• Notre équipe

    Notre équipe s’est engagée à développer des solutions innovantes en matière de services virtuels en santé mentale pour les jeunes.

  • Notre équipe

    Nous concevons du contenu et nous y facilitons l’accès pour soutenir les jeunes d’un océan à l’autre.

Découvrez les différentes façons de vous impliquer

Jeunesse, J’écoute est le seul service national de santé mentale numérique qui offre aux jeunes du soutien gratuit et confidentiel, 24 heures par jour, 7 jours par semaine. En tant qu’expert national des soins virtuels, nous offrons un espace sûr et fiable à des millions de jeunes, où ils peuvent obtenir du soutien au téléphone, en textant ou par l’entremise d’outils autogérés en cas de crise ou de besoin.

Our Team

Katherine Hay

Présidente et directrice générale

En tant que présidente et directrice générale de Jeunesse, J’écoute, Katherine (Kathy) Hay guide l’orientation stratégique, l’impératif d’innovation et la culture de l’unique service en santé mentale bilingue et virtuelle offert aux jeunes de partout au pays 24 heures par jour et 7 jours par semaine. En 2020, les intervenants professionnels et les répondants aux crises de Jeunesse, J’écoute ont échangé plus de 4,6 millions de fois avec des jeunes de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada, permettant ainsi à l’organisme d’accomplir son mandat, toujours grandissant, d’être présent pour les jeunes et de leur offrir un soutien en matière de santé mentale au- travers un espace sécuritaire et de confiance, peu importe leurs besoins ou moments de crise.

En savoir plus sur Katherine Hay

Alisa Simon

Vice-présidente exécutive, Chef de la jeunesse et de l’innovation

Alisa Simon, Vice-présidente exécutive, Chef de la jeunesse et de l’innovation, cumule plus de 20 ans d’expérience en leadership dans l’accès aux soins de santé et les services de soutien chez Jeunesse, J’écoute. En tant que championne de l’innovation, Alisa fait partie intégrante du développement de solutions de santé virtuelles pour les jeunes dans l’organisation. En utilisant des données qualitatives et des recherches compréhensives pour élaborer des stratégies de gestion des connaissances, Alisa cherche à améliorer les services et l’aide en réponse aux technologies et aux besoins constants des jeunes. Celles-ci incluent le service de Clavardage en direct de Jeunesse, J’écoute, l’appli Toujours là, la base de données de ressources locales incluant 30 000 programmes et services communautaires destinés aux jeunes du pays (Ressources autour de moi) et, plus récemment, un service par messagerie texte (Crisis Text Line propulsé par Jeunesse, J’écoute) qui a été déployé en 2018, partout au pays.

Alisa est également responsable du programme pancanadien d’intervention professionnelle de l’organisation. Elle fait preuve de leadership en fournissant des conseils et des orientations à plus de 100 intervenants professionnels qui travaillent dans trois centres d’intervention nationaux. De plus, Alisa dirige les activités de relations gouvernementales de Jeunesse, J’écoute et collabore étroitement avec les représentants des gouvernements fédéral et provinciaux ainsi qu’avec les intervenants internes afin de faire progresser les initiatives de réflexion éclairée pour l’organisation. Avant de rejoindre Jeunesse, J’écoute, Alisa a travaillé comme directrice des politiques de santé pour l’organisme Public Citizens for Children and Youth (où elle a géré deux lignes d’assistance en santé pour les enfants et les familles). Elle a également été directrice des soins de santé chez Citizens for Consumer Justice et directrice par intérim des politiques et des communications à l’Association des sages-femmes de l’Ontario. Alisa est titulaire d’une maîtrise en santé publique de l’Université de Caroline du Nord.

Aaron Sanderson

Vice-président principal et Chef, Développement philanthropique

Aaron Sanderson, qui s’est joint à Jeunesse, J’écoute en 2020, dirige les efforts de financement de l’organisme et, en collaboration avec la présidente et directrice générale et la Chef, Communauté, assure la liaison entre Jeunesse, J’écoute et l’ensemble de ses généreux sympathisants.

Aaron est un spécialiste de collecte de fonds qui a reçu un prix à l’échelle mondiale. Il a plus de treize ans d’expérience à la tête d’organismes à but non lucratif, dont la BC Children’s Hospital Foundation, Plan International Canada, la SickKids Foundation et War Child. Depuis plus d’une décennie, il est également cadre bénévole au sein de divers conseils d’administration et de comités d’organismes à but non lucratif, y compris ceux de l’Association of Fundraising Professionals, Athletics Ontario, Société de l’arthrite, Habitat pour l’humanité (région du Grand Toronto), Heritage Toronto et University of British Columbia.

Aaron détient une maîtrise ès arts en philanthropie et développement, un certificat en gestion d’organismes à but non lucratif ainsi qu’un baccalauréat ès arts en sciences politiques et relations internationales. Onzième Canadien à recevoir le titre de cadre agréé en collecte de fonds – niveau avancé (Advanced Certified Fundraising Executive [ACFRE]), soit le plus haut titre de compétence de la profession, il a par ailleurs été accueilli en tant que compagnon de l’Association of Healthcare Philanthropy (Fellow of the Association of Healthcare Philanthropy [FAHP]). Il a aussi figuré au palmarès de 2018 des quarante Nord-Américains de moins de quarante ans à surveiller (Top 40 Under 40) de l’AHP, en plus d’être nommé « Personne qui fait une différence » par la Fondation Rick Hansen.

Susan Morris

Vice-présidente principale, Opérations et Chef, Finances

Susan Morris a intégré l’équipe de Jeunesse, J’écoute comme chef des finances et de l’administration en juillet 1997. Avant cela, elle gérait son propre cabinet d’expertise comptable, où elle se spécialisait en examens non liés à l’audit, en projets spéciaux et en déclarations de revenus des particuliers. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès sciences de l’Université de Toronto et est comptable agréée depuis décembre 1987. Elle a travaillé chez Deloitte & Touche, où elle se spécialisait en petites entreprises et en organismes caritatifs.

Susan est une bénévole engagée. Elle a siégé au conseil d’administration du centre de traitement Jean Tweed pendant neuf ans, a participé à des comptoirs d’information fiscale à titre bénévole, s’est engagée comme bénévole pour l’école primaire et secondaire et demeure une bénévole fidèle de Jeunesse, J’écoute.

Elle aime le jardinage, les longues promenades et les voyages. Susan vit à Toronto avec son mari, ses deux enfants et son bouvier bernois. Dans ses temps libres, elle étudie le piano.

Jenny Yuen

Vice-présidente, Partenariats nationaux et Chef, Communauté

Jenny Yuen est Vice-présidente, Partenariats nationaux et Chef, Communauté chez Jeunesse, J’écoute. Elle est responsable du développement stratégique d’initiatives visant à favoriser les liens entre les communautés de partout au Canada. Elle s’est jointe à Jeunesse, J’écoute en 2005.

Depuis plus de 15 ans, Jenny se spécialise dans l’organisation stratégique et la réalisation de campagnes de financement pour des événements de marque, donnant une ampleur sans précédent aux campagnes de deux des organisations en tête de l’industrie : la Yee Hong Community Wellness Foundation et Jeunesse, J’écoute.

