Qu’est-ce que le principe de Jordan?

Published on
Volume Print

Le principe de Jordan est une règle juridique canadienne. Il vise à garantir que les enfants des Premières Nations puissent accéder aux services (p. ex., soins de santé, santé mentale, accessibilité) dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin et sans préjugés. Il est important de connaître l’histoire du principe de Jordan et la façon dont les jeunes des Premières Nations peuvent y faire appel afin d’accroître la sensibilisation à son sujet et de veiller au traitement équitable de tous les enfants.

Quelle est l’histoire du principe de Jordan?

Jordan River Anderson est né au Manitoba en 1999 et appartenait à la nation crie de Norway House. Il souffrait de divers problèmes de santé et avait des besoins complexes. Il a passé toute sa vie à l’hôpital, et ce, malgré le fait que ses médecins ont reconnu qu’il pouvait vivre chez lui s’il y recevait les soins appropriés. Malheureusement, les gouvernements fédéral et provincial ne se sont jamais accordés sur qui devait de payer les soins à domicile de Jordan.

Selon qu’ils vivent dans les réserves ou à l’extérieur des réserves, les différents niveaux de gouvernement appuient certains services pour les enfants des Premières Nations. Jordan a attendu plus de deux ans à l’hôpital que le différend soit réglé. Il est décédé à l’âge de cinq ans sans avoir passé une seule journée dans la maison familliale. C’est son histoire qui a inspiré le principe de Jordan.

Qu’est-ce que le principe de Jordan?

Le principe de Jordan est un principe axé sur l’enfant qui vise à garantir que tous les jeunes des Premières Nations puissent accéder aux services et soutiens dont ils ont besoin lorsqu’ils en ont besoin. En vertu de cette règle juridique, les jeunes des Premières Nations peuvent accéder à tous les services publics (y compris ceux concernant la santé physique, la santé mentale, le soutien éducatif, la petite enfance et plus encore) sans subir d’injustices ou de discrimination parce qu’ils font partie des Premières Nations. Le principe de Jordan soutient les jeunes des Premières Nations en défendant leur droit à des soins équitables, culturellement et traditionnellement adaptés.

À qui le principe de Jordan sert?

Tous les jeunes qui s’identifient comme membres d’une Première Nation au Canada peuvent présenter une demande d’accès aux services publics dont ils ont besoin par l’entremise du principe de Jordan. Les jeunes des Premières Nations peuvent demander des services en vertu du principe de Jordan, et ce, même s’ils :

  • vivent sur une réserve ou hors d’une réserve;
  • ont le statut ou non pas le statut.

Pour soumettre une demande en vertu du principe de Jordan, vous pouvez communiquer en tout temps avec le centre d’appels du principe de Jordan au 1 855 572-4453. Pour en apprendre davantage sur le principe de Jordan, visitez le site Web de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada.

Vous êtes un jeune d’identité inuite? Vous pouvez recevoir des services de santé, sociaux et éducatifs par l’entremise de l’Initiative : Les enfants inuits d’abord.

Comment le principe de Jordan est-il reconnu à l’échelle du Canada?

La Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) a été créée en 2008 pour informer la population canadienne au sujet de ce qui s’est passé dans les pensionnats et documenter l’expérience vécue par tous ceux et celles qui ont été personnellement touchés par ceux-ci. La CVR a formulé 94 appels à l’action qui prennent la forme de mesures concrètes pour mettre en œuvre les efforts de réconciliation. L’appel à l’action no 3 était « Nous demandons à tous les ordres de gouvernement de voir à la pleine mise en œuvre du principe de Jordan ».

La Journée de l’ourson témoin est célébrée chaque année le 10 mai au Canada et vise à rappeler l’histoire de Jordan et à mettre en lumière les enfants défavorisés et négligés.

Le principe de Jordan vise à garantir que les enfants des Premières Nations reçoivent le soutien dont ils ont besoin, sans discrimination. Si tu as des questions par rapport au principe de Jordan, tu peux parler à un adulte en qui tu as confiance tel qu’un parent ou un tuteur, un travailleur social ou un aîné. Les intervenants professionnels de Jeunesse, J’écoute sont en poste pour vous offrir du soutien et tu peux aussi échanger avec nos répondants aux crises bénévoles formés par texto ou via Facebook Messenger. Si tu t’identifies comme Autochtone, tu peux demander à être mis en contact avec un Répondant aux crises des Premières Nations, Inuit ou Métis (sujet à la disponibilité) en textant PREMIÈRES NATIONS, INUIT ou MÉTIS au 686868 ou par l’entremise de Facebook Messenger.

Rétroaction sur la ressource
Cette page t’a-t-elle aidé?
Cette page t’a-t-elle permis d’apprendre quelque chose que tu pourrais appliquer dans ta vie?
As-tu reçu le soutien que tu cherchais de Jeunesse, J’écoute aujourd’hui?