Perte et deuil : À quoi s’attendre lors de funérailles

Assister à des funérailles peut t’aider à faire ton deuil suite à la mort d’un être cher. Voici ce à quoi tu peux t’attendre lors de funérailles.

Il n’est jamais facile de perdre un proche. La mort d’un être cher génère habituellement des sentiments de perte et de deuil. Les gens font face à ces sentiments de différentes manières et ont parfois recours à des rituels de guérison pour surmonter la perte qu’ils ont vécue.

Un de ces rituels de guérison, les funérailles, consistent en un regroupement formel d’amis et de la famille, organisé en mémoire de la personne décédée. Ce qui se passe pendant les funérailles dépend des traditions culturelles, des croyances religieuses et des souhaits de la personne disparue et de sa famille.

Des funérailles peuvent comprendre :

  • une exposition ou une veillée funéraire (des heures fixes où les gens peuvent venir voir le corps et rendre visite à la famille);
  • une célébration de la vie du défunt ou un service commémoratif (un rassemblement plus décontracté pour commémorer la vie de la personne décédée);
  • un enterrement (le cercueil est placé sous terre, dans une fosse qui se trouve dans un cimetière);
  • une procession ou un défilé (les participants conduisent leur véhicule ou marchent vers l’endroit où le corps sera mis en terre);
  • une mise au tombeau (le corps est placé dans un tombeau qui se trouve au-dessus du sol);
  • autres rituels funéraires.

Les funérailles sont habituellement tenues peu après le décès et peuvent s’étaler sur plusieurs jours.

À quoi s’attendre ou à garder en tête à propos des funérailles :

  • Il se peut que tu remarques et/ou ressentes toute une gamme d’émotions : tout le monde ressent la perte différemment et chaque personne peut montrer son chagrin de plusieurs manières. Certaines personnes pleurent, rient, sourient, restent silencieuses ou n’affichent pas d’émotions. Il est aussi possible que tu remarques que certains manifestent des émotions qu’ils n’expriment pas habituellement. Par exemple, il se peut que tu voies un adulte de ton entourage pleurer pour la première fois lors d’un enterrement. Il n’y a pas de « bonne » façon de réagir à la mort d’un être cher. Il est important que tu exprimes tout ce que tu penses et ressens d’une manière qui te convient.
  • Il est possible que tu voies le corps de la personne décédée : dépendamment des croyances de la famille, le corps est parfois exposé lors des funérailles. Parfois, il y a un cercueil ouvert qui te permet de le voir et/ou de le toucher. Le corps peut alors te sembler différent (maquillage, yeux fermés, expression vide, etc.). D’autres fois, il y a un cercueil fermé, une photo du défunt ou un diaporama de la personne décédée. Il arrive même qu’il n’y ait aucune représentation du corps. Si le corps a été incinéré (transformé en cendres), il se peut que tu voies une urne (un récipient scellé contenant les cendres). Avant les funérailles, tu peux demander à une personne impliquée dans l’organisation des funérailles (un ami, un membre de la famille, etc.) de te dire à quoi t’attendre afin que tu puisses te préparer.
  • Il se peut que des gens offrent leurs condoléances : lorsqu’ils offrent leurs condoléances, ils disent des choses gentilles pour manifester leur sympathie, comme : « Je suis désolé pour votre perte ». C’est OK de répondre « Merci » ou de ne rien dire du tout. D’autres personnes peuvent essayer de te serrer la main ou de te faire un câlin, mais tu n’es pas obligé de faire quelque chose qui te rend mal à l’aise.
  • Il est possible qu’on te demande de participer aux funérailles : certaines cérémonies funéraires comprennent des discours, des chansons, la lecture de poèmes, des éloges (des hommages à la personne décédée), etc. Tu as tout à fait le droit de demander qu’on te laisse dire quelques mots, de simplement écouter ce que les autres disent ou alors de quitter la pièce si tu en ressens le besoin. Il se peut qu’on te demande d’être un porteur (une personne qui aide à porter le cercueil), d’accompagner certaines personnes qui arrivent à la cérémonie ou qui s’en vont, d’accueillir les autres personnes venues se recueillir, de te joindre à une prière, de t’asseoir ou de rester debout à un endroit spécifique, etc. N’hésite pas à poser des questions sur ton rôle dans les funérailles ou à refuser de faire tout ce qui te met mal à l’aise.
  • Certaines funérailles sont plus complexes que d’autres : il y a des funérailles qui sont très formelles et qui comprennent des procédures officielles, mais il y en a aussi qui ont une ambiance plus décontractée. Dans le cas de certaines funérailles, beaucoup de membres de la communauté du défunt sont présents. Dans d’autres cas, seuls les bons amis et les proches parents sont présents. Il se peut que tu sois appelé à interagir avec des personnes que tu connais, mais aussi avec des gens que tu rencontres pour la première fois.
  • Les funérailles peuvent avoir lieu à des moments ou dans des endroits différents : dépendamment du type de funérailles, la cérémonie peut avoir lieu à différents moments de la journée. En fonction des croyances de la famille, le service peut être dans un lieu de culte, un salon funéraire, un mausolée, un lieu de sépulture ou ailleurs. Les funérailles peuvent également être suivies d’une réception ou d’une fête. Si tu n’es pas sûr de savoir où aller, quoi faire, quoi dire ou quoi porter, tu peux en parler à un ami ou à un membre de ta famille.
  • Certaines funérailles comportent des pratiques plus traditionnelles/religieuses : les personnes qui assistent aux funérailles peuvent porter des vêtements traditionnels ou des vêtements d’une seule et même couleur. Des cérémonies religieuses ou d’autres activités peuvent également avoir lieu pendant les funérailles. Il est possible que tu voies des gens (comme des chefs religieux) allumer des bougies, disperser des cendres, réciter des prières, donner des bénédictions ou offrir des fleurs/cadeaux.
  • Tu as le droit de demander du soutien : que ce soit avant, durant ou après les funérailles, il est important de demander de l’aide si tu en as besoin. Tu peux parler à un ami, à un parent ou à un autre adulte de confiance de ce que tu traverses. (La personne à qui tu te confies risque d’ailleurs de ressentir la même chose que toi.) Demander à quelqu’un (comme un ami qui n’est pas directement touché par le décès) de t’accompagner aux funérailles afin de te soutenir peut être une bonne idée. Tu peux aussi appeler un intervenant de Jeunesse, J’écoute en composant le 1 800 668-6868 (même lors des funérailles, d’un endroit privé).

Les funérailles constituent un rituel de guérison qui peut t’aider à faire face au deuil et à la perte. Il est bon pour toi de savoir à quoi t’attendre lors de funérailles, et rappelle-toi que tu n’es jamais obligé de faire quelque chose qui te met mal à l’aise.


Si vous voudriez en connaître davantage sur ce sujet, vous pouvez communiquer avec un intervenant par téléphone ou Clavardage en direct.