Jenny apporte une approche multidisciplinaire qui touche, sans toutefois s’y limiter, la philanthropie, l’engagement des entreprises et des collectivités, le parrainage, le développement du leadership bénévole et l’établissement de systèmes pour la mise en œuvre des programmes interfonctionnels. Elle a joué un rôle clé en apportant une approche inédite aux événements communautaires/nationaux, faisant en sorte que les équipes se concentrent à la fois sur l’efficacité et sur le développement accru des fonds, en optimisant les stratégies en ligne et communautaires. Ayant occupé des postes de direction régionaux et nationaux, Jenny a acquis une précieuse expérience en planification centralisée et en exécution locale, et développé une approche centrée sur l’équipe et qui contribue à développer une synergie au niveau des stratégies événementielles exigeant le leadership du personnel et des bénévoles issus de la communauté.

Jenny est la fière maman de deux petits humains qui fréquentent le primaire. Ils sont ceux qui la poussent à faire évoluer la « communauté » dans laquelle nous élevons nos enfants et continuons à nous adapter avec eux.

Cindy Morris

Vice-présidente et Chef, Ressources humaines

Dans ses fonctions de Vice-présidente et Chef, Ressources humaines, Cindy a la responsabilité d’instaurer des façons novatrices de mobiliser l’ensemble des employés et d’établir une culture, des systèmes et un programme de formation qui aideront à façonner des leaders et à habiliter les employés à résoudre les problèmes. Ses responsabilités concernent notamment la planification stratégique de la main-d’œuvre, les activités quotidiennes, les relations de travail, le développement organisationnel, la rémunération, la formation, le recrutement, les avantages sociaux et les pensions.

Cadre en ressources humaines bilingue et expérimentée, ayant évolué dans des organisations publiques et privées, Cindy travaillait au sein du ministère de la Santé de l’Ontario avant de se joindre à Jeunesse, J’écoute. Elle a entre autres codirigé d’importantes initiatives, comme le déploiement d’avantages et de politiques harmonisés, la collaboration avec le comité EIDA-R du ministère de la Santé de l’Ontario dans le cadre de son engagement à mettre en œuvre des pratiques équitables, inclusives et diversifiées, et la mobilisation du personnel pour une enquête sur le retour au travail. Dans le cadre de son emploi chez Ontario Telemedicine Network (OTN), Cindy a piloté le passage vers une culture de mentorat, lancé un programme de leadership et instauré une culture fondée sur des valeurs solides. Lorsqu’elle travaillait pour Philips Lifeline (anciennement Lifeline Systems Canada, Inc.), Cindy a réussi à axer la culture d’entreprise sur l’excellence du rendement et la responsabilisation individuelle, tout en mettant en œuvre bon nombre d’initiatives en vue de soutenir le perfectionnement, la reconnaissance et la mobilisation des employés. Cindy a terminé des études de premier cycle en anglais et en psychologie, et détient un diplôme d’études supérieures en ressources humaines et une maîtrise en gestion des ressources humaines.

Justin Scaini

Vice-président, Stratégie et Transformation

Justin Scaini apporte à Jeunesse, J’écoute sa vaste expérience en matière de conseil, de services financiers et de soins de santé dans le rôle de Vice-président, Stratégie et Transformation. Il a intégré l’organisme en 2021 et apporte son soutien aux jeunes du Canada en dirigeant la conception et la mise en œuvre coordonnée du portefeuille stratégique de projets et d’initiatives de Jeunesse, J’écoute.

Justin détient un baccalauréat en sciences, avec mention, de Queen’s University et une maîtrise en administration de la santé de la University of Toronto. Il a entamé sa carrière comme consultant en gestion chez Accenture. Par la suite, il a fait le saut dans les services de santé, où il a conçu et dirigé le programme de conseil bénévole de Capitalize for Kids. Il a ainsi aidé plus de 30 organisations de santé mentale et partenaires gouvernementaux à renforcer leurs capacités. Tout dernièrement, Justin a été consultant principal en stratégie au sein de Mackenzie Health, apportant son soutien à l’organisme pendant la pandémie de COVID-19 et lors de l’ouverture du Cortellucci Vaughan Hospital.

En marge de son travail, Justin a fondé le Jack Summit et préside actuellement le conseil d’administration de Progress Place. Pendant son temps libre, Justin s’adonne à sa passion pour le camping, la photographie, le golf et la lecture d’ouvrages documentaires.

Rebecca Stutley

Vice-présidente, Stratégie de marque, Narration et Communications

Rebecca Stutley est la Vice-présidente, Stratégie de marque, Narration et Communications à Jeunesse, J’écoute. Elle s’est jointe à l’organisme en 2018.

Pendant plus de 20 ans, Rebecca a non seulement cultivé son talent dans différentes agences, mais aussi en tant que cliente d’une variété de catégories et de marques nationales et mondiales. Elle a notamment fait ses preuves dans la conception de plateformes créatives, émotionnellement pertinentes et évocatrices auxquelles les gens réagissent et s’identifient. Ses contributions sont à l’origine de plusieurs prix pour des marques reconnues comme la TD et IKEA, entre autres.

Au sein de Jeunesse, J’écoute, Rebecca dirige une équipe interne de marketing qui élabore et déploie des stratégies de sensibilisation aux services, notamment par du développement de contenu, des lancements d’innovations et des campagnes génératrices de revenus. À l’externe, elle collabore avec des partenaires dévoués afin de bâtir la marque de l’avenir, de soutenir les objectifs de collecte de fonds et assurer que les jeunes connaissent les services de soutien et puissent y accéder au besoin. Elle a mené la campagne panorganisationnelle du 30e anniversaire de Jeunesse, J’écoute en 2019, en plus de diriger la réorientation de notre plateforme de communication en 2020 afin de soutenir les jeunes et mobiliser les adultes par le biais de l’expérience commune de l’isolement social pendant la pandémie de COVID-19.

Rebecca est une actrice clé de la transformation de la marque de Jeunesse, J’écoute, s’appuyant sur trois décennies de soins virtuels révolutionnaires et de services numériques en matière de santé mentale pour les jeunes du Canada. Mère de deux garçons, elle s’efforce personnellement d’améliorer la vie de tous les jeunes au pays en normalisant les conversations axées sur la santé mentale et en s’attaquant à la stigmatisation liée au besoin d’appeler à l’aide. En tant que spécialiste de marketing, elle accepte avec humilité le mandat de créer un impact social significatif par l’entremise d’une marque importante et bien-aimée.

Juanita Gledhill

Facilitatrice en développement du leadership et conseillère stratégique

Juanita Gledhill est une professionnelle des ressources humaines reconnue. Elle a mis en œuvre des solutions d’affaires stratégiques et opérationnelles au sein d’organisations publiques, parapubliques et privées afin d’optimiser leur efficacité organisationnelle. En tant que directrice du MCC Group Inc., Juanita a eu l’opportunité de travailler avec de nombreux clients sur divers projets de ressources humaines et de fonctions opérationnelles générales. Juanita a amené ses compétences et son expérience chez Jeunesse, J’écoute comme consultante en ressources humaines dès 2018, et a assumé le rôle de vice-présidente principale et chef, ressources humaines en 2020.

