Comment aider un ami qui est victime d’intimidation

As-tu un ami qui est victime d’intimidation ? Voici certaines façons de lui venir en aide.

Apprendre qu’un ami est victime d’intimidation n’est pas une chose facile. Tu ressens peut-être de la tristesse, de la peur ou même de la colère à propos de ce que vit ton ami. Si tu te sens impuissant dans cette situation, rappelle-toi qu’il y a des choses que tu peux faire pour l’aider à se sentir mieux et à faire face à l’intimidation. Même si ce n’est pas ta responsabilité de faire en sorte que l’intimidation prenne fin, tu peux toujours être là pour ton ami, ainsi que l’écouter et l’encourager à aller chercher de l’aide.

Voici des façons de venir en aide à un ami qui est victime d’intimidation.

  •     Pose-lui des questions et sois présent : demande à ton ami comment il se sent et s’il a besoin de quelque chose. Le simple fait d’être là peut lui montrer à quel point il compte pour toi. Rappelle à ton ami que ce qui se passe n’est pas de sa faute et qu’il n’est pas seul. Dis-lui aussi qu’il y a de l’espoir et qu’il existe des façons de mettre un terme à l’intimidation.
  •     Aide-le à rester en sécurité : rappelle à ton ami que sa sécurité physique et émotionnelle est essentielle. Pour ce faire, tu peux l’aider à s’occuper de ses profils sur les réseaux sociaux, à éviter certaines personnes ou certains endroits et à préparer un plan de sécurité. (Si ton ami et toi, vous avez besoin d’aide pour élaborer un plan de sécurité, vous pouvez toujours communiquer avec un intervenant de Jeunesse, J’écoute.)
  •     Prends des notes : dis à ton ami que c’est une bonne idée de prendre des notes sur l’intimidation qu’il subit — quand, où, ce qui s’est passé, etc. Si ton ami décide de signaler l’intimidation un jour, il aura alors toutes les informations nécessaires pour en parler à un adulte de confiance. Tu peux offrir à ton ami de l’aider à prendre des notes sur les situations d’intimidation qu’il traverse.
  •     Fais un signalement : encourage ton ami à signaler l’intimidation qu’il subit à un adulte de confiance. Signaler un cas d’intimidation peut contribuer à y mettre fin et à protéger d’autres victimes potentielles. Tu peux offrir à ton ami de l’accompagner et de le soutenir une fois qu’il sera prêt. Cependant, il est possible qu’il soit contrarié et qu’il n’ait pas envie d’en parler à qui que ce soit. Si tu es inquiet, tu peux toujours discuter de ce que subit ton ami avec un parent/ personne responsable professeur ou autre adulte de confiance. Ils pourront t’aider à déterminer les prochaines étapes que ton ami et toi franchirez.
  •     Forme un groupe de soutien : essaie de rassembler des amis, des pairs ou d’autres personnes qui pourront former un groupe de soutien pour ton ami. Le groupe ainsi formé pourra contribuer à faire cesser les rumeurs et montrera à ton ami qu’il n’est pas seul. Tu peux aussi proposer au groupe de faire des sorties ou des activités amusantes, comme essayer un nouveau sport ou passe-temps.
  •     Interviens : si jamais tu es témoin de l’intimidation que ton ami subit, tu peux intervenir et dire à la personne qui s’en prend à lui que son comportement n’est pas correct. Tu peux aussi demander à ton ami qui subit l’intimidation (et à tous les témoins) de t’accompagner pour aller ailleurs. Enfin, tu peux t’unir à d’autres pour former un groupe et faire savoir à la personne qui s’en prend à ton ami que vous désapprouvez tous ses actions — mais seulement si cela peut être fait en toute sécurité.
  •     Trouve du soutien : ce ne sera peut-être pas facile d’aider un ami aux prises avec un problème aussi sérieux que l’intimidation. Il est donc important de prendre soin de toi. Si vous (ton ami ou toi) aimeriez vous confier à quelqu’un, vous pouvez toujours parler avec un ami, un parent/fournisseur de soins, professeur ou autre adulte de confiance. Vous pouvez également appeler un intervenant de Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868.

Même si ton ami n’est pas prêt à demander de l’aide immédiatement, le simple fait d’être là pour lui l’aidera beaucoup. N’oublie pas qu’aider un ami qui est victime d’intimidation peut te faire sentir dépassé, alors quoi qu’il arrive, sois bienveillant envers toi-même.