Être à l’écoute des jeunes et employés pendant la COVID-19

TORONTO, ON (11 novembre 2020) — Depuis plus de 30 ans, Jeunesse, J’écoute est le seul service national de santé mentale virtuel qui fournit du soutien aux jeunes de partout au pays, en français et en anglais, 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Lorsque la COVID-19 a forcé le Canada à s’arrêter en mars, un pays en détresse croissante s’est tourné vers Jeunesse, J’écoute. Notre organisme était à l’écoute chaque heure de chaque jour, comme il l’a toujours été. Pour nous, il est clair que le courage et la force de notre équipe de première ligne sauvent quotidiennement des vies.

Lorsque la COVID-19 a frappé, trois objectifs poussaient Jeunesse, J’écoute à traverser cette tempête qui fait toujours rage, et ils demeurent les mêmes : assurer la sécurité et le bien-être de nos employés, bénévoles, partenaires et autres intervenants; fournir des services en continu (24 heures par jour, 7 jours par semaine) dans les deux langues officielles et dans toutes les provinces et tous les territoires du pays; enfin, maintenir une stabilité financière. Notre organisme est fier de les avoir tous atteints.

Jeunesse, J’écoute sait qu’il est très difficile de vivre chaque jour, sur la ligne de front, la crise en matière de santé mentale et bien d’autres situations; c’est encore pire durant la pandémie de COVID-19. Voilà pourquoi nous privilégions d’abord le bien-être de notre équipe.

« Les intervenants de Jeunesse, J’écoute sont en première ligne des soins de santé mentale au Canada, nos héros sur le front. Chaque heure de chaque jour, ils soutiennent la santé mentale des jeunes, et durant la pandémie de COVID-19, leurs efforts n’ont connu aucun répit. Nous sommes à leurs côtés, comme eux accompagnent chaque jeune ayant besoin de leur soutien. Nos intervenants sont courageux, attentionnés et très professionnels. Nous collaborons avec eux et écoutons attentivement leurs commentaires; nous les appuyons et leur faisons confiance. Nous tâchons de privilégier leur bien-être, et lorsqu’ils nous disent que ce bien-être comporte des obstacles, notre devoir est de les entendre. Si nous oublions des choses, nous rétablissons la situation, notamment en modifiant nos lignes directrices pour mieux convenir à leurs besoins. Nous sommes tous en terrain inconnu durant cette période de pandémie et de grande incertitude. Notre seule assurance, c’est que Jeunesse, J’écoute est là pour les jeunes de partout au pays, en français comme en anglais, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, dans chaque province et territoire. Les intervenants de Jeunesse, J’écoute ont toute notre gratitude. » — Alisa Simon, Vice-présidente principale, Innovation et Chef, Jeunesse, Jeunesse, J’écoute

Au cours des huit derniers mois, nous avons ajouté des mesures de soutien pour nos employés de première ligne, et nous poursuivrons ces ajouts : thérapie cognitivo-comportementale en ligne, programmes de pleine conscience, soutiens financiers ponctuels, jours supplémentaires de congé pendant l’été et d’autres temps libres pour décompresser et faire le point. Nous tenons régulièrement des assemblées générales et nous avons ajouté des pauses-café virtuelles et d’autres pauses-café informelles avec la PDG. Nous avons mené des sondages d’opinion pour vérifier l’état de santé des membres de notre équipe, puis agi en fonction des commentaires reçus. Nous continuerons de collaborer en ce sens avec nos ressources internes.

L’augmentation sans précédent de la demande, qui ne semble pas vouloir s’atténuer, nous a amenés comme jamais auparavant à grossir nos rangs d’intervenants. Plus de vingt se sont joints à nous depuis le début de la pandémie, dix-sept autres sont actuellement en intégration et une autre cohorte de quatorze s’ajoutera d’ici la fin novembre.

Le Canada est en terrain inconnu; les effets de la COVID-19 se feront longtemps ressentir après le passage du virus, mais Jeunesse, J’écoute sera toujours là.

L’équipe de Jeunesse, J’écoute, la plus passionnée, attentionnée et professionnelle de l’industrie, s’acquitte chaque jour de tâches essentielles. Si Jeunesse, J’écoute est une lueur d’espoir fiable et aimée des Canadiens, c’est grâce au courage et à la force de cette équipe. Jeunesse, J’écoute est fier d’être là pour les 8,2 millions de jeunes de partout au Canada, ainsi que pour leurs familles et leurs communautés.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Lindsey Coulter, Vice-présidente associée, Communications stratégiques, lindsey.coulter@kidshelpphone.ca, 647 390-4841