Juanita détient un baccalauréat ès arts avec spécialisation en anglais et en sciences politiques de la McMaster University ainsi qu’un certificat en gestion des ressources humaines du Mohawk College. Elle est également conseillère en ressources humaines agréée (CRHA) et possède le titre de leader en ressources humaines agréée (LRHA). Juanita est lauréate de bien des honneurs et récompenses, notamment la Médaille commémorative du jubilé de Sa Majesté la reine Elizabeth II en reconnaissance de son apport à la communauté et du prix commémoratif Ross A. Hennigar de l’association des professionnels en ressources humaines (Human Resources Professionals Association – HRPA) pour ses réalisations académiques, professionnelles et communautaires. L’implication bénévole de Juanita inclut, sans toutefois s’y limiter, son rôle d’ancienne présidente de la SPCA d’Hamilton/Burlington (HBSPCA) et son rôle actuel de membre du conseil d’administration du Healthcare and Municipal Employees’ Credit Union (HMECU).

Lindsey Coulter

Vice-présidente associée, Communications stratégiques

Lindsey Coulter, qui occupe le poste de Vice-présidente associée, Communications stratégiques chez Jeunesse, J’écoute, s’est jointe à l’organisme en 2018.

Pendant plus de 15 ans, Lindsey a travaillé dans le domaine des communications, tant dans les entreprises que dans le secteur non lucratif, autour de marques internationales liées à la mobilisation des jeunes et au développement international. Elle était notamment responsable de la création et de la mise en œuvre de plans de communication stratégique racontant l’histoire de marques sur les canaux pertinents afin d’atteindre les publics cibles. Tout au long de sa carrière, Lindsey a connu de grandes réussites dans les médias traditionnels et numériques. Elle se spécialise depuis belle lurette en stratégie média et entretient des relations étroites avec les principaux médias du Canada. Son évolution a suivi celle du paysage des communications. Au fil des ans, elle a œuvré dans des milieux réunissant divers intervenants, où elle a occupé des rôles de direction.

Au sein de Jeunesse, J’écoute, Lindsey chapeaute les communications internes et externes par l’entremise de médias acquis (earned) et détenus (owned). Elle a lancé des campagnes de médias acquises pour le premier anniversaire de Crisis Text Line propulsé par Jeunesse, J’écoute et s’est chargé de toutes les communications externes en lien avec la pandémie de COVID-19. Lindsey détient une maîtrise en communications, mais ses filles jumelles demeurent son plus grand accomplissement. C’est à cause d’elles que Lindsey travaille avec Jeunesse, J’écoute afin d’aider à éliminer la stigmatisation liée à la santé mentale et encourager quiconque en ressent le besoin à demander de l’aide!

Andréanne Deschamps

Vice-présidente associée, Programmes

Andréanne Deschamps, Vice-présidente associée des programmes chez Jeunesse, J’écoute, détient plus de 10 ans d’expérience en gestion et en développement de programmes d’intervention et de soutien pour les jeunes.

Dans ce rôle, Andréanne chapeaute des programmes et des services mobilisateurs, comme Ressources Autour de Moi, Intervenant dans la classe, Allo J’écoute et le Conseil national de la jeunesse. Elle dirige aussi les services offerts aux communautés cibles de l’organisation, par l’entremise d’initiatives axées sur les Autochtones et des divers programmes d’équité de Jeunesse, J’écoute. Elle est également responsable de la formation clinique et de l’assurance qualité des services d’intervention.

Tout au long de sa carrière, elle a voulu mettre ses compétences et sa passion au service de la santé mentale ainsi qu’à l’avancement des droits des jeunes à l’autonomie et à l’autodétermination lorsqu’ils cherchent ou obtiennent de l’aide. Titulaire d’une maîtrise en sexologie clinique, Andréanne utilise son expérience de thérapeute et d’intervenante auprès des jeunes et des adultes pour concevoir et développer des programmes de services.

Andréanne a également travaillé au développement de plusieurs services et projets favorisant la santé mentale et le bien-être des jeunes, tels que le service d’intervention Clavardage en direct et le développement de ressources. Accepter les opinions et points de vue divergents a toujours fait partie de ses valeurs fondamentales, et constitue selon elle la clé pour obtenir des résultats positifs tout en maintenant un environnement ouvert et bienveillant pour tous. Passionnée de l’apprentissage sous toutes ses formes, elle croit en la valeur du travail bien fait et souhaite créer et mettre en œuvre de nouvelles façons de faire plus efficaces pour permettre aux jeunes d’obtenir l’aide dont ils ont besoin, de la façon dont ils en ont le plus besoin.

Darren Mastropaolo

Vice-président associé, Innovation et données, propulsé par The Lang Family Foundation

Darren Mastropaolo s’est joint à Jeunesse, J’écoute en 2020 en tant que Vice-président associé, Innovation et données, propulsé par The Lang Family Foundation. Darren s’occupe à la fois de l’innovation dans les services existants de Jeunesse, J’écoute ainsi que de la stratégie et de la mise en œuvre de nouveaux services. Dans le but d’améliorer continuellement les services offerts aux jeunes de partout au pays, il aide notre équipe de développement à amasser des fonds pour stimuler l’innovation en plus de gérer notre équipe de données.

Darren est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en psychologie de Bucknell University. Depuis plus de 10 ans, sa carrière se concentre sur les innovations qui permettent de soutenir les jeunes. Il a amorcé son parcours professionnel à New York, dans le domaine des produits numériques dans le divertissement, l’édition et l’éducation. Il a ensuite quitté le monde des affaires pour nourrir son âme en œuvrant pour DoSomething.org et, plus tard, Crisis Text Line. En tant qu’ancien directeur responsable des affaires internationales de Crisis Text Line, Darren a travaillé en partenariat avec Jeunesse, J’écoute pendant trois ans. Chez Crisis Text Line, il a découvert sa passion pour la santé mentale et a joué un rôle clé dans le lancement de Crisis Text Line propulsé par Jeunesse, J’écoute au Canada en 2018. En dehors du travail, Darren joue au tennis et au golf, en plus de skier et de surfer. Il prend soin de lui-même en passant du temps dans son jardin, en voyageant, en écrivant de la musique, en pêchant à la mouche et en consacrant du temps à son partenaire et à leur chien.

Kerry Abbott

Vice-présidente associée, Ressources humaines

Kerry Abbott, qui s’est jointe à Jeunesse, J’écoute en 2021 à titre de Vice-présidente associée, Ressources humaines, compte plus de 30 années d’expérience et possède des connaissances approfondies en matière de ressources humaines acquises au sein des secteurs privé et public. Tout au long de sa carrière, elle a consacré ses efforts à l’élaboration et à l’amélioration des programmes de ressources humaines.

Chez Jeunesse, J’écoute, Kerry sera responsable de fournir une direction générale combinée à une orientation stratégique dans le but de soutenir tous nos services essentiels, incluant l’acquisition de talents, les partenaires d’affaires en ressources humaines, l’intégration des nouveaux employés, la rémunération et les avantages sociaux.

