Sexe, genre et autres étiquettes

Les gens ont tendance à catégoriser les autres, mais le problème, c’est qu’on ne peut pas tous rentrer dans le même moule. Et nous ne devrions pas avoir à essayer de le faire.

Peu importe comment tu te définis ou que tu exprimes qui tu es,
il y a une place pour toi.

Le terme « identité de genre » ou « identité sexuelle » désigne la façon dont une personne se perçoit par rapport au corps avec lequel elle est née et aux comportements qu’elle croit devoir adopter avec ce corps. Autrement dit, ton identité sexuelle décrit ton rapport à ton sexe (c’est-à-dire avec les parties du corps par lesquelles nous définissons le sexe masculin et le sexe féminin) ainsi que ton sentiment à l’égard du rôle traditionnel qu’on attribue aux garçons et aux filles.
 

La différence entre « sexe » et « genre »

« Sexe » est le terme que nous utilisons habituellement pour parler de la morphologie d’une personne, du corps avec lequel elle est née. Par exemple, il désigne les caractères, ou parties du corps, masculins ou féminins.

Le « genre » désigne plutôt la façon dont une personne se sent à l’intérieur. Par exemple, elle peut se percevoir comme une fille ou un garçon, comme ni un ni l’autre, comme les deux à la fois, ou comme une personne qui se retrouve quelque part entre les deux. Le genre peut s’exprimer de diverses façons, comme le nom ou le pronom par lequel une personne se désigne, le type de vêtements qu’elle porte et les activités qu’elle aime pratiquer.

 

La compartimentation des genres

Le genre se définit également par la façon dont la société nous dicte d’agir. Prends par exemple les bonshommes des affiches placardées sur les portes des toilettes publiques. Comment sais-tu que cette porte-là mène aux toilettes des hommes et l’autre aux toilettes des femmes ? La fille porte une jupe. Parce que dans notre société, il est acceptable pour une fille de porter une jupe. Tu crois qu’un garçon pourrait en faire autant ? Réfléchis-y bien. Maintenant, demandons-nous ce qui cloche avec cette image.

Il est vrai qu’on s’attend souvent des filles qu’elles se comportent d’une certaine manière (porter des jupes, avoir les cheveux longs ou être polies), et qu’on attend des garçons qu’ils se conduisent autrement (porter des pantalons, avoir les cheveux courts ou agir en durs à cuire). Si tu as l’impression de ne pas rentrer dans le moule (par exemple, si tu es une fille et que tu préfères les pantalons aux jupes, ou si tu es un garçon et que tu as les cheveux longs), ça ne veut pas forcément dire que tu es transgenre. C’est peut-être le cas, mais ça peut aussi vouloir dire que tu préfères exprimer ton genre d’une façon différente de ce qu’on attend de ton sexe.

Le terme « expression du genre » renvoie à la façon dont tu affiches extérieurement ton genre. Par exemple, il peut s’agir du type de vêtements que tu portes, de ta coupe de cheveux, ou des activités et des sports que tu pratiques. Les personnes d’un même sexe peuvent choisir d’exprimer leur identité de différentes manières. 
 

Être transgenre, c’est une question d’identité.
Cette notion renvoie à la personne que tu es à l’intérieur.


N’oublie pas, si tu exprimes ton identité sexuelle d’une manière différente de celle qu’on attend habituellement de ton sexe et que tu ne sais pas exactement ce que cela signifie, tu ne dois pas t’en faire s’il te faut un peu de temps pour le savoir. Beaucoup de jeunes (et de plus vieux !) expriment leur identité sexuelle de bien des façons. Il n’y a que toi qui peux savoir si tu es transgenre.

Se sentir différent

Certaines personnes n’ont jamais douté de leur identité sexuelle, alors que d’autres se sentent différentes et ne savent pas trop pourquoi. Elles s’interrogent sur leur identité sexuelle et se demandent où elles se situent entre les deux pôles. Tu as le droit de te questionner sur ton identité sexuelle : c’est un processus qui n’appartient qu’à toi.

Lorsqu’un bébé naît, ses parents regardent son petit corps nu et gigotant et annoncent fièrement : « C’est un garçon ! » ou « C’est une fille ! » Ils habillent leur bébé en garçon ou en fille et lui donnent des jouets de garçon ou de fille (rarement les deux). Mais il y a toujours eu des personnes qui ne se sentent pas en phase avec leur sexe. À mesure que ces petits gars grandissent, une petite voix intérieure grandit aussi et dit : « Pourquoi me traitez-vous comme cela ? Je suis une fille, vous ne voyez pas ? » Et à l’intérieur de ces petites filles, une petite voix dit : « De quelle fille parlez-vous ? Je suis un garçon ! Un garçon !» Bienvenue dans le monde des allosexuels, des transidentitaires et des transgenres.


