Rencontres, famille et discrimination

Tes parents/tuteurs et toi, vous pouvez avoir des opinions différentes sur le fait de sortir avec quelqu’un et sur les personnes avec lesquelles tu veux sortir. Voici quoi faire lorsqu’il y a des conversations familiales à propos des fréquentations amoureuses et des relations.

Chaque famille a sa propre façon de voir les fréquentations amoureuses. Tes parents/tuteurs peuvent avoir leurs propres raisons de ne pas vouloir que tu sortes avec quelqu’un. Par exemple, ils peuvent penser que tu es trop jeune ou avoir des raisons religieuses ou culturelles. C’est aussi possible que tu aies la permission de sortir avec quelqu’un, mais que tes parents/tuteurs n’aiment pas du tout la personne que tu fréquentes.

Si tes parents/tuteurs et toi, vous n’êtes pas d’accord pour ce qui est des fréquentations amoureuses, essaie d’avoir une discussion calme avec eux, et sois prêt à faire des compromis.

Voici quelques scénarios communs :

  • « Mes parents/tuteurs ne veulent pas que je sorte avec quelqu’un. »

Si tes parents/tuteurs ne te laissent pas sortir avec quelqu’un, demande-leur pourquoi. Est-ce qu’ils pensent que tu es trop jeune ? Est-ce qu’ils s’inquiètent à propos de ta sécurité ? Ont-ils peur que le fait de sortir avec quelqu’un t’empêche de te concentrer à l’école ?

Prendre leurs préoccupations au sérieux leur montrera que tu es mature. Tu peux suggérer des compromis avec lesquels ils se sentiront plus à l’aise, comme des sorties en groupe, un couvre-feu ou le fait de seulement sortir avec des personnes qu’ils ont déjà rencontrées.

Si tes parents/tuteurs refusent de discuter de fréquentations amoureuses, tu peux parler à un autre adulte, comme un membre de ta famille (une sœur ou un frère) plus âgé, qui pourra t’aider à comprendre leur point de vue et peut-être même t’aider à leur parler. Un intervenant de Jeunesse, J’écoute pourrait peut-être t’aider à trouver une façon de rendre les fréquentations amoureuses acceptables pour tes parents/tuteurs. Tu peux appeler en tout temps au 1 800 668-6868.

Tu ne seras peut-être pas capable de convaincre tes parents/tuteurs. Dans beaucoup de familles, on s’attend à ce que les jeunes n’aient pas de fréquentations amoureuses ou de relations jusqu’à ce qu’ils atteignent un certain âge ou qu’ils soient prêts à se marier. Les raisons peuvent être religieuses, culturelles ou personnelles. Pour ces familles, ce sont des questions non négociables. Alors que certains adolescents peuvent être satisfaits de ne pas sortir avec quelqu’un, d’autres peuvent se sentir frustrés ou en colère.

C’est une bonne idée d’essayer de trouver des solutions réalistes. Par exemple, tes parents/tuteurs seraient-ils satisfaits si tu avais plus d’amis au lieu de sortir avec quelqu’un ? Est-ce qu’ils te laisseraient aller voir un film avec un groupe d’amis si un adulte est là ? Si ce type de négociation ne fonctionne pas, tu devras peut-être accepter les règles de tes parents/tuteurs — du moins pour l’instant. N’oublie pas que tu peux toujours appeler Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868 si tu as besoin de parler avec quelqu’un.

  • « Mes parents/tuteurs n’aiment pas la personne que je fréquente. »

Savoir que tes parents/tuteurs n’aiment pas la personne que tu fréquentes peut être difficile pour toi. La première chose que tu dois faire, c’est découvrir pourquoi. Peut-être qu’ils sont préoccupés par :

  • Ta sécurité : ils n’aiment peut-être pas la façon dont ton partenaire te traite. Demande-toi s’ils ont peut-être raison de s’en faire et s’il existe des façons pour toi de t’assurer que ta relation est sécuritaire et saine.
  • Le fait que tu grandis : Ils n’aiment peut-être pas ton partenaire parce qu’ils préféreraient que tu ne sortes avec personne. Ils peuvent avoir du mal à s’adapter au fait que tu n’es plus un enfant.
  • L’origine ethnique, la situation économique, l’identité sexuelle ou la religion de ton partenaire : certains parents/tuteurs ont des attitudes biaisées ou discriminatoires concernant d’autres personnes.
  • « Mes parents/tuteurs s’inquiètent à propos de la grossesse ou les ITS. »

