Qu'est-ce que l'automutilation et comment faire pour cesser ?

L’automutilation est une stratégie négative pour s’en sortir, utilisée pour gérer les émotions intenses. L’automutilation est quelque chose de très personnel, il est souvent difficile d’en parler.

L’automutilation est une manière de blesser volontairement ton corps sans essayer de te tuer. Les personnes qui s’automutilent le font en se coupant, se brûlant, se frappant ou se mordant, en tirant leurs cheveux ou en grattant des plaies sur la peau. Les personnes qui s’automutilent essaient de gérer de nombreuses émotions qui les dépassent. Beaucoup de personnes qui s’automutilent disent que le fait de se blesser leur donne une sensation immédiate de soulagement.

Pourquoi certaines personnes s’automutilent?

L’automutilation est un mécanisme d’adaptation négatif. Pour certains, c’est un moyen de faire face à des sentiments intenses. Les blessures représentent la souffrance émotionnelle ressentie par la personne. L’automutilation est souvent un besoin d’exercer une forme de contrôle lorsque les choses paraissent confuses. Cela semble te faire du bien sur le coup, mais en général, les émotions écrasantes reviennent.   

Voici des exemples de circonstances/d’événements qui pourraient pousser un jeune à s’automutiler : 

  • •    une rupture douloureuse
  • •    un divorce 
  • •    un abus physique ou sexuel
  • •    une maladie grave
  • •    des changements à l’école, au niveau des amitiés ou dans les conditions de vie

Que puis-je faire pour arrêter de m’automutiler ?

Il peut être difficile d’arrêter l’automutilation. Il peut être pénible d’expliquer aux autres pourquoi tu t’automutiles. Tu peux :    

  • •    Commencer tout doucement. Pense à quelqu’un à qui tu peux parler : cela peut être un ami, un intervenant, un enseignant ou un entraîneur. Les intervenants de Jeunesse, J’écoute sont toujours à ton écoute si tu as besoin d’en parler.  
  • •    Si tu n’es pas prêt à en parler, essaie d’écrire un journal. Mets sur papier ce qui te passe par la tête avant et après que tu te sois automutilé.  
  • •    Écris une lettre pour expliquer tes sentiments (tu peux la garder pour toi).

Comment parler aux autres de mon automutilation ?

Préparer ce que tu veux dire peut t’aider à te sentir bien moins nerveux. Voici quelques trucs pour t’aider à te préparer à t’adresser aux autres :

  1. Choisis avec qui tu veux parler. Cela peut être une personne avec qui tu te sens en confiance.
  2. Dis-lui que tu as quelque chose d’important à lui dire. Assieds-toi et mets-toi à l’aise.  
  3. Commence par dire quelque chose comme « C’est difficile pour moi de parler de ça, mais j’ai besoin d’aide. Je m’automutile et je veux arrêter ».  
  4. Si tu penses que tu auras du mal à trouver les mots, écris ce que tu souhaites dire.
  5. Donne du temps à la personne pour assimiler le message. Ce peut être un choc pour l’autre personne.  
  6. Il est important d’en parler.  La personne à qui tu parles ne sait peut-être pas comment t’aider, mais elle peut te soutenir si tu décides de t’adresser à quelqu’un d’autre. 

Tu peux toujours parler avec un intervenant de Jeunesse, J’écoute en composant le 1 800 668-6868.

Que puis-je faire si je ressens le besoin de m’automutiler ?

Pour te sentir mieux, l’automutilation n’est pas la solution, même si tu en as très envie. Voici des choses à faire qui peuvent diminuer l’envie de s’automutiler :

  • •    prendre une marche 
  • •    prendre de profondes respirations 
  • •    crier dans un oreiller
  • •    déchirer un morceau de papier en petits morceaux
  • •    pratiquer un sport
  • •    dessiner ou peindre 
  • •    t’allonger dans un lieu sûr
  • •    essayer des exercices de respiration
  • •    te répéter « Je ne vais pas me faire de mal. C’est quelque chose que je peux contrôler et non pas quelque chose qui peut me contrôler. »
  • •    écouter une émission de télévision ou jouer à un jeu vidéo 
  • •    écouter de la musique, danser ou chanter
  • •    écrire une chose positive sur toi-même sur la partie du corps que tu blesses habituellement
  • •    appeler un ami et parler d’autres choses

Tu n’as pas à gérer cela seul. Si tu viens de t’automutiler et que tu es blessé ou que tu saignes beaucoup, appelle le service des urgences.  

Si tu as peur d’appeler, essaie de parler à un adulte de confiance. Tu peux aussi parler avec un des intervenants professionnels de Jeunesse, J’écoute par téléphone (1 800 668-6868) ou en ligne, en utilisant notre service de Clavardage en direct. Nous pouvons appeler une ambulance pour toi ou t’aider à te calmer.

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésite pas à en parler ou communique avec un intervenant.