Pourquoi doit-on être un ou l’autre ?

Il y a un problème avec les mots homme, femme et même transgenre. Pour certains, ces catégories ressemblent à des moules trop étroits. Même s’ils font beaucoup d’efforts pour s’y conformer, ça ne fonctionne pas. Les médecins collent parfois l’étiquette « dysphorie de genre » aux personnes qui ont de la difficulté à se situer par rapport à leur identité sexuelle, mais si ce mot savant t’ennuie, tu n’es pas seul. Heureusement, il en existe de meilleurs que tu peux utiliser pour te décrire, et tu es libre d’employer ceux qui te semblent les plus justes.


Trouver de meilleures étiquettes

La plupart du temps, les étiquettes et la catégorisation sont réductrices parce qu’elles ne décrivent pas la personne dans son entièreté, ni ses qualités, ses talents, ses intérêts et ses idées. Les gens utilisent parfois les étiquettes parce qu’elles les aident à comprendre un peu mieux une partie du vécu d’une personne. Par exemple, un mot comme « Blanc » ou « Asiatique » peut te décrire en partie, mais tu n’es pas uniquement cela, n’est-ce pas ? Rappelle-toi que toutes les étiquettes ont leurs limites, et jette un coup d’œil aux termes ci-dessous qui pourraient t’aider à parler « sexe » et « genre ».

 

Intersexué

Ce terme décrit une personne dont le corps (et plus particulièrement les organes génitaux), les chromosomes ou les hormones sont différents de ceux qu’on considère comme typiques du sexe masculin ou féminin.

 

Transgender/“Trans”

Ce terme décrit les gens qui ont l’impression d’être nés avec le « mauvais » sexe : les filles qui s’identifient à des garçons et vice-versa. Ce terme décrit également les personnes qui ne se sentent ni homme ni femme, ou peut-être un peu des deux. Certains transgenres préfèrent se décrire comme allosexuels (même si les allosexuels ne se définissent pas tous comme transgenres; lis la définition du mot « allosexuel » un peu plus bas).

 
thumbtack

Par souci de concision

Tu remarqueras que nous avons utilisé dans cet article le terme passe-partout « transgenre ». Nous savons bien que ce n’est pas tout le monde qui emploie ce mot, mais nous avons choisi celui-ci parce qu’il est utilisé plus souvent que tout autre. Cela ne veut pas dire que tu ne peux pas employer les termes qui te conviennent le mieux à ton avis.


Transsexuel

Ce mot désigne de façon courante les personnes qui ont l’intention de transformer leur corps par des hormones ou la chirurgie, ou qui ont déjà commencé à faire des démarches en ce sens, afin de se sentir plus en harmonie avec la perception qu’elles ont d’elles-mêmes.


Travesti

Ce terme désigne les hommes qui portent des vêtements de « femme » et les femmes qui s’habillent « en homme ». Certains le font tout le temps, d’autres seulement de temps en temps. Une personne peut choisir de se travestir « en dessous », c’est-à-dire seulement par ses sous-vêtements, ou encore de la tête aux pieds. Certaines personnes ne sont pas à l’aise avec le mot « travesti », alors avant de l’employer, assure-toi que les gens auxquels tu t’adresses utilisent eux-mêmes ce mot pour se décrire.


Allosexuel

Ce mot désigne les personnes dont l’identité de genre ne correspond pas aux notions des sexes masculin et féminin habituellement véhiculées. Ces personnes contestent le binarisme (idée selon laquelle il n’existe que deux genres). Les personnes qui se disent allosexuelles peuvent se sentir à la fois homme et femme, migrer entre les deux genres, ou rejeter carrément ces catégories ou le concept même de genre. Les personnes qui se considèrent comme allosexuelles peuvent ou non s’identifier comme transgenre.

 

back to top arrow Haut de page

Approuvé juin 2014 par le conseil de Jeunesse, J'écoute équipe.


Est-ce que cette page t’a été utile?

ImgRateThumbsDown
ImgRateThumbsUp
Pas du
tout
Très
utile