La grossesse et les infections transmissibles sexuellement (ITS) sont des risques liés au fait d’être sexuellement actif. Tes parents/tuteurs veulent que tu restes en sécurité et en bonne santé. Si tu penses qu’ils seraient ouverts à une conversation sur le sexe, avoir une discussion franche avec eux pourrait t’aider à apaiser leurs craintes. Voici quelques trucs :

  • Tu peux leur dire que tu comprends leurs préoccupations et que tu souhaites également éviter ces risques.
  • Tu peux leur montrer que tu t’es bien informé sur les rapports sexuels sécuritaires. Si tu as consulté ton médecin ou visité une clinique de santé sexuelle pour en savoir plus sur les rapports sexuels sécuritaires, tu peux informer tes parents/tuteurs de ce que tu as appris et leur montrer les informations que tu as reçues.
  • Si tu n’es pas actif sexuellement, tu peux le dire. Tes parents/tuteurs peuvent être contents en sachant que tu n’auras pas de rapports sexuels avant d’être prêt.

Discrimination et fréquentations amoureuses

Parfois, les règles des parents/tuteurs concernant les fréquentations amoureuses n’existent pas seulement pour ta sécurité; elles sont le reflet d’attitudes et de croyances discriminatoires.

Certains parents/tuteurs interdisent à leurs enfants de sortir avec une personne en raison de son origine ethnique ou culturelle, de son identité sexuelle, de sa religion ou d’une autre différence perçue. Faire face à la discrimination de tes parents/tuteurs peut rendre les fréquentations amoureuses difficiles, stressantes et déroutantes. Ça peut aussi créer beaucoup de tensions à la maison.

Qu’est-ce que la discrimination ?

On est en présence de discrimination quand une personne est traitée injustement ou négativement en raison d’une certaine caractéristique. Souvent, la discrimination repose sur des stéréotypes, des suppositions, de l’ignorance ou de la peur.

La discrimination est souvent basée sur :

  • la couleur de la peau;
  • la culture;
  • l’appartenance religieuse;
  • l’ethnicité;
  • les origines;
  • l’identité sexuelle;
  • l’orientation sexuelle;
  • le statut économique ou les ambitions professionnelles;
  • l’apparence physique;
  • les capacités.

Pourquoi est-ce que certains parents/tuteurs font preuve de discrimination ?

Voici certaines raisons pour lesquelles les parents/tuteurs peuvent faire preuve de discrimination envers le partenaire de leur enfant :

  • Stéréotypes : ils peuvent avoir des idées complètement fausses sur ton partenaire en raison de suppositions erronées ou de stéréotypes.
  • Peur : ils peuvent se sentir mal à l’aise avec la personne que tu fréquentes parce qu’elle semble « différente » de toi ou de ta famille.
  • Leur propre vécu : ils ont peut-être vécu une expérience négative qui fait en sorte qu’ils n’aiment pas certains groupes de personnes.
  • Statut : Ils craignent peut-être que tu perdes ta culture, ta place dans ta communauté ou le respect que les autres te témoignent si tu sors avec une personne « différente ».

Comment agir quand tes parents/tuteurs font preuve de discrimination

Si tes parents/tuteurs refusent que tu sortes avec quelqu’un à cause d’attitudes discriminatoires, plusieurs choix s’offrent à toi :

  • Discute avec tes parents/tuteurs à propos de leurs habitudes et croyances. Demande-leur d’essayer de connaître la personne que tu fréquentes avant de porter des jugements.
  • Demande à un adulte que tes parents/tuteurs respectent (un membre de ta famille, un conseiller en orientation, un enseignant, etc.) de leur parler en ton nom.
  • Attends que tes parents/tuteurs semblent plus ouverts d’esprit avant de leur présenter ton partenaire en personne.
  • Garde espoir. Parfois, discuter avec tes parents/tuteurs peut avoir un grand impact sur la situation.

Tu es le mieux placé pour savoir comment tes parents/tuteurs risquent de réagir. Fais confiance à ton instinct, et ne fais rien qui puisse vous mettre en danger, ton partenaire et toi.


Si vous voudriez en connaître davantage sur ce sujet, vous pouvez communiquer avec un intervenant par téléphone ou Clavardage en direct.