Faire face à la tragédie

Être témoin ou entendre parler d’un drame peut avoir des répercussions personnelles importantes. Voici quelques trucs pour t’aider à gérer tes émotions et à obtenir du soutien si tu as été touché par un événement traumatisant.

Une tragédie est un événement traumatisant qui implique un grand nombre de victimes ou de pertes humaines; elle peut avoir des effets à court et à long termes sur les individus, les familles et les communautés entières. Voici des exemples de tragédies :

  • •    un accident de la route;
  • •    une fusillade dans une école;
  • •    un attentat terroriste;
  • •    un incendie;
  • •    une explosion;
  • •    une guerre;
  • •    un désastre naturel.

Tu peux être au courant d’une tragédie parce que tu y as assisté, parce que tu connais quelqu’un qui en a été victime, parce que tu fais partie de la communauté touchée, ou parce que tu en entends parler aux nouvelles ou dans les médias sociaux. Les tragédies peuvent affecter la santé mentale et physique des gens impliqués et de ceux qui en entendent parler. Voici quelques émotions que tu pourrais ressentir.

  • •    Peur : Il se peut que tu craignes qu’un tel événement se reproduise, que tu aies peur pour ta sécurité ou pour celle des gens qui t’entourent, ou même que tu redoutes de te rendre à l’endroit où la tragédie s’est déroulée.
  • •    Culpabilité : Parfois, tu peux ressentir des émotions qui te surprennent ou dont tu as honte; tu pourrais être soulagé de ne pas avoir été blessé ou par le fait que la tragédie n’ait pas impliqué quelqu’un que tu connais, par exemple. Il est possible que tu te sentes coupable d’éprouver de telles émotions ou d’avoir de telles pensées. Essaie de faire preuve de compassion envers toi-même lorsque tu tentes de gérer tes émotions par rapport à la tragédie.
  • •    Impuissance : Comme les tragédies sont rares, il se peut que tu ne saches pas quoi faire ni comment aider. Un événement traumatisant peut te donner l’impression d’être vulnérable ou frustré parce que tu ne peux pas aider.
  • •    Engourdissement : Lorsque tu te sens dépassé, ton esprit peut essayer de se protéger en se fermant aux émotions ou en s’engourdissant. Il est possible que tu t’isoles, que tu te refermes sur toi-même ou que tu ne t’intéresses plus aux activités que tu aimais avant.
  • •    Émotions fortes : À la suite d’une tragédie, il est normal d’éprouver des émotions fortes, qui peuvent apparaître soudainement et nous submerger. Ce n’est pas grave si tu ne ressens pas les mêmes émotions que les autres; il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de réagir à la suite d’une tragédie. Tu peux par exemple te sentir triste, en colère, surpris ou compatissant.

Les victimes peuvent avoir différentes réactions, y compris :

  • •    la panique ou l’anxiété;
  • •    des troubles du sommeil (p. ex. faire des cauchemars et avoir de la difficulté à s’endormir);
  • •    un changement de perception (p. ex. avoir l’impression que la vie est courte);
  • •    un changement de spiritualité ou de croyance (p. ex. chercher des réponses sur la raison de la tragédie);
  • •    la confusion, la colère, la rage, le déni ou le désespoir;
  • •    un choc;
  • •    des flashback (p. ex. revivre l’événement).

Il se peut que tu vives certaines de ces choses, toutes ces choses ou aucune d’entre elles. Chacun réagit différemment par rapport aux événements traumatisants, et il n’existe aucune bonne ou mauvaise façon de réagir. Si tu as du mal à accepter ce qui s’est passé ou à gérer tes pensées et tes sentiments, il est important que tu trouves une manière de t’en sortir. Voici certaines choses que tu peux faire pour te sentir mieux et obtenir du soutien :

  • •    Parle aux autres : Instinctivement, il est possible que tu veuilles t’isoler, mais partager tes sentiments et ton expérience avec les autres peut t’aider à digérer la situation et à te rappeler que tu n’es pas seul. Il se peut que les autres membres de ta famille ou de ta communauté se sentent comme toi. Passer du temps avec tes proches pourrait t’aider à parler de tes sentiments. Tu peux aussi demander à des amis, des membres de ta famille ou des voisins de former un cercle de guérison ou de se joindre avec toi à un groupe de soutien pour parler de votre perte, vous rappeler certains souvenirs, etc.
  • •    Prends le temps de faire ton deuil : La participation à des événements communautaires ou à des services ou veillées funèbres pourrait t’aider à faire ton deuil et à te souvenir de ceux qui ont perdu la vie. Tu peux aussi exprimer ton soutien à l’aide des médias sociaux. La guérison peut être lente pour toi et ta communauté, mais rappelle-toi que tu ne te sentiras pas comme ça pour toujours.
  • •    Trouve des manières de guérir : Il est important que tu trouves des manières de guérir qui te conviennent. Tu peux tenter d’écrire un journal, de prier ou de passer du temps dans la nature, ou encore essayer la purification ou la méditation, bref, tout ce qui peut t’aider à te sentir mieux par rapport à la perte et à passer à autre chose.
  • •    Recherche le positif : Essaie de te concentrer sur les bonnes choses dans le monde et dans ta vie. Concentre-toi sur ta respiration ou ancre-toi pour te vider l’esprit afin de penser seulement à ce qui est positif. Lorsque ta communauté traverse une mauvaise passe, tu pourrais aussi faire quelque chose de gentil pour quelqu’un d’autre (p. ex. faire du bénévolat au sein d’un organisme de bienfaisance local).
  • •    Essaie d’obtenir un soutien professionnel : Si tu as du mal à t’en sortir, tu devrais demander l’aide de quelqu’un pour clarifier tes pensées et tes sentiments. Tu pourrais parler de ce qui s’est produit à un professionnel (p. ex. un professeur, un médecin, un thérapeute, un psychologue ou un autre adulte en qui tu as confiance). Après un événement traumatisant, certaines communautés mettent sur pied des services de soutien (tels que des services d’écoute téléphonique ou des centres de crise) avec lesquels tu peux communiquer. Tu peux toujours joindre un intervenant de Jeunesse, J’écoute, 24 heures par jour, 7 jours semaine, en composant le 1 800 668-6868. Tu peux aussi trouver des ressources dans ta région à l’aide de notre outil Ressources Autour de Moi.

La guérison à la suite d’une tragédie nécessite temps, soutien et compassion, mais toi et ta communauté pouvez vous en remettre et vous épanouir à nouveau. N’oublie pas de demander de l’aide si tu en as besoin, et concentre-toi sur ce qui t’importe le plus. Avec le temps, tu iras mieux.

Si vous voudriez en connaître davantage sur ce sujet, vous pouvez communiquer avec un intervenant par téléphone ou Clavardage en direct.