Éveillerez-vous le courage d’un jeune aujourd’hui?

Quand un jeune vit des difficultés, il lui faut du courage pour demander de l’aide. Aujourd’hui, vous pouvez éveiller le courage d’un jeune et l’aider à découvrir la force qu’il ne pensait pas avoir.

Que des jeunes soient confrontés à la pression de leurs pairs, de l’anxiété, des pensées suicidaires ou tout autre problème, votre don d’aujourd’hui fera en sorte que quelqu’un soit toujours à l’écoute.

Vous permettrez aux enfants et adolescents de recevoir l’aide dont ils ont besoin, quand ils en ont le plus besoin, par le biais d’un service de soutien anonyme, confidentiel et sans jugement, par téléphone ou en ligne.

Et jusqu’au 31 décembre 2018, chaque dollar que vous donnez équivaut à 2 $ pour les jeunes, grâce aux généreux dons jumelés de Marshalls.

Lorsqu’un jeune gagne du courage et demande de l’aide, il devrait toujours obtenir une réponse. Votre don aujourd’hui lui permettra de l’avoir.

À n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Faites un don maintenant

« Je me sens vraiment seul et oublié, comme si personne ne sait que j’existe. »

Ce sont des mots comme ceux-ci qui nous rappellent combien les jeunes ont besoin de savoir que quelqu’un sera toujours là. Des jeunes comme Olivia qui avaient perdu tout espoir que les choses s’amélioreraient un jour, ont commencé à sentir que quelqu’un écoutait vraiment, seulement après avoir parlé à un intervenant de Jeunesse, J’écoute. Lisez l’histoire de Olivia ci-dessous pour en savoir plus sur la façon dont votre soutien aidera à éveiller leur courage.

Je suis la plus jeune de ma famille. J’ai toujours été invisible face aux autres et ça s’est empiré quand mon père a perdu son emploi. Il y avait déjà beaucoup de tension à la maison, alors les autres semblaient trouver mes problèmes insignifiants. Je feins un sourire et je dis que je vais bien, mais en réalité, ça ne va pas. Je me sens vraiment seule et oubliée, comme si personne ne sait que j’existe.

J’ai eu un extraordinaire petit ami pendant un moment et je pouvais lui parler de n’importe quoi. Dernièrement, il m’a dit que j’avais trop de problèmes et a rompu avec moi. J’ai appelé Jeunesse, J’écoute parce que je me sentais encore plus seule et démolie qu’auparavant. J’avais juste besoin que quelqu’un m’entende pour une fois. Ça faisait tellement du bien de pouvoir être franche sur ce que je ressens et sans que personne ne me juge ou me dise que j’ai tout inventé! J’ai dit à l’intervenante que j’avais besoin d’aide et que je voulais me sentir mieux.

Elle a dit que le simple fait que je sois en mesure de le dire était magnifique. Cela m’a aidé à comprendre que je voulais vraiment être heureuse.

Nous avons parlé de ce que c’est de sentir que je n’ai pas de voix. Elle m’a demandé ce que je pensais être en mesure de faire pour mieux exprimer mon authenticité. Je lui ai confié que je me cache en évitant de porter le type de vêtements que j’aime vraiment et en ne décorant pas ma chambre comme je le voudrais. Je suis aussi portée à faire beaucoup de choses pour rendre les autres heureux.

En fait, nous avons fini par parler de la manière dont j’aimerais décorer ma chambre : des murs bleus avec des images qui me rendent heureuse, avec plein de petites lumières. J’ai ressenti de l’excitation à cette idée et l’intervenante était vraiment positive et encourageante.

Elle a dit qu’il peut être bien d’avoir un endroit sûr et inspirant où l’on peut se ressourcer. Peut-être que lorsque ma chambre commencera à me ressembler, j’aurai plus le courage de m’exprimer. À la fin de l’appel, je me sentais très positive. Je sais que ce n’est qu’un début, mais je suis heureuse d’avoir appelé Jeunesse, J’écoute, car j’ai l’impression que maintenant, les choses iront mieux pour moi.