Kerry se joint à Jeunesse, J’écoute après avoir participé aux efforts d’intégration chez Santé Ontario dans le cadre de son rôle à la tête du Comité consultatif en gestion des ressources humaines. Kerry a également œuvré pendant 14 ans comme directrice des ressources humaines de l’ancien organisme cyberSanté Ontario, où elle était responsable de soutenir des secteurs clés tels que les relations avec les partenaires d’affaires en ressources humaines, la rémunération, l’acquisition de talents, la conception organisationnelle, le SIRH, l’analyse stratégique de la main-d’œuvre et les programmes de rémunération globale. Détenant une formation en gestion des ressources humaines, Kerry a également suivi des cours portant sur les principes Lean et la gestion du changement.

En plus d’être mère de trois enfants dont elle est extrêmement fière, Kerry appuie de tout cœur le travail de Jeunesse, J’écoute et est fébrile à l’idée de bientôt y contribuer.

Krista MacMurdo

Vice-présidente associée, Opérations cliniques

Krista MacMurdo est Vice-présidente associée, Opérations cliniques de Jeunesse, J’écoute. Krista s’est jointe à l’organisme en 2022. Elle offre un soutien aux équipes des services d’intervention et de messagerie texte, ainsi qu’à notre équipe de direction. En s’appuyant sur nos réussites, elle veut poursuivre notre engagement auprès des jeunes et soutenir le personnel et les bénévoles investis dans nos services.

Krista, qui a débuté comme infirmière autorisée, cumule 10 ans d’expérience de direction et possède une connaissance approfondie de divers domaines et de dossiers cliniques; elle met son expertise à profit dans les opérations, la qualité et la sécurité, l’élaboration de politiques, l’amélioration des processus et la planification stratégique. Elle possède une expérience significative dans l’établissement de partenariats et de stratégies de grande envergure. Le parcours professionnel de Krista comprend des responsabilités en lien avec la santé mentale et la dépendance, les services d’urgence, l’obstétrique, les services aux enfants et les soins ambulatoires. Son parcours en pédiatrie est impressionnant, tant aux premières lignes de SickKids qu’à différents postes de direction.

Krista détient un baccalauréat et une maîtrise en sciences infirmières ainsi que diverses certifications.

Allison Riva

Vice-présidente associée, le Studio de narration

À titre de vice-présidente associée du Studio de narration de Jeunesse, J’écoute, Allison Riva combine la narration, l’innovation et les sources de données pour rejoindre et soutenir les Canadiens. Elle a intégré l’organisme en 2019 en qualité de leader créative, flexible et empathique. Depuis son arrivée, Allison a incité Jeunesse, J’écoute à tourner une nouvelle page en transformant notre bibliothèque sur la santé mentale. Par l’entremise du Studio de narration – un formidable lieu d’expériences numériques immersives et interactives ancrées dans la technologie – Allison met en valeur la marque de l’organisation. Sa curiosité du comportement humain contribue à faire découvrir nos sites Web et notre contenu créés pour les jeunes, les adultes bienveillants, le personnel, les supporteurs et d’autres publics clés.

Allison est titulaire d’un baccalauréat en arts de l’Université de Toronto et détient des certificats en édition et en gestion. Au cours de ses 20 ans d’expérience en marketing, communications et contenu de services professionnels, Allison a laissé sa marque grâce à des stratégies intégrées et son approche basée sur la concertation. Cette combinaison de compétences lui permet de créer des liens authentiques qui portent fruit, notamment en donnant aux gens les moyens de franchir chaque étape de leur parcours vers le bien‑être. Elle aspire à faire entendre des voix dynamiques, en particulier celles de groupes en quête d’équité, en collaborant de tout son cœur avec des partenaires de confiance.

Allison est la fière maman d’une jeune fille qu’elle décrit comme étant la lumière de sa vie. Elle aime voyager, rire, danser et communiquer ses nouvelles idées d’innovations stimulantes.

Winnette Sampson

Vice-présidente associée, Partenariats communautaires

Winnette Sampson s’est jointe à l’organisme en 2022 en tant que Vice-présidente associée, Partenariats communautaires. Dans ce rôle, Winnette soutient Jeunesse, J’écoute en préservant et en nouant des partenariats en faveur des jeunes de partout au Canada.

Forte de plus de 14 ans d’expérience dans la mise en place de programmes stratégiques de partenariat avec les entreprises, de collectes de fonds et de campagnes de marketing, Winnette sait attirer et pérenniser de nouveaux investissements de la part de donateurs. C’est en s’appuyant sur les réussites antérieures de Jeunesse, J’écoute qu’elle espère approfondir les relations et créer des occasions de soutien philanthropique avec des partenaires nouveaux ou déjà impliqués.

Photo : Kevin Van Paassen

Lynn Roger, MBA, IAS.A

Présidente

Carolyn P. Everson

Vice-présidente

Brian Ross

Vice-présidente

Mike Davis

Trésorier

Scott Goodman

Secrétaire

Kevin Chan

Directeur des politiques publiques, Facebook Canada, et Boursier

Rola Dagher

Chef de la chaîne mondiale, Dell Technologies

David Fan

il

David Fan (il) se passionne pour la santé mentale et le bien-être des jeunes en raison de son expérience de bénévolat et de son utilisation personnelle de Jeunesse, J’écoute. Il fait du bénévolat pour Jeunesse, J’écoute depuis qu’il est en sixième année (alors qu’il n’avait que huit ans), ce qui a vraiment contribué à nourrir son désir d’œuvrer pour la promotion de la santé mentale chez les jeunes. Dans ses temps libres, il aime la promenade de chiens et le baseball.

Claire Gillies

Présidente, Bell Mobilité

Michael Green

Président et chef de la direction, Inforoute Santé du Canada

Paul Griffith

Chef de la direction, Over The Edge

Lianne Hannaway

Fondatrice, wealthnuvo

Katherine Hay

Présidente et directrice générale

En tant que présidente et directrice générale de Jeunesse, J’écoute, Katherine (Kathy) Hay guide l’orientation stratégique, l’impératif d’innovation et la culture de l’unique service en santé mentale bilingue et virtuelle offert aux jeunes de partout au pays 24 heures par jour et 7 jours par semaine. En 2020, les intervenants professionnels et les répondants aux crises de Jeunesse, J’écoute ont échangé plus de 4,6 millions de fois avec des jeunes de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada, permettant ainsi à l’organisme d’accomplir son mandat, toujours grandissant, d’être présent pour les jeunes et de leur offrir un soutien en matière de santé mentale au- travers un espace sécuritaire et de confiance, peu importe leurs besoins ou moments de crise.

En savoir plus sur Katherine Hay

Gordon Hicks, C.M.

Chef de la direction, BGIS

François Hudon

Chef, Centres contact clientele pour l’Amérique du Nord (CCC) (retraité), BMO Groupe financier

David Kines

Président et confondateur, Hollywood Suite

Dr. Jules Koostachin, PhD

UBC, Institut des genres, des races, de la sexualité et de la justice sociale

Neil Manji

Leader national, ESPMI, PwC Canada

Tim McGuire

Chef de la direction, Mobile Klinik

Jayne Payette

Responsible principale de secteur, Crème glacée, Nestlé Canada Inc.

