Troubles alimentaires : Conseils pour le rétablissement

Il est possible de se remettre d’un trouble alimentaire avec l’aide de professionnels et le soutien des personnes autour de toi.

La première étape consiste à reconnaître l’existence du problème. Ceci peut être particulièrement difficile, comme peut l’être demander de l’aide. Beaucoup de ceux qui souffrent d’un trouble de l’alimentation veulent le garder secret, mais en parler à quelqu’un est une étape importante pour obtenir l’aide et le soutien dont ils ont besoin.

Si tu ne sais pas à qui parler ou quoi leur dire, tu peux toujours appeler un intervenant de Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868. Ils ne te jugeront jamais et peuvent t’aider à trouver la meilleure personne à qui parler pour avoir plus d’information et ou t’orienter vers d’autres ressources.

Lorsque ça va mieux…

Se remettre d’un trouble alimentaire peut être difficile et faire remonter beaucoup de sentiments, y compris la peur. Certains croient que le trouble alimentaire fait maintenant partie de leur personnalité, et le décrivent même comme leur « meilleur ami ». Il peut être terrifiant de laisser aller quelque chose dont tu te sers pour gérer tes problèmes, surtout si tu n’as pas d’autres stratégies pour les affronter.

Il est fréquent de ressentir des émotions partagées lorsque tu te remets d’un trouble de l’alimentation. Parler de tes peurs est une bonne façon de les repousser. Si tu te sens dépassé, essaie de te rappeler à quel point tu es courageux : tu as déjà fait une bonne partie du chemin vers la guérison.

Des choses que tu peux faire

Si tu souffres d’un trouble alimentaire, tu es peut-être confus et stressé. La guérison est un long processus au cours duquel tu risques de vivre des hauts et des bas, et tu trouveras sans doute cela difficile de t’en sortir seul. Si tu as besoin d’aide, communique avec un intervenant de Jeunesse, J’écoute en composant le 1 800 668-6868. Tu pourras y recevoir du soutien ou des références sur des ressources autour de toi.

Tu peux faire des petites actions qui sont faciles à gérer pour te sentir mieux, dans ton corps et pour ta santé; cela te permettra de gérer cette épreuve plus facilement. Voici des idées :

•    Parle avec quelqu’un.

Te confier à un adulte de confiance et lui expliquer ce que tu vis; ceci pourrait t’aider à te sentir moins seul. N’oublie pas que ce n’est pas tout le monde qui a des connaissances au sujet des troubles alimentaires. Tu peux toujours appeler un intervenant de Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868 si tu as besoin de parler. Ils peuvent te diriger vers des professionnels qui t’offriront du soutien lors de ton parcours de guérison.

•    Sois gentil avec toi-même

Entoure-toi de choses qui te rappellent que tu mérites d’être en santé et de profiter de la vie. Note tes plus belles qualités sur papier. (Si tu as de la difficulté à en trouver, tu peux demander aux membres de ta famille et à tes amis ce qu’ils aiment chez toi.) Pense à d’autres façons d’être gentil envers toi-même, même si tu n’en as pas envie. Pense à des choses qui te donnent un sentiment de confort et de sécurité. Ça peut être aussi simple que de passer du temps avec un ami, de regarder ton film préféré ou d’aller te promener en compagnie d’un membre de ta famille avec qui tu aimes parler.

•    Entoure-toi de personnes positives

Côtoie des personnes qui t’aident à te sentir bien dans ta peau. Choisis des amis qui reconnaissent tes qualités et surtout, accepte-toi tel que tu es. Essaie d’éviter de passer du temps avec des personnes qui pensent beaucoup à leur apparence et à leur poids; cela peut rendre plus difficile ta guérison.

•    Évite les revues et autres sources d’images néfastes

Les revues de mode contiennent souvent des images de mannequins retouchées qui ont une apparence irréaliste (p. ex., qui sont trop maigres). Ce genre d’images peut déclencher un trouble alimentaire et rendre ta guérison plus difficile si tu es déjà aux prises avec une telle affectation.

•    Sois réaliste 

Beaucoup de personnes souffrant de troubles de l’alimentation sont perfectionnistes. Essaie de te rappeler qu’il est impossible d’être parfait. Il ne faut jamais oublier que tout le monde fait des erreurs, et que c’est correct ! Sois gentil envers toi-même et donne-toi le droit d’être qui tu es.

•    Sois conscient de tes sentiments

Souviens-toi : « gras », ce n’est pas un sentiment. Ce n’est rien de plus qu’un mot qui camoufle les émotions que tu ressens à l’intérieur. Si tu te trouves « gras », demande-toi ce que tu ressens vraiment. Tu pourrais aussi écrire tes sentiments dans un journal.

•    Apprends comment bien t’alimenter

Une bonne alimentation est fondée sur la souplesse, l’équilibre et la variété, et comprend trois repas par jour, plus des collations.

•    Pratique des exercices de respiration

Les exercices de respiration peuvent t’aider à te détendre et à être plus « connecté » à ton corps. Lorsque tu te concentres sur ta respiration, il reste moins de place dans ta tête pour des pensées intrusives et accablantes.