Comment être un allié de soutien à la communauté LGBTQ

Si quelqu'un que vous connaissez est venu à vous en tant que LGBTQ, voici comment vous pouvez être un allié.

Si ton ami vient de te révéler son orientation sexuelle et/ou identité de genre, il est possible que tu ressentes beaucoup de choses différentes en ce moment. Peut-être que tu es fier de lui, sous le choc, confus, inquiet ou bouleversé. Ces sentiments sont tout à faire normaux et ils pourraient évoluer avec le temps. Il est important que tu confrontes tes sentiments et que tu sois honnête, mais il est également important que tu sois respectueux. Si tu souhaites soutenir un ami qui vient de te parler de son orientation sexuelle et/ou de son identité de genre, l’une des choses les plus importantes que tu peux faire, c’est de dire : « Merci. » Remercie cette personne d’avoir eu le courage de partager cette partie de sa vie avec toi.

Je lui dis quoi ?

Tu ne sais peut-être pas quoi dire à ton ami maintenant, et c’est correct. En fait, tu pourrais lui dire : « Je ne sais pas quoi dire, mais je veux toujours être ton ami. » Le fait de savoir que tu ne le quitteras pas et qu’il compte à tes yeux sera très important pour ton ami.

Que dois-je faire maintenant ?

Ton ami t’a confié de l’information importante. Montre-lui que tu le soutiens en respectant sa décision de te parler de son orientation sexuelle/identité de genre. Voici d’autres choses que tu peux faire :

  • •    Sois présent : sois disponible pour aider ton ami. Écoute-le s’il a besoin de parler.
  • •    Offre-lui ton soutien : demande à ton ami de quoi il a besoin et comment tu peux le soutenir. Essaie de voir si ton ami a parlé à ses parents/tuteurs de son orientation sexuelle/identité de genre. Si ce n’est pas le cas et si c’est quelque chose que ton ami a décidé de faire, offre-lui ton soutien alors qu’il fait face à cette tâche potentiellement importante.
  • •    Informe-toi : apprends-en plus sur les expériences des personnes LGBTQ en parlant à ton ami ou en effectuant des recherches en ligne.
  • •    Défends les autres : les jeunes LGBTQ courent un risque accru d’intimidation et de harcèlement. Il est important que tu fasses ta part pour aider ton ami et les autres en les défendant — si tu peux le faire sans te mettre en danger — et de signaler l’intimidation et le harcèlement à un adulte de confiance.
  • •    Sois respectueux : ne révèle pas l’orientation sexuelle/identité de genre de ton ami à d’autres personnes. Il revient à ce dernier de décider à qui et quand le dire. Essaie également d’examiner tes propres attitudes à propos de l’orientation sexuelle. Par exemple, utilises-tu l’expression « C’est tellement gai ! » comme une insulte ? Fais preuve de respect en adoptant un langage respectueux.
  • •    Prends soin de toi : si tu as de la difficulté avec le fait que ton ami t’ait annoncé qu’il est LGBTQ, parle à un adulte de confiance ou appelle Jeunesse, J’écoute pour en discuter avec un intervenant.
  • •    Sache quand aller chercher de l’aide : si ton ami est en détresse et tu te préoccupes de son bien-être, il est important que tu en avises quelqu’un, comme un conseiller pédagogique, un médecin ou un autre adulte de confiance. Si tu as peur de faire sortir ton ami du placard malgré lui, sache que tu peux lui obtenir de l’aide sans être obligé de partager son orientation sexuelle/identité de genre avec quelqu’un. Tu peux aussi appeler un intervenant de Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868.

Je ne suis pas sûr de pouvoir accepter que mon ami s’identifie comme LGBTQ

Si tu as de la difficulté à accepter que ton ami s’identifie comme LGBTQ, tu te sent peut-être en colère ou même blessé. Ça peut t’aider de te rappeler que ton ami n’est pas différent et que tu n’es pas différent. La seule chose qui a changé, c’est que tu sais maintenant que ton ami s’identifie comme LGBTQ.

Même si tu n’aimes pas ce que ton ami t’a dit, il est important que tu respectes sa décision de se confier à toi. En te faisant cette confidence, ton ami a fait preuve de beaucoup de courage, d’honnêteté et de confiance en toi. Si tu réponds avec désapprobation ou colère, il est possible qu’il regrette de te l’avoir dit et qu’il se sente rejeté. Garde à l’esprit que les jeunes LGBTQ courent un risque plus élevé de suicide, notamment en raison du manque d’acceptation. Si tu agis sans porter de jugement, ton ami saura qu’il compte pour toi en tant que personne, même si tu désapprouves son orientation sexuelle/identité de genre.

Notre amitié va-t-elle changer ?

Il y a peut-être de gros changements qui attendent ton ami, mais votre amitié n’a pas à changer. Ton ami a encore toutes les mêmes qualités qu’auparavant, et le fait qu’il s’identifie comme LGBTQ n’y change rien.  

Les gens ont parfois un autre souci : ils craignent que leur ami leur ait annoncé son orientation sexuelle/identité de genre parce qu’il est attiré par eux ou même amoureux d’eux. Tout comme tu n’es pas attiré par toutes les personnes du sexe opposé que tu rencontres, ton ami n’est pas non plus attiré par toutes les personnes du même sexe qu’il rencontre. À moins qu’il dise le contraire, ton ami ressent probablement pour toi la même chose que tu ressens pour lui : de l’amitié, tout simplement.

