Comment puis-je gérer mes sentiments face à l’avenir?

Publié le
Volume Print

Comment entrevois-tu l’avenir? Comment gérer mes sentiments face à cela? Chez Jeunesse, J’écoute, nous t’offrons des astuces pour mieux gérer tes incertitudes et définir un avenir qui soit davantage à ton image.

Chaque personne réagit différemment lorsqu’il est question de l’avenir. Certains jeunes peuvent avoir des difficultés dans un ou plusieurs domaines de leur vie, que ce soit les relations personnelles, la société, la santé, l’éducation, le travail, la famille ou l’environnement. Démêler le vrai du faux peut aussi s’avérer compliqué. Etant donné la profusion d’informations qui circulent sur des sujets tels que les changements climatiques et leurs impacts sur notre monde et sur l’environnement, par exemple. Penser à l’avenir peut susciter divers sentiments, y compris :

Bien que ces émotions (et plusieurs autres) soient tout à fait légitimes, elles peuvent également susciter de l’inconfort face à ce qui nous attend. Voici quelques trucs à mettre en pratique pour mieux contrôler tes émotions dans ces moments difficiles :

  • Prends de grandes respirations : certains exercices de respiration peuvent te permettre de relâcher les tensions tout en t’aidant à te concentrer sur l’essentiel. L’un d’eux consiste à inspirer lentement et profondément par le nez pour ensuite expirer par la bouche.
  • Enracine-toi : il existe des techniques pour t’aider à t’enraciner dans le moment présent et reprendre le contrôle de ton corps et de tes émotions. Dès que tu te pose la question : comment gérer mes sentiments, concentre-toi sur ce que tu peux voir, toucher, entendre, goûter ou sentir.
  • Valide les informations : lorsqu’une nouvelle te perturbe, il peut être pertinent d’aller creuser davantage le sujet, afin de t’assurer qu’il s’agit bien d’une information exacte et réelle. Tu peux aller chercher des explications par le biais de différents médias, qui t’aideront à démêler le vrai du faux.
  • Essaie la désintoxication numérique : essaie de te débrancher de tes appareils électroniques. De réduire ton temps d’écran pendant un certain temps. Et si tu utilises les médias sociaux, consulte uniquement les pages et les sites qui t’apportent quelque chose de positif.
  • Mets le nez dehors : aller marcher ou simplement passer du temps dans un espace vert permet de (re)créer un lien avec la terre et la nature. Tu peux même profiter de ta sortie pour pratiquer un sport ou une activité de remise en forme.
  • Concentre-toi sur le moment présent : canalise ton attention sur l’ici et le maintenant en prenant les choses un jour, une heure ou même une minute à la fois. Concentre-toi sur ce que tu peux contrôler ou changer, et oublie ce qui n’est pas de ton ressort.
  • Fais des listes : lorsque tu te sens dépassé et que tu te poses la question ” comment gérer mes sentiments “, cerne les différents aspects de ton avenir qui te perturbent. Dresse une liste de ces points et réfléchis à ce que tu peux faire dès maintenant pour les rendre moins inquiétants. Par exemple, si tu es préoccupé par ce qui t’attend après le secondaire, prends-le en note et parles-en avec le conseiller d’orientation de l’école.
  • Passe à l’action : pour te remonter le moral, cherche des façons de redonner à la communauté et d’illuminer la journée de quelqu’un. Demande aux responsables de ton école, ainsi qu’à ceux de divers organismes communautaires ou locaux s’ils ont des projets auxquels tu pourrais participer (ou démarre un projet, s’ils n’en ont pas). Tu pourrais, par exemple, amasser des fonds pour une cause qui te tient à cœur, écrire un mot d’encouragement à quelqu’un, ou t’inspirer de leaders sur les médias sociaux.
  • Confie-toi à quelqu’un : lorsqu’on parle de ses émotions avec quelqu’un en qui on a confiance (comme un ami, un parent, un tuteur, un intervenant, etc.), cela permet de relâcher la tension et de se sentir écouté et compris. Il se pourrait même que ton confident puisse t’aider à trouver une façon de faire face à tes incertitudes et même t’aider à préparer un plan pour l’avenir.
  • Sois gentil avec toi-même : il est très important de t’aimer, d’être indulgent et d’avoir de la compassion envers toi-même (autrement dit, prendre soin de soi). Parle-toi de façon positive ou pratique des activités qui te plaisent. Profite d’une pause pour jouer à un jeu, lire un livre, donner libre cours à ta créativité ou alors, prends part à toute autre activité que tu aimes bien.

Nous avons tous des peurs, des rêves, des espoirs et des questionnements à propos de notre avenir. Il est bon de savoir qu’il existe des moyens de faire face à ces émotions et ainsi promouvoir sa santé émotionnelle et mentale. Tu peux toujours parler avec un ami, un enseignant, un parent ou un tuteur, un intervenant de Jeunesse, J’écoute ou à un autre adulte de confiance si tu as besoin de soutien.

Rétroaction sur la ressource
Cette page t’a-t-elle aidé?
Cette page t’a-t-elle permis d’apprendre quelque chose que tu pourrais appliquer dans ta vie?
As-tu reçu le soutien que tu cherchais de Jeunesse, J’écoute aujourd’hui?