Brett Pitts

Chef, Solutions de trésorerie et de paiement Amérique du Nord, BMO Groupe Financier

Tracy Sandler

Associée, Insolvabilité et restructuration, Osler, Hoskin & Harcourt LLP

Dr. Valerie Taylor

Professeure et Directrice du département, University of Calgary et Alberta Health Services

Iven Zanardo

Directeur general, Services alimentaires, Ingrédients et Exportation, Lactalis Canada

Bianca Fusco Zanatta

Directrice principale, M. Zanatta Homes & Designs

Ces braves jeunes se portent champions de la santé mentale et du bien-être d’un bout à l’autre du pays en devenant membres du Conseil national de la jeunesse de Jeunesse, J’écoute pour 2021-2022.

Anjana Sudharshan

elle

Anjana Sudharshan (elle) adore collaborer avec des gens animés par les mêmes idées qu’elle, qui veulent contribuer à mieux faire connaître la santé mentale et le bien-être. Ses propres expériences l’ont menée à vouloir tisser des liens avec d’autres jeunes pour les aider et réduire la stigmatisation entourant la santé mentale. Le travail qu’Anjana effectue auprès de divers comités d’équité au sein de son conseil scolaire et de sa région l’a amenée à avoir de nombreuses conversations avec les élèves et les jeunes au sujet de leurs difficultés — souvent concernant les répercussions qu’ont les inégalités à l’école sur le bien-être des élèves marginalisés. Sa participation à des organismes dirigés par des jeunes l’a amenée cette année à se joindre au Conseil national de la jeunesse de Jeunesse, J’écoute. Anjana a reçu une formation en chant carnatique et aime chanter et cuisiner dans ses temps libres.

Breanna Laggo

elle

Breanna Laggo (elle) rêve que les communautés marginalisées aient un accès plus grand, égal et abordable aux soins, ce qui la rend particulièrement sensible envers la santé mentale et le bien-être des jeunes. Cette future enseignante souhaite que les élèves de sa classe se sentent libres d’être eux-mêmes, sans préjugés. Passionnée de café et de chiens, elle se plaît à créer des œuvres d’art.

David Fan

il

David Fan (il) se passionne pour la santé mentale et le bien-être des jeunes en raison de son expérience de bénévolat et de son utilisation personnelle de Jeunesse, J’écoute. Il fait du bénévolat pour Jeunesse, J’écoute depuis qu’il est en sixième année (alors qu’il n’avait que huit ans), ce qui a vraiment contribué à nourrir son désir d’œuvrer pour la promotion de la santé mentale chez les jeunes. Dans ses temps libres, il aime la promenade de chiens et le baseball.

Laetitia Satam

elle

Laetitia Satam (elle) a vécu partout au Canada, de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et-Labrador, et a pu constater la disproportion des ressources en santé mentale à l’échelle du pays. En tant que personne de couleur, l’amélioration des soins de santé mentale pour les membres des populations marginalisées et des collectivités éloignées est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur. Elle fait du bénévolat pour Jeunesse, J’écoute depuis l’âge de 12 ans et pour le Conseil national de la jeunesse de Jeunesse, J’écoute depuis l’âge de 14 ans. Plus tard, elle désire étudier les neurosciences à l’université afin de continuer à apprendre au sujet de la santé mentale. Dans ses temps libres, elle aime jouer au rugby au sein de son équipe scolaire et essayer de nouveaux restaurants.

Maxine Joly-Chevrier

elle

Maxine Joly-Chevrier (elle) se soucie de la santé mentale et du bien-être, et croit que la santé mentale est un lien tissé entre toutes les personnes. Elle nourrit un vif intérêt  pour l’engagement communautaire. Maxine a étudié en sciences de la santé et en biologie, ce qui l’a amenée à étudier la médecine à l’Université de Montréal. Elle croit que la santé mentale est aussi importante que la santé physique et défend donc cette cause avec ardeur. Dans ses temps libres, elle aime pratiquer des sports et des activités de plein air. Fait intéressant à son sujet, elle est également bilingue : elle parle couramment l’anglais et le français.

Myles Mattila

il

En grandissant, en tant que joueur de hockey, Myles Mattila (il) s’est d’abord impliqué dans la promotion de la santé mentale et du bien-être. À l’âge de 14 ans, Myles a constaté le peu de moyens dont sa collectivité disposait et a voulu s’assurer que les gens savaient où obtenir du soutien en cas de difficultés. Il a organisé, en collaboration avec BC Hockey et d’autres clubs de hockey, des activités de sensibilisation à la santé mentale afin de conscientiser la population et d’éliminer la stigmatisation entourant cette problématique. À l’âge de 19 ans, Myles a mis sur pied un organisme sans but lucratif nommé MindRight for Athletes Society, qui vise à éduquer les joueurs, les entraîneurs, les parents et les partisans au sujet de leur santé mentale et de la façon de s’apporter du soutien mutuellement. Myles est actuellement inscrit au programme de MBA de la Thompson Rivers University. Dans ses temps libres, on le retrouve habituellement sur le lac Okanagan, à Kelowna, où il fait la promotion d’activités sportives nautiques et dirige une entreprise d’enseignement de surf sur sillage.

Paniz Arbabi

Ayant déjà vécu une pandémie dans sa jeunesse, Paniz Arbabi est bien au fait des répercussions que la pandémie a entraînées sur nous et sur bien d’autres groupes démographiques. C’est ce qui la motive à apporter le plus d’aide possible, en espérant que davantage de gens obtiennent le soutien dont ils ont besoin. Paniz a d’abord communiqué avec Jeunesse, J’écoute par l’intermédiaire d’une affiche dans son école. Elle a cherché à savoir s’il y avait des occasions d’aider les autres et a décidé de se joindre au Conseil national de la jeunesse. Paniz est une amatrice d’art et de patinage artistique dans ses temps libres, en plus d’aimer aller au gymnase et essayer de nouvelles choses.

Parth Patel

il

Parth Patel (il) s’est aperçu il y a quelques années qu’il n’était pas à l’aise de parler de santé mentale. Depuis, il a fait en sorte de changer cela pour lui et d’autres personnes dans la même situation. Parth s’est d’abord impliqué auprès de Jeunesse, J’écoute en faisant du bénévolat pour Crisis Text Line, ce qui l’a mené à constater l’incidence qu’une personne ordinaire peut avoir sur quelqu’un d’autre. Il a rejoint le Conseil national de la jeunesse pour étendre la portée de cet impact à plus d’une personne à la fois. Dans son temps libre, Parth aime jouer au volley-ball et faire du camping.

Paula

elle

Paula (elle) s’implique dans la promotion de la santé mentale en raison de son expérience personnelle, et elle s’est beaucoup investie auprès des jeunes en leur enseignant l’escalade, ce qui a cultivé sa passion pour le bien-être des jeunes. Son travail auprès des jeunes pendant environ cinq ans à titre d’instructrice d’escalade de rocher et de conseillère de camp lui a permis d’avoir un point de vue composite sur les expériences des jeunes. Pendant son baccalauréat, elle a réalisé un projet sur l’inclusion et le patinage artistique et cela, combiné à son expérience professionnelle, l’a conduite à se joindre au Conseil national de la jeunesse. Dans ses temps libres, elle aime revendre des jeux vidéo, jouer au football et créer des albums de découpures.

