Raisons d’être présents auprès des jeunes de partout au Canada

Les services innovateurs et de santé mentale virtuels de Jeunesse, J’écoute sauvent des vies. Grâce à vous, davantage de jeunes de toutes les communautés du Canada auront accès au soutien dont ils ont besoin, de la manière dont ils en ont le plus besoin.

Depuis plus de 30 ans, les supporteurs de Jeunesse, J’écoute ont été présents pour les jeunes et nous ont également permis d’être là en permanence, dans les moments de besoin ou de crise. Votre soutien contribuera à ce que chaque jeune Canadien puisse bénéficier de ressources gratuites en matière de santé mentale, 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Pourquoi faire un don à Jeunesse, J’écoute?

En 2020, plus de 4,6 millions de jeunes provenant de partout au pays ont échangé avec Jeunesse, J’écoute. Les cinq principaux problèmes pour lesquels ils ont communiqué avec nous étaient :

  • la santé mentale et émotionnelle;
  • les relations;
  • la famille;
  • le suicide;
  • les questions scolaires.

Les défis auxquels les jeunes ont dû faire face en 2020 étaient plus complexes que jamais. Nos échanges avec les jeunes au cours de l’année ont bondi de 137 %, comparativement à 2019. Grâce à votre soutien, un nombre grandissant d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes peuvent demander de l’aide lorsqu’ils en ont le plus besoin.

Lisez notre Rapport d’impact 2020 pour en apprendre plus sur la façon dont Jeunesse, J’écoute a touché la vie de millions de jeunes au pays.

Pour quelles raisons les autres supporteurs font-ils un don?

Voici quelques témoignages de nos supporteurs, qui partagent ce qui les motive à soutenir les jeunes de partout au Canada.

Je sais que beaucoup de jeunes ont besoin d’aide. Je vois des adultes portant toujours la souffrance et la colère issues de leur jeunesse, ce qui mène souvent à [encore plus de difficultés]. Si je peux faire une différence dans la vie d’un enfant ou d’un ado, cela me rend heureuse.

— Elizabeth, donatrice de Jeunesse, J’écoute

J’ai maintenant 65 ans et je vis un mariage heureux depuis mes 19 ans. Il reste que cela m’a pris tout ce temps pour surmonter la souffrance provenant de mon enfance maltraitée. Je regrette que Jeunesse, J’écoute n’ait pas été là dans les années 1960, quand je me sentais si déprimée et seule. Je donne afin que les jeunes puissent obtenir de l’aide maintenant, et que moins de gens passent leur vie entière à tenter de ‘‘se remettre’’ de la misère qu’ils ont vécue lors de leur enfance.

— Lauri, donatrice de Jeunesse, J’écoute

Avec votre soutien, Jeunesse, J’écoute peut continuer à être présent en tout temps, offrant ainsi un lieu sécuritaire pour les jeunes en détresse. En donnant, vous faites partie d’une communauté de gens de partout au Canada qui s’unissent pour offrir un meilleur lendemain aux jeunes d’un bout à l’autre du pays.

Publié en juin 2021