Les joueurs de la LNH sur la façon de rester positif

Les membres de l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (la AJLNH) Zach Hyman (Maple Leafs de Toronto), Erik Gudbranson (Canucks de Vancouver) et Zack Smith (Sénateurs d’Ottawa) offrent des astuces pour maintenir une attitude positive au quotidien.

Au cours d’une saison de hockey de la LNH, les joueurs professionnels de la ligue vont parfois connaître des hauts et des bas, sur la glace comme dans leur vie personnelle. Pour certains, il peut aussi être difficile de garder les choses (les bonnes comme les moins bonnes) en perspective. Hyman, Gudbranson et Smith trouvent cela important de rester positif et de voir le verre à moitié plein tous les jours.

Voici des conseils de leur part pour nourrir l’espoir et renforcer la résilience (surtout après une mauvaise journée).

Comment restez-vous positif jour après jour ?

Hyman : « Pour moi, un élément important pour demeurer positif est la confiance en soi. Une bonne façon de la cultiver consiste à s’appuyer sur tes réussites antérieures ou de miser sur des activités que tu maîtrises.. Si tu fais du sport, tu peux t’entourer d’amis et te sentir bien parce que tu fais partie d’une équipe. »

Gudbranson : « J’essaie toujours de passer à autre chose. Ça peut parfois être difficile, mais tu constates vite que chaque nouvelle journée est un tout nouveau début. Il est important d’essayer de garder un bon état d’esprit et d’adopter une attitude positive.

Smith : « Je crois que les passe-temps aident beaucoup. Il y a quelques années, j’ai découvert l’ébénisterie et depuis ce temps, si je veux me défouler, je vais dans mon atelier, situé dans le garage, et j’essaie de ne pas penser à ce qui me dérange, que ça concerne le hockey ou ma vie personnelle. »

Vers qui te tournes-tu lorsque tu as besoin d’aide ?

Hyman : « Je compte sur ma famille en de tels moments. Lorsque je connais une mauvaise partie, j’aime avoir des gens vers qui me tourner, qui peuvent m’écouter et me faire comprendre qu’on me soutient, peu importe ce que je traverse. »

Gudbranson : « Je me tourne parfois vers mes coéquipiers lorsque je suis déprimé ou fâché à propos de quelque chose en particulier. Et ma copine est merveilleuse; elle a une excellente écoute. Tout ce qui compte, c’est que ça me fait du bien d’en parler. »

Smith : « Il existe un stéréotype selon lequel les hommes doivent être forts, endurants et ne pas parler de leurs sentiments. Je me tourne vers ma [famille] lorsque j’ai besoin de parler à quelqu’un. Lorsque j’étais joueur dans la ligue de hockey junior, j’habitais chez une dame qui était travailleuse sociale; elle m’a grandement motivé et aidé à surmonter divers problèmes. »

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui passe une mauvaise journée ?

Hyman : « Je crois qu’il est important de côtoyer ta famille ou tes amis, ou peut-être de t’adonner à un passe-temps pour te distancer un peu de ce qui ne va pas à un moment donné. Si tu te laisses consumer par les difficultés et que tu réfléchis trop, la situation peut s’empirer rapidement. »

Gudbranson: « C’est toujours une bonne idée de parler de ce qui te tracasse et de ce que tu as sur le cœur. Ne garde pas tout à l’intérieur; assure-toi d’en parler à quelqu’un. »

Smith : « Les gens sont de plus en plus conscients qu’il est possible de parler de ses problèmes ou préoccupations. Peu importe les problèmes que tu as (en lien avec le hockey, le travail ou l’école, par exemple), je pense qu’il est vraiment important de prendre un peu de recul afin de voir les choses dans leur ensemble. Si tu as besoin de parler à quelqu’un, il est certain que tu te sentiras mieux lorsque tu auras verbalisé ce qui te préoccupe. »

Il est important pour ta santé mentale et ton bien-être que tu trouves des stratégies afin de rester positif. N’oublie pas de consacrer du temps à ce que tu aimes et demande de l’aide si tu en ressens le besoin. Tu peux toujours parler à un parent/tuteur, un ami ou un membre de ta famille pour obtenir du soutien. Il est aussi possible de joindre un intervenant de Jeunesse, J’écoute 24 heures par jour, 7 jours semaine, en composant le 1 800 668-6868.

Jeunesse, J’écoute aimerait remercier Zach Hyman, Erik Gudbranson, Zack Smith et l’AJLNH, ainsi que Chris Lomon, pour avoir contribué à cet article !

Cet article est une traduction d’un entretien en anglais.


Si vous voudriez en connaître davantage sur ce sujet, vous pouvez communiquer avec un intervenant par téléphone ou Clavardage en direct.