Rebecca Sellars

elle

L’intérêt de Rebecca Sellars (elle) pour la santé mentale et le bien-être des jeunes s’éveille à un jeune âge, au moment où elle vit des problèmes de santé mentale, sans savoir comment aider les autres. Pour cette raison, elle a décidé de s’éduquer, non seulement pour comprendre sa propre santé mentale, mais aussi pour aider et comprendre celle des autres. La sensibilisation et la lutte contre la stigmatisation sont ce qui lui tient le plus à cœur! Rebecca a reçu son certificat de premiers soins en santé mentale et a travaillé avec des enfants! Elle se forme au métier de chanteuse depuis 14 ans! Elle adore les comédies musicales et c’est une interprète de renom dans sa province!

Rick Aiyer

il

Dans sa jeunesse, Rick Aiyer (il) a voyagé au Canada ainsi qu’en Europe, en Asie de l’Est et au Moyen-Orient, ce qui l’a confronté aux inégalités et aux obstacles persistants en matière d’accès aux services de santé mentale à l’échelle nationale et mondiale, en particulier dans les collectivités marginalisées et rurales. En tant que représentant des élèves au Conseil des gouverneurs de son école, il a commencé à militer en faveur de l’amélioration des services et de la déstigmatisation de la santé mentale à l’école secondaire. Il poursuit ses activités de sensibilisation par l’intermédiaire de Jeunesse, J’écoute depuis 2019. Étudiant en droit à l’université, Rick est un mentor « Grand frère » pour les étudiants de première année. Cela l’amène souvent à entretenir des conversations sur la façon de trouver un équilibre sain entre les études et le bien-être. En dehors de ses activités scolaires, Rick a récemment collaboré avec un organisme sans but lucratif de l’ouest du Québec qui soutient les femmes immigrantes et racialisées. Précédemment, il a siégé au Comité consultatif national sur la jeunesse de la GRC, où il a appuyé l’élaboration des programmes de participation des jeunes soutenus par l’organisation. Rick est parfaitement bilingue (anglais et français), et se débrouille en mandarin, en hindi et en tamoul. Passionné de ski, il aime visiter les marchés fermiers en été.

Rukshika Krishnamoorthy

elle

La diversité culturelle est ce qui enthousiasme Rukshika Krishnamoorthy (elle). Elle a vu des gens confrontés au racisme et en a constaté les effets sur leur santé mentale et leur bien-être, et, pour cela, désire apporter son aide aux personnes qui y font face, afin de prévenir les répercussions sur leur santé mentale et leur bien-être. À l’école, elle est présidente d’un club culturel nommé Zaga-Gon Cultural, qui met en lumière la diversité, en permettant entre autres aux gens de célébrer leur culture. Les passe-temps de Rukshika comprennent la danse, la peinture et la lecture. Elle pratique également une danse culturelle appelée bharata natyam et elle adore présenter des mini-spectacles avec ses frères et sœurs.

Sanjeevani Kumar

elle

La santé mentale inspire un vif intérêt chez Sanjeevani Kumar (elle) en raison de ses propres problèmes en ce sens. Elle désire pouvoir redonner à d’autres jeunes et les soutenir, afin que les jeunes participent à la conversation lorsqu’il s’agit de leur offrir des services qui leur sont destinés. Le travail de Sanjeevani au sein du Comité d’engagement des jeunes d’Ottawa (CEJO) et de nombreuses autres initiatives l’a menée à faire partie du Conseil national de la jeunesse. Elle adore l’art et la danse! Ses œuvres ont fait l’objet d’expositions artistiques en Europe et elle a même présenté une danse appelée Odissi sur la Colline du Parlement.

Serena

elle

Serena (elle) veut faire du monde un endroit plus inclusif pour toutes les personnes, et elle croit qu’aider les autres constitue une manière d’y arriver. Elle s’est jointe au Conseil national de la jeunesse pour en étendre la portée et accroître son impact, et elle est très heureuse d’en faire partie! Comme activiste, elle a fait du bénévolat pour de nombreuses autres organisations et est motivée par l’idée de changer les choses. Elle a l’intention de poursuivre ses études universitaires et d’entreprendre une carrière dont le but sera d’aider les autres. Elle adore la natation, le patinage sur glace et la lecture. Serena a aussi fait partie d’une exposition dans une galerie d’art!

Sophie Krokhine

elle

Sophie Krokhine (elle) a toujours été passionnée par la santé mentale, surtout après avoir mené des recherches en neurosciences à l’université. Son expérience en recherche sur les troubles neurologiques, comme les lésions cérébrales et la maladie d’Alzheimer, lui a fait développer un lien avec la santé mentale. Sophie possède un chien papillon (épagneul nain) qu’elle adore!

Tara Briar

elle

Tout comme ses pairs aux vues similaires, Tara Briar (elle) souhaite ardemment faire la promotion de la santé mentale des jeunes. Ensemble, ils œuvrent afin de sensibiliser la population, de solliciter l’engagement communautaire et d’aider à éduquer les autres sur ce sujet. Elle espère que de tels efforts aideront à éliminer la stigmatisation souvent associée à l’accès aux services de santé mentale dans sa collectivité. En tant que diplômée en psychologie, les intérêts universitaires de Tara ont toujours gravité autour de l’éducation en santé mentale. Ayant déjà participé à d’autres conseils des jeunes, elle reconnaît l’importance du rôle que jouent ces derniers dans la promotion du changement et l’élimination des obstacles à l’accès à des ressources importantes. Tara a été tout spécialement attirée par le Conseil national de la jeunesse de Jeunesse, J’écoute et sa promesse de défendre les intérêts de tous les jeunes à l’échelle nationale. En ce moment, Tara fait partie de l’équipe d’escrime de son université et dans ses temps libres, aime faire de la randonnée et du jardinage.

Jeunesse, J’écoute reconnaît l’importance du leadership Autochtone dans toutes ses activités. Sous la direction du gestionnaire des Initiatives Autochtones et avec la collaboration de notre comité interne Initiatives axées sur les Autochtones, nos programmes Autochtones sont également dirigés par un Conseil consultatif Autochtone externe.

Notre Conseil consultatif Autochtone est composé d’experts inuit, métis et des Premières Nations, dont la moitié sont des jeunes ayant fait preuve d’un engagement fort à l’égard du bien-être mental, émotionnel et spirituel des jeunes Autochtones. Nous vous invitons à en apprendre plus à propos de Trouver l’espoir : Stratégie d’action de Jeunesse, J’écoute pour soutenir les jeunes des Premières Nations, Inuits et Métis, et comment vous pouvez soutenir cette importante initiative.

