J’ai reçu un sexto non sollicité

Toutes les émotions sont possibles

Notre réaction au moment de recevoir un sexto peut dépendre de beaucoup de choses. Ce que nous devons retenir, c’est que toutes les émotions sont normales. Tu as le droit de te sentir bien, comme tu peux te sentir mal ou avoir des sentiments mitigés. 

Dans une enquête menée par Jeunesse, J’écoute en 2013, nous avons demandé à ceux qui avaient reçu des sextos par le passé comment ils avaient réagi, et nous avons eu plusieurs réponses différentes.

Certaines de ces réponses traduisaient une expérience positive, par exemple :

  • Sentiment de bien-être
  • Sentiment d’être sexy
  • Sentiment de plaire à quelqu’un
  • Excitation

D’autres réponses reflétaient des sentiments mitigés ou un sentiment de doute.

  • « Je me suis sentie spécial(e) d’une certaine manière... je me sentais désirée par une personne. J’avais aussi peur que quelqu’un l’apprenne. »
  • « J’étais flatté(e), mais nerveux(se). »

Par contre, certaines personnes ont fait part d’expériences et de sentiments négatifs,
par exemple :

  • Sentiment de peine
  • Choc
  • Inquiétude
  • « Je n’ai pas aimé ça, mais j’ai fait semblant pour éviter que la personne se sente mal. »

Aspects à considérer

Recevoir un message à caractère sexuel alors qu’on ne s’y attend pas ou qu’on ne le souhaite pas peut entraîner divers sentiments et réactions. C’est une bonne chose de prendre le temps de comprendre comment tu te sens et ce que tu veux faire par rapport à la situation.

Voici quelques éléments à considérer :

  • Si tu as reçu un message à caractère sexuel d’une personne et que tu te sens bien par rapport à la situation, c’est correct. Attention : si tu as reçu un sexto, ça ne signifie pas que tu dois en envoyer un à ton tour. Fais confiance à ton instinct et ne fais rien qui te rend mal à l’aise.
  • Recevoir un sexto non désiré peut être bouleversant. Si le message t’a rendu mal à l’aise et que tu aimerais que la personne cesse de t’envoyer de tels messages, la première étape est de lui dire comment tu te sens et de lui demander de ne pas recommencer. Si tu n’es pas sûr(e) de savoir comment t’y prendre, un intervenant de Jeunesse, J’écoute peut t’aider.
  • Si tu reçois un sexto d’une personne (que ce soit des mots ou une photo), il est important de ne pas partager le message avec quelqu’un d’autre. Non seulement par respect pour la personne, mais aussi pour respecter la loi. En effet, partager un sexto sans l’autorisation de la personne qui te l’a envoyé peut être illégal. Visite notre section sur le sextage et la loi pour en savoir plus.
  • Si la personne qui apparaît sur la photo ou dans la vidéo est âgée de moins de 18 ans, ou semble l’être, la meilleure chose à faire est de supprimer définitivement la photo ou la vidéo de ton téléphone ou de ton ordinateur sans tarder et de t’assurer que tes photos et vidéos ne sont pas automatiquement sauvegardées dans un espace de stockage en ligne. Une fois que les photos et vidéos numériques sont sur ton téléphone, ton ordinateur ou ton espace de stockage en nuage, tu peux être tenu(e) responsable.

Des situations qui sont inacceptables

Exploitation sexuelle en ligne

Si la personne qui t’a envoyé un sexto a un grand écart d’âge avec toi ou est dans une position de pouvoir ou d’autorité (comme un enseignant ou un moniteur), il pourrait s’agir d’abus ou d’exploitation sexuelle. Dans ce cas, il est important que tu le dises à un adulte en qui tu as confiance. Lis notre section sur l’exploitation sexuelle en ligne pour en savoir plus ou communique avec Jeunesse, J'écoute pour parler avec un intervenant.

Abus ou agression

Si la photo ou la vidéo montre de la violence ou une agression sexuelle ou physique, tu dois immédiatement en parler à un adulte de confiance, comme un membre de la famille, un enseignant ou un policier. Si tu ne sais pas trop à qui en parler, souviens-toi que tu peux communiquer avec Jeunesse, J’écoute jour et nuit pour obtenir du soutien, des ressources et de l’information utile.

Harcèlement sexuel

Si tu dis à la personne d’arrêter et qu’elle continue à t’envoyer des messages à caractère sexuel, cela pourrait constituer du harcèlement sexuel, c’est-à-dire un comportement de nature sexuelle, verbale ou physique non désiré. Si la personne qui t’envoie des messages non désirés est dans une position d’autorité par rapport à toi (comme un enseignant ou un moniteur) ou qu’elle est beaucoup plus âgée que toi, cela pourrait être un abus ou de l’exploitation sexuelle. Notre section sur l’exploitation sexuelle en ligne comprend de l’information pour t’aider à rester en sécurité. Tu peux communiquer avec Jeunesse, J’écoute si tu as besoin d’aide.

Si tu ressens de la confusion ou si tu es bouleversé(e)

Si tu ressens de la confusion ou si tu es bouleversé(e) après avoir reçu un sexto non désiré, voici quatre questions pour t’aider à déterminer comment réagir :

  • Est-ce que je me sens en sécurité ? Il se peut que recevoir un sexto non désiré te donne l’impression de ne pas être en sécurité. Tu peux te sentir offensé(e) ou avoir l’impression que le sexto ne respecte pas ta vie privée ou tes valeurs. Si tu as reçu un sexto d’un adulte ou un message qui t’a donné l’impression que tu n’es pas en sécurité, il est important de rapporter la situation à une personne en qui tu as confiance, comme un membre adulte de la famille, un enseignant ou un intervenant en milieu scolaire. Si tu ne sais pas trop à qui en parler, tu peux communiquer avec Jeunesse, J’écoute en tout temps.
  • Puis-je en parler ? Dire ce que tu as sur le cœur peut te permettre de mieux comprendre tes sentiments et décider comment réagir. Peux-tu penser à quelqu’un dans ton entourage qui pourrait t’écouter attentivement, comme un ami, un membre de la famille ou un adulte à l’école ? Si tu ne sais pas à qui te confier après avoir reçu un sexto non désiré, ou pour discuter de tout autre sujet, tu peux communiquer avec Jeunesse, J’écoute.
  • Aurai-je des ennuis avec la loi ? Tu n’auras pas de problème avec la justice si quelqu’un t’envoie un message à caractère sexuel. Cependant, il est très important de ne pas transmettre le message à quelqu’un d’autre. Si une personne t’envoie un sexto et qu’elle a moins de 18 ans (ou semble avoir moins de 18 ans) ou si une photo ou une vidéo t’a été transmise sans la permission de la personne sur la photo/dans la vidéo, la meilleure chose à faire est de supprimer la photo ou la vidéo de tous tes périphériques et de ton espace de stockage en nuage afin d’éliminer le risque de vol, de copie ou de distribution sans l’autorisation de la personne. Lis notre section sur le sextage et la loi pour en savoir plus.
  • Que me dit mon instinct ? Il est important de faire confiance à ce que tu ressens. Tu as le droit de te sentir mal à l’aise, même si tes amis te disent que tu devrais être content(e) ou flatté(e) de recevoir un sexto. Tu peux aussi te sentir bien si quelqu’un t’envoie un sexto, même si tes amis te disent que tu devrais être en colère.

back to top arrow Haut de page

Approuvé février 2015
par le conseil de Jeunesse, J'écoute équipe.


Est-ce que cette page t’a été utile?

ImgRateThumbsDown
ImgRateThumbsUp
Pas du
tout
Très
utile