Un de mes parents/tuteurs s’identifie comme LGBTQ

Avoir un parent ou un tuteur LGBTQ peut s’avérer un défi, surtout si tu n’as pas toujours été au courant de son orientation sexuelle/identité de genre. Il est important que tu parles à quelqu’un de ce que tu ressens, comme un ami, un conseiller pédagogique ou un autre adulte de confiance. Essaie de te rappeler que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’un parent ou d’un tuteur n’affecte pas l’amour qu’il a pour toi. Ça ne signifie pas non plus que tu seras LGBTQ ou qu’il sera déçu si tu ne l’es pas.

Qu’est-ce que le privilège hétérosexuel ?

Le terme « privilège hétérosexuel » décrit les avantages qu’ont les personnes hétérosexuelles dans leur vie quotidienne. Ces avantages sont faciles à tenir pour acquis, et parce que la société est hétéronormative ou davantage adaptée aux personnes hétérosexuelles, il peut être difficile de repérer des exemples de privilège hétérosexuel, surtout quand on est soi-même hétérosexuel. Mais si les façons dont les personnes hétérosexuelles bénéficient de leur hétérosexualité étaient identifiées, il serait surement plus facile de comprendre les défis auxquels sont confrontées les personnes LGBTQ.

Grâce à ce privilège, les personnes hétérosexuelles peuvent…

  • •    tenir pour acquis que les relations et les gens qu’ils voient dans les revues, à la télévision, dans les films et dans les jeux vidéo sont hétérosexuels;
  • •    vivre en sachant que leurs amis et les membres de leur famille ne désapprouveront pas leur sexualité;
  • •    tenir pour acquis qu’ils ne seront pas exclus, attaqués, réduits au silence ou isolés parce qu’ils sont hétérosexuels;
  • •    avoir la certitude que les gens ne leur demanderont pas pourquoi ils ont choisi d’être hétérosexuels;
  • •    ne jamais avoir à parler de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre;
  • •    trouver plusieurs religions qui les acceptent;
  • •    trouver facilement des documents d’éducation sexuelle conçus pour eux;
  • •    obtenir de l’aide juridique ou médicale sans que leur orientation sexuelle ou leur identité de genre soient utilisées contre eux;
  • •    se promener en public avec leur partenaire sans qu’on les dévisage ou qu’on les harcèle;
  • •    éviter que les autres pensent qu’ils sont sexuellement débauchés ou sexuellement expérimentés;
  • •    entendre le mot « hétérosexuel » et savoir que ça signifie quelque chose de positif ou de neutre.

Qu’est-ce que je peux faire à propos de mon privilège hétérosexuel ?

Si tu as reconnu ton quotidien dans la liste des privilèges hétérosexuels, ça ne signifie pas que tu es hétérosexiste ou que tu nuis par exprès aux personnes LGBTQ. Ça signifie plutôt que comme toutes les personnes hétérosexuelles, tu as droit à des avantages spécifiques aux personnes hétérosexuelles; il se peut aussi que tu ne  t’en rendes pas compte.

Soutenir les personnes LGBTQ ne signifie pas que tu dois abandonner tous ces acquis. Il s’agit plutôt de réaliser que tu as certains privilèges que d’autres n’ont pas. Ceci à l’effet de te rendre plus sensible aux expériences des personnes qui n’ont pas ces privilèges ou qui ne peuvent pas les tenir pour acquis. Une fois conscient de cette réalité, tu es plus susceptible de poser des questions et de trouver des façons d’aider les personnes qui ne sont pas hétérosexuels a bénéficié des mêmes avantages que « tout le monde ».

Si tu veux obtenir davantage de renseignements, tu peux toujours appeler un intervenant de Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868.

Comment puis-je être un allié ?

Si tu n’es pas LGBTQ, mais que tu souhaites montrer ton soutien aux personnes qui le sont, voici quelques façons de le faire :

  • •    Sois conscient de ce que tu dis : prends conscience des mots que tu utilises dans la vie de tous les jours. Par exemple, n’utilise pas le mot « gai » comme une insulte.
  • •    Sois respectueux : si quelqu’un fait une blague qui cible les personnes LGBTQ, ne ris pas. Ça montrera aux gens que tu ne trouves pas ces blagues drôles et qu’elles contribuent à créer des espaces dangereux pour tous.
  • •    Sois prêt à agir : si tu vois quelqu’un qui se fait intimider, interviens — si tu peux le faire sans te mettre en danger. Ça montrera aux autres que ce comportement n’est pas correct. Ce n’est jamais acceptable de harceler une personne ou d’être violent envers une personne en raison de qui elle est.
  • •    Affiche ton soutien : montre ton soutien à la cause en portant un bouton de fierté ou un autre symbole de soutien visuel sur ton sac à dos.
  • •    Joins-toi à une A.H.H. : s’il y a une alliance hétérosexuelle-homosexuelle à ton école, tu pourrais t’y joindre.
  • •    Ne fais pas de suppositions : ne suppose pas connaître l’orientation sexuelle ou l’identité de genre des autres personnes. Il est important de comprendre que tous ne sont pas hétérosexuels ou cisgenres.
  • •    Comprends les choses comme elles sont : reconnais qu’il y a toute une gamme d’orientations sexuelles et d’identités de genre et qu’elles peuvent être fluides et flexibles.
  • •    Apprends-en plus : apprends-en plus sur les expériences de personnes LGBTQ. Si tu as un ami qui fait partie de la communauté LGBTQ et qui t’a parlé de son orientation sexuelle/identité de genre, tu pourrais lui demander de te parler de ses expériences.

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésite pas à en parler ou communique avec un intervenant.