Photographe : Jon Durocher

Ashley Cummings

Brooke Supernault

Daniel King

Emily Bennett

Evan Sault

Jadyn Normore

Jules Arita Koostachin

Delaney Drachenberg

Michael Redhead Champagne

Robert Henry

Shania Young

Jeunesse, J’écoute s’engage à promouvoir la santé mentale et le bien-être des jeunes originaires d’Afrique, des Caraïbes et de la communauté noire. Nous reconnaissons que ce travail doit être réalisé avec l’appui des dirigeants noirs, d’où le Conseil consultatif Noir. Ce conseil, dont la moitié des membres ont 29 ans ou moins, est composé de 12 personnes issues de la diaspora africaine. Le Conseil consultatif Noir regroupe des vécus d’une grande diversité, et tous ses membres sont motivés par un engagement assidu envers l’excellence et la joie au sein de la communauté noire. De plus, le conseil comprend une place réservée aux membres du conseil d’administration de Jeunesse, J’écoute.

Le Conseil consultatif Noir agit sous la direction de notre responsable des stratégies pour les jeunes Noirs, une initiative soutenue par la Slaight Family Foundation. Le Conseil fournit des avis d’experts et des retours d’information au sujet de « Surmonter propulsé par Jeunesse, J’écoute », le premier service national bilingue de soutien à distance en santé mentale pour les jeunes Noirs, accessible en tout temps.

Photographe : Cesar Ghisilieri

Cerfs-volants sur une plage

Dahabo Ahmed-Omer

elle

Dahabo Ahmed-Omer (elle) possède une vaste expérience et diverses réalisations dans les domaines de la mesure de la performance, l’élaboration de politiques, l’analyse de la planification des RH et des secteurs de l’équité et de la diversité en matière d’emploi. Elle a remporté de nombreux prix au gré des années, notamment le prix pour service exceptionnel au sein de la fonction publique fédérale, le prix du bâtisseur communautaire Canada 150, le prix de la contribution communautaire de l’Académie Hope, le prix du leadership communautaire de l’histoire des Noirs d’Ottawa, le prix des 100 personnes de descendance africaine de moins de 40 ans les plus influentes dans le cadre de la décennie des Nations Unies et le prix inaugural Business Changemakers du Globe and Mail en 2021. Dernièrement, elle a été désignée par Bay Street Bull comme l’une des 40 cheffes de file les plus influentes.

Dans le domaine professionnel, Dahabo est la directrice générale de l’initiative BlackNorth. Elle a été spécialiste des ressources humaines au sein du secteur public, assumant principalement la responsabilité du comité directeur consultatif des minorités visibles. Elle a également contribué au plan d’action pour l’équité en matière d’emploi et à la stratégie de lutte contre le racisme. Dahabo est présidente de la Fédération des Canadiens Noirs, un organisme national sans but lucratif dirigé par des organisations noires de tout le Canada, qui défend les intérêts sociaux, économiques et culturels des Canadiens de souche africaine. Outre les nombreux autres organismes dont elle a fait partie, Dahabo a joué un rôle de premier plan au sein du groupe de travail du maire d’Ottawa chargé de lutter contre le racisme anti-Noir.

Dahabo est un exemple à suivre, en particulier pour les membres des communautés noires, et a joué un rôle transformateur dans l’amélioration de la qualité de vie des Canadiens de descendance africaine et de la communauté plus généralement.

Hannan Mohamud

elle

Chercheuse primée dans le domaine de l’élaboration de politiques, Hannan (elle) a su démontrer son efficacité dans l’engagement et la mobilisation des citoyens. Dans le cadre de ses études de premier cycle à l’Université de l’Alberta, qu’elle a terminées en 2019, Hannan a suivi une double licence en psychologie et en sociologie. Ses recherches ont porté sur l’importance de la compréhension des impacts de l’oppression et des traumatismes historiques et actuels sur l’élaboration des politiques et la prise de décisions.

Hannan est actuellement étudiante en droit à la section de common law de la Faculté de droit à l’Université d’Ottawa. Hannan a conseillé des partis politiques, offert des services de consultation à des organisations et a rédigé, en tant que pigiste, des écrits sur la nécessité d’analyses croisées et critiques du concept de race. Elle a été élue par ses pairs au Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa et a récemment rejoint le conseil d’administration du Conseil canadien des femmes musulmanes.

Evelyn Bradley

elle

Evelyn Bradley (elle) est associée directrice de la société de conseil en matière de diversité, d’équité et d’inclusion Beyond the BRIM Consulting. Elle travaille avec des organismes sans but lucratif, des entreprises et des universités pour élaborer du contenu axé sur une programmation respectueuse de la culture. Sa passion pour la cuisine, la diversité culturelle et la communauté est ancrée dans toutes les facettes de son identité personnelle.

Kafiya Mudey

elle

Kafiya Mudey (elle) est née en Somalie et a grandi à Toronto. Une militante qui a contribué à l’organisation de Black Lives Matter à Vancouver, Kafiya a créé et organisé des événements tels que Know Your Rights, A Night of Black Magic et March on Pride. De concert avec la Hogans Alley Society, elle a également organisé des discussions et des visites artistiques. Kafiya s’intéresse vivement à la défense des droits, à la protection de la vie privée et des droits des personnes, aux arts et à bien d’autres sujets.

Lianne Hannaway

elle

Lianne Hannaway (elle) est comptable professionnelle agréée (CPA), directrice financière chevronnée et investisseuse. Elle aide les propriétaires d’entreprises de première génération qui gagnent un revenu à six chiffres ou même plus (mais dont le compte bancaire ne reflète pas cette réalité) à parvenir à la liberté financière et à prendre le contrôle des finances de leur entreprise. Elle est membre du conseil d’administration et trésorière du Fonds Égalité, une alliance novatrice qui soutient les organisations de défense des droits des femmes et les mouvements féministes dans le monde entier grâce à un soutien de 300 millions de dollars du gouvernement canadien. Elle est également membre du conseil d’administration de Jeunesse, J’écoute, le seul service de soutien national offrant des conseils professionnels en ligne et par téléphone, ainsi qu’un soutien par messagerie texte assuré par des bénévoles aux jeunes de tout le Canada, en français et en anglais, 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Elle était auparavant associée consultante chez KPMG et a occupé divers postes de direction financière au sein du Groupe TMX.

Martha Nduwayo

elle

Martha (elle) est une organisatrice noire passionnée par le militantisme, l’autonomisation communautaire et la santé mentale, en particulier au sein de la communauté noire.

Martha est établie dans la région Anishinaabe/Ottawa, mais Tio’tia:ke/Montréal occupe toujours une place importante dans son cœur. En tant que membre du Black Healing Fund, elle se consacre à la traduction, à l’administration financière et aux demandes de subventions.

Mdu Mhlanga

il/lui

Mdu (il/lui) est actuellement candidat à la maîtrise en affaires mondiales de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto. Il travaille au Conseil canadien pour la réussite des jeunes, où il contribue à la création et à l’amélioration des infrastructures qui aident les jeunes Noirs à obtenir un emploi durable. En marge de l’école, il aime faire de la lecture sur la finance et l’économie, et souhaite devenir conseiller en stratégie à plus long terme.

