8 Conseils pour les conversations difficiles entre amis

C’est parfois difficile de dire ce que tu as sur le cœur à un ami, mais c’est une part importante d’une amitié basée sur l’honnêteté et la confiance. Voici quelques conseils pour gérer une conversation difficile.

Appuyez sur l’image ci-dessous pour l’agrandir.

Infographique 8 Conseils pour les conversations difficiles entre amis.

1. PRÉPARE-TOI

Avant votre rencontre, pense à ce que tu veux dire à ton ami. Songe au sujet que tu veux aborder et aux mots dont tu aimerais te servir. Pour t’aider, tu peux écrire quelques idées à ne pas oublier.

2. TROUVE LE BON MOMENT

Choisis un moment adéquat. Évite d’approcher une personne quand elle est occupée ou avec d’autres gens. Trouve un endroit tranquille où vous pourrez parler sans être distraits.

3. PRENDS DES PAUSES

Si la conversation cesse d’être productive (p. ex., si vous repassez les mêmes points à répétition, ou si les esprits s’échauffent), c’est correct de prendre un temps d’arrêt.

4. PARLE DE TES SENTIMENTS

Ne rejette pas la responsabilité de tes émotions sur ton ami. Dis-lui plutôt ce qui te dérange à propos de la situation. Tu pourrais dire : « Ça me blesse et ça me trouble quand tu dis des choses comme… »

5. FIXE DES ATTENTES

Explique à ton ami ce que tu t’attends de la conversation. Par exemple : « J’ai quelque chose à te dire et j’aimerais que tu attendes que j’aie terminé pour répondre, s’il te plaît. »

6. PRENDS TON TEMPS

Si tu lances plein d’informations ou de questions à une personne, elle pourrait se sentir submergée ou manquer une partie de ce que tu tentes de lui dire. Ralentis et commence par le point le plus important.

7. ÉCOUTE

Ton ami est peut-être contrarié lui aussi, alors prends le temps d’écouter sa version des faits. Pour être productive, une conversation doit permettre aux deux parties de s’exprimer sans sentir de jugement.

8. RESTE CALME

Ne dénigre jamais ton ami et n’aie jamais recours aux menaces physiques ou à la violence. Si tu sens que tu deviens énervé, fais une pause. Accepte de reprendre la discussion une fois que tu seras plus calme.