bouclons notre ceinture de sécurité pour diminuer le risque de blessures. Nous regardons à gauche et à droite avant de traverser la rue. Nous portons un masque afin d’être protégés et de protéger les autres. Ces actions sont considérées comme des mesures de réduction des méfaits, soit des mesures pouvant  être mises en œuvre afin de modifier la façon dont quelqu’un consomme des substances.

La réduction des méfaits se base sur le principe que les personnes qui consomment des substances doivent être traitées avec respect et dignité. Chacun a le droit de fixer ses propres limites quant à sa consommation de substances et d’utiliser tout un éventail d’options différentes. Il a été démontré que cette approche entraine une réduction du nombre de décès par surdose ainsi qu’une augmentation de l’accès au soutien communautaire par les personnes qui sont incapables ou qui ne veulent pas cesser de consommer.

Il peut y avoir plusieurs raisons de vouloir utiliser ou essayer des substances, par exemple : la curiosité, la gestion du stress, l’isolement et des expériences de traumatisme ou de discrimination. Tout comme on met un casque avant de partir à vélo, il est essentiel de faire attention à notre sécurité et à notre bien-être si l’on décide de consommer. Diverses actions peuvent aider à réduire les effets secondaires indésirables et les risques associés à la consommation de drogue et d’alcool.

Voici quelques trucs et idées pour réduire les risques et veiller à ta sécurité :

  • Bois de l’eau régulièrement lorsque tu consommes de l’alcool.
  • Compte le nombre de boissons alcoolisées que tu consommes.
  • Consomme des substances en compagnie d’une personne de confiance.
  • Si tu es seul, dis à une personne de confiance où et quand tu comptes consommer.
  • Aménage-toi un environnement sécuritaire et confortable (prépare un plan de sécurité).
  • Évite de mélanger diverses substances.
  • Si tu n’es pas à la maison, planifie à l’avance comment tu vas rentrer.
  • Fais des pauses pendant que tu consommes, question de réfléchir à comment tu te sens.
  • Utilise ton propre matériel et prends des précautions supplémentaires pour désinfecter tout ce qui est réutilisable.
  • Commence par une petite quantité. Les substances peuvent varier dépendamment de leur source, de leur souche, etc.
  • Prends soin de ton corps, en mangeant bien, en dormant suffisamment, en faisant de l’activité physique et en prenant soin de toi.
  • Trouve un service d’injection supervisée près de chez toi.
  • Garde une trousse de Naloxone à portée de main.

Il est également important d’utiliser un langage précis et respectueux en décrivant les substances et les personnes qui les consomment. Cela contribue à réduire le sentiment de honte, la stigmatisation et l’incompréhension de ces personnes. Ce guide d’une page décrit des façons d’utiliser un langage neutre et qui parle de la « personne d’abord ».

Ces suggestions peuvent t’aider à veiller à ta sécurité et à ton bien-être si tu décides de consommer des substances. Si tu aimerais en savoir plus sur comment prendre soin de ta santé mentale et émotionnelle, tu peux te tourner vers une personne de confiance pour obtenir du soutien.

Si tu penses que tu risques de faire une surdose, appelle immédiatement le 911 ou les services d’urgence de ta région.

Publié en mars 2021

Besoin de plus d'infos ou de soutien? Communique avec Jeunesse, J'écoute 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.