Melissa Booker

elle

Suite à son baccalauréat en études de la santé au campus St. George de l’Université de Toronto, Melissa Booker (elle) a obtenu en 2019 une maîtrise en évaluation de la santé à l’Université de Waterloo. Pour satisfaire aux exigences de son diplôme, Melissa a effectué un stage dans le programme ontarien de soutien en lien avec le deuil et la résilience (AIDS Bereavement and Resiliency Program of Ontario) et a obtenu un poste d’assistante d’enseignement pour le cours Foundations for Program Evaluation (HLTH614). Ses principaux intérêts de recherche sont la santé mentale et l’accès à des soins respectueux de la culture pour les populations noires et LGBTQ+, ainsi que l’épidémiologie en lien avec les VIH et les soins de santé sexuelle.

La recherche de premier cycle de Melissa était axée sur les obstacles au recours aux services de santé sexuelle auxquels font face les femmes ayant des rapports sexuels avec des femmes vivant au Canada. Elle a alors commencé à travailler en tant qu’assistante de recherche à l’hôpital St. Michael’s avec le Centre for Global Health Research, soutenant des études épidémiologiques de grande envergure visant à prévenir la mortalité et à améliorer les résultats en matière de santé dans les pays à revenu faible et moyen. Elle continue de renforcer ses compétences en matière de recherche et de démontrer son engagement en faveur de l’équité en santé et de la justice sociale en faisant du bénévolat pour CANVAS Arts Action Programs, une organisation artistique sans but lucratif qui encourage le désapprentissage de la violence sexiste, de la violence sexuelle, de l’homophobie et de la transphobie.

Neyna Dansoh

il/lui

Neyna (il/lui) est né au Ghana et a grandi à Toronto où il réside actuellement. Il est un professionnel de la consultation en médias numériques avec plus de 10 ans d’expérience en vente, marketing numérique et création de partenariats médiatiques, notamment à Rogers Sports & Media, à St. Joseph Media et présentement à Spotify, pour n’en citer que quelques-uns. Ses domaines d’expertise comprennent la consultation stratégique en matière de médias, l’identification d’opportunités d’augmentation des revenus, l’entretien de relations clés et la croissance d’une organisation par le développement de nouvelles affaires. En tant que jeune homme Noir ayant travaillé dans le monde des affaires pendant la majeure partie de sa carrière, Neyna est pleinement conscient du manque de représentation des Noirs dans le secteur corporatif, en particulier aux postes de direction des sociétés de publicité et de médias. En tant que leader, le mentorat est un domaine d’intérêt essentiel pour Neyna. Il a aidé de nombreux membres de la communauté Noire qui lui ont demandé de l’aide pour mener leur propre carrière dans la publicité et les médias. Son espoir est de voir un jour une représentation plus diversifiée dans les postes de direction et de haute gestion au sein des entreprises.

Tee Garnett

iel

Tee Garnett (iel) élabore depuis plus de 20 ans des services fondés sur l’équité et l’inclusion auprès de communautés et de programmes marginalisés. Toutes ses actions ont pour but de mettre en lumière les barrières systémiques intrinsèques. Son travail de cadre supérieur procure l’expertise nécessaire à l’accompagnement des dirigeants dans la gestion du changement, et son ouverture d’esprit avérée invite chacun à se sentir à l’aise, pris en compte et solidaire. Grâce à sa démarche d’équité transformationnelle, Tee apporte un soutien cognitif psycho-éducatif aux dirigeants qui souhaitent créer des lieux de travail plus équitables et plus sûrs.

Tyjondah Kerr

elle

En 1994, alors qu’elle terminait son diplôme en psychologie à l’Université de Windsor, Tyjondah (elle) a entamé sa carrière dans le secteur du jeu au Casino de Windsor. En 1999, elle a commencé à travailler pour l’OLG (la Société des loteries et des jeux de l’Ontario) et a occupé des postes de gestion des machines à sous de la Société aux hippodromes Mohawk et Woodbine. Tout au long de ses 20 ans de carrière chez OLG, Tyjondah a assumé des rôles de leadership progressistes.

Elle est actuellement directrice de l’équité, de la diversité et de l’inclusion en lien avec le pôle « Personnes et culture » de l’OLG. Elle supervise le Conseil de la diversité et de l’inclusion de la Société et d’autres groupes de ressources pour les employés (GRE). Tyjondah est responsable de la stratégie d’équité, de diversité et d’inclusion de l’OLG et contribue à créer un sentiment d’appartenance pour ses employés.

En 2019, Tyjondah a reçu le prix Vaike Murusalu Empowerment Award de l’OLG. L’importance qu’elle accorde au leadership et au fait de donner à chacun les moyens d’atteindre ses objectifs a été sa principale motivation dans tous les postes qu’elle a occupés.

En 2020, dans un rapport rédigé par l’honorable Jean Augustine, Tyjondah a été reconnue comme l’une des 100 femmes noires les plus accomplies au Canada.

Tyjondah est mariée et mère de deux enfants. Elle habite à Brampton, en Ontario.

Winjoy Nyariaki Tiop

elle

Winjoy Nyariaki Tiop (elle) est née à Nairobi (Kenya) de parents sud-soudanais et kenyans. Elle avait cinq ans au moment où sa famille a immigré au Canada. Elle poursuit actuellement des études de premier cycle en chimie et en informatique à l’Université de Calgary.

Active au sein de sa communauté, Winjoy est bénévole pour divers organismes, incluant le Football Hockey Link (FHL), le South Sudanese Youth of Canada (SSYC) et le Centre for Newcomers; elle est aussi la fondatrice de Golden Mti. Le FHL aide les jeunes néo-canadiens à développer, par le biais du sport, leur sentiment d’appartenance et leur sens de l’initiative. Le SSYC est une organisation qui met en relation la jeunesse sud-soudanaise à travers le Canada afin de favoriser l’intégration holistique au sein des collectivités tout en créant un noyau solide de jeunes décideurs. L’organisme a coordonné et réalisé une série de rencontres nationales dans plusieurs provinces pour la jeunesse sud-soudanaise. Winjoy participe à la recherche communautaire pour le Centre for Newcomers, en particulier à son initiative régionale de cinq ans visant à normaliser la gestion des services conçus pour permettre aux jeunes arrivants de s’installer au sein de leur nouvelle collectivité. Pour sa part, Golden Mti s’attaque aux obstacles à l’éducation postsecondaire auxquels sont confrontés les enfants de personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC) en fournissant à ces jeunes les ressources nécessaires à leur réussite par le biais de tuteurs professionnels, d’ateliers et de mentorat.

Immigrante de première génération arrivée au Canada comme réfugiée, Winjoy reconnaît l’importance d’offrir aux jeunes les services dont ils ont besoin. Voilà pourquoi elle s’engage à pallier les lacunes perçues.

Vous pouvez changer et sauver la vie de nombreux jeunes.

C’est grâce à l’appui de notre communauté qui ne cesse de croître que Jeunesse, J’écoute est en mesure d’offrir des services virtuels en santé mentale sans frais aux jeunes de partout au pays, 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Votre générosité permet d’assurer qu’il y aura toujours quelqu’un pour aider les jeunes peu importe le problème et quelle qu’en soit l’ampleur.

Donnez pour changer et sauver des vies.

Donner

Joignez-vous à nous alors que nous innovons pour l’avenir du Canada.

S’associer

Soutenez les jeunes en donnant de votre temps.

Devenir bénévole