Qu'est-ce que l'intimidation ?

Certains l’appellent « harcèlement », « abus », « méchanceté » ou « commérage ». Peu importe le nom qu’on lui donne, l’intimidation est toujours considérée comme un comportement blessant et indésirable. C’est un geste volontaire qui se produit habituellement à répétition.

Une personne fait de l’intimidation lorsqu’elle utilise son pouvoir pour faire mal ou peur à une autre, pour l’exclure ou l’insulter. Elle se manifeste souvent entre deux personnes d’âge similaire et n’est jamais acceptable. L’intimidation, ça peut être difficile à vivre, mais rappelle-toi que tu n’es pas seul.

Les genres d’intimidation

L’intimidation peut affecter les émotions d’une personne, ses relations, son estime de soi et son sentiment de sécurité. Elle peut aussi établir un climat de malaise dans des situations quotidiennes à la maison, au travail ou à l’école. L’intimidation peut se manifester d’une foule de manières, y compris :

  • •    L’intimidation physique : frapper, pousser, faire tomber une personne ou se servir autrement de sa force physique pour la harceler.
  • •    L’intimidation psychologique ou émotionnelle :  agresser verbalement, faire des remarques blessantes, insulter ou taquiner une personne pour la harceler.
  • •    La cyberintimidation : harceler une personne par le biais des médias sociaux, des textos, des courriels, des sites Web et d’autres outils numériques.
  • •    L’intimidation sociale : exclure ou aliéner une personne d’un groupe, répandre des rumeurs à son sujet ou l’ignorer.
  • •    L’intimidation discriminatoire : harceler une personne à cause de son orientation sexuelle, de son origine ethnique, de son identité sexuelle, de son appartenance religieuse ou de n’importe quelle autre caractéristique la rendant « différente ».

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésite pas à en parler ou